W.A.N.D. Academy Index du Forum
W.A.N.D. Academy Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Être heureux, dans la Forêt . ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    W.A.N.D. Academy Index du Forum -> Enceintes extérieurs de Wand; Le parc -> La Forêt de Bethseda -> La Rivière enchantée
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Artos
Hésiode

Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2015
Messages: 76
Race: Humain (Sorcier)
Élève
Points personnels: 0
en première année

MessagePosté le: Dim 23 Aoû - 23:57 (2015)    Sujet du message: Être heureux, dans la Forêt . Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Après être allé dans la boutique d'armes, Arthur avait besoin de respirer de l'air frais.
En sortant de la boutique, il dit aux deux filles qui le suivaient, qu'il allait se balader.

Il emmena son cheval au milieu de la place marchande, monta dessus et partit au petit trot, avec son ours, toujours à ses côtés, trottinant.
Ils continuèrent tout droit, jusqu'à ce qu'ils atteignent le panneau qui indiquait la forêt de Bethseda, et ils tournèrent à droite.
Enfin arrivé à l'orée de la forêt, ils arrêta son cheval, et l'odeur des sapins arriva jusqu'à ses narines.
Les chants d'oiseaux formaient un opéra, que ses oreilles furent ravies d'entendre.
"On y va ?"
*Allez !*
répondit son cheval, qui partit au petit trot.

Le temps était clément, et le soleil, haut dans le ciel, réchauffait Arthur, et une brise légère lui permettait de ne pas avoir trop chaud.
Arthur sourit. Cela faisait moins d'une heure qu'ils marchaient dans la forêt, et ils n'avaient croisé personne !
Que cela était bon de pouvoir se délasser, se laisser aller dans cette nature si accueillante, entendre les frou-frou des tapis de feuilles qui étaient écrasées par les sabots, et les pattes de ses deux compagnons.
Bercé par le mouvement du dos de son cheval, il observait avec attention les arbres de la forêt.
Leurs feuilles étaient jaunies par le temps, et bientôt, elles tomberaient, pour laisser l'arbre hiberner, pendant l'hiver, nourrir le sol, et, le printemps suivant, d'autres bourgeons viendraient, et transformeraient les arbres nus en arbres feuillus, enfin matures.

Il aimait à se laisser aller, dans cette nature, sans loi, sans hommes pour la diriger, sans rien pour lui faire ombrage.
Les oiseaux chantaient avec ardeur, et le vent qui soufflait fort, désormais, accompagnait ces douces billes qui s'entrechoquaient mélodieusement.
Il arrêta son cheval, et écouta, en fermant les yeux.

Des flocons de neige se mirent à tomber doucement, et Arthur rouvrit lentement ses yeux.
Émerveillé, il demanda à son cheval d'avancer.
Le destrier, Bran Du, se mit à marcher, en levant haut ses antérieurs.
Ils quittèrent le chemin, et le cheval se mit au petit trot, en levant toujours bien ses antérieurs.
La neige tombait désormais dru, et le cheval avait maintenant froid.
*J'ai froid* dit-il à Arthur, en s'arrêtant brusquement.
Il descendit de son cheval, le dessella, lui déposa une couverture qui lui recouvrait les épaules, le dos, et la croupe.
*Veux-tu que je te couvre les boulets ?
-Ça ne serait pas de refus.*

Il alla alors chercher quatre bandes de tissu, nostalgique, et les enroula autour des quatre membres du cheval.
Après lui avoir remis la selle, Arthur remonta en selle.
"Ça devrait aller mieux, comme ça."
*En effet. Merci beaucoup.
-Ça n'est rien, mon Bran. Cela n'est rien, comparé à tout ce que tu fais pour moi.*
lui répondit Arthur, en lui flattant tendrement l'encolure.
"Et toi, Ours ?"
*Ça va.*

Ils repartirent, joyeux, sans aucun but, en profitant pleinement de la neige qui tombait.
Arthur se sentait léger, et heureux d'être accompagné par des animaux qui l'accompagnaient, et qui, plus que tout au monde, l'aimaient.
Le cheval, tout joyeux, s'était installé dans un petit galop confortable, et s'était mis à sauter bien haut tous les petits buissons, et les petites branches qui étaient sur son chemin.

L'ours les suivait, en sautant, lui aussi, et en grommelant.

Un bruit mat retentit.
Arthur, désarçonné, gisait sur le sol, face contre terre.
Bran Du a sauté un rondin de bois, et aucun des deux n'avait aperçu la branche, solidement attachée à son tronc.
La branche, lorsque le front du garçon s'est cogné contre elle, avait vibré, et, toute la neige était tombée de celle-ci.
Et, juste au moment où le garçon a touché le sol, la neige, et le vent se sont arrêtés, comme par magie.
L'ours et le cheval regardaient leur maître, qui était immobile.

L'étalon plia ses deux antérieurs afin que l'ours, qui avait pris Arthur dans ses bras, puisse le poser délicatement sur son dos.

Ils se remirent en marche, tête baissée, et les protections du cheval furent mouillées par la neige qui fondait.
Sur la forêt planait un silence de mort.
Ils allèrent là où leurs sentiments leur disaient d'aller, et, ils arrivèrent devant une sorte de rivière.
Le cheval déposa le corps d'Arthur, inerte, sur la rive, en faisant bien attention à ne pas le déposer brutalement, aidé par l'ours, qui retenait le corps par la taille.
Ours mit l'une de ses pattes dans l'eau claire, et la mit sur le front d'Arthur, sur lequel un hématome s'était formé, et puis les deux animaux s'allongèrent de chaque côté de leur maître.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Profil créé par RozennIlliano (core). : http://rozennilliano.deviantart.com/


Dernière édition par Artos le Mar 25 Aoû - 13:40 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
Lyris Adelair
Hanimon

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2015
Messages: 42
Race: Ange Gardien
Élève, infirmier assistant
Points personnels: 0
en première année

MessagePosté le: Lun 24 Aoû - 01:40 (2015)    Sujet du message: Être heureux, dans la Forêt . Répondre en citant

Après avoir passé deux longues et pénibles heures à mettre son bureau en ordre, Lyris décida qu'il devait sortir à l'extérieur. Il ne pouvait s'empêcher de penser à Kylie, la jeune femme de la maison d'Hadès. C'était trop beau pour être vrai. La moitié de son être lui criait de la retrouver pour la revoir. L'autre moitié, elle, ne croyait pas que c'était vraiment arrivé. Il devrait méditer sur la question avec une bonne tasse de thé.

La température était excellente, le soleil flamboyant soutenu d'une brise fraîche qui refroidissait l'air ambiant. Marchant sans but, il se dirigea vers la forêt. Même s'il était dans la forêt, il était habillé de son costard noir mât avec une chemise blanche et une cravate noir de jais. Ses souliers de cuir allaient être recouvert de terre. Il n'aura qu'à s'en racheter d'autre, pensa-t-il. Le calme et les bruits de la nature sont un vrai dons de Dieu. Lyris lâcha un petit rire, il venait de parler de Dieu. Un jour il devra le ou la rencontrer. Il avais tant de question qui méritaient une réponse.


*Peut-être que Dieu n'existe même pas. Quelqu'un doit bien avoir la réponse !*

Puis le bâtard se crispa, tout sens en alerte. Il y avait de la neige qui c'était formée sur les arbres et le sol, mais ce n'est pas encore l'hiver. Elle fondait, mais le demi-ange pouvait deviné qu'elle n'était pas naturelle. Suivant ce qui semblait un ours, l'infirmier était sur ces gardes. Il arriva à une rivière. Il n'en croyait pas ses yeux. Un ours et un cheval était allongés aux côtés d'un humain, qui semblait endormi. Il s'approcha lentement de l'individu aux cheveux noirs, essayant de ne pas brusquer les bêtes. Lyris vérifia si l'individu était conscient. Après l'avoir pincé, sans aucune réaction, le demi-ange déduis qu'il était inconscient. Il retira doucement la patte de l'ours qui était sur le front de l'homme, laissant paraître une contusion sur le front. Le bâtard devait agir vite pour sauver l'homme. Mettant ses mains en croix sur le front de l'inconscient, il invoqua la puissance guérisseuse qui l'habite. Une minute de concentration absolue, l'énergie vitale de l'homme étendue revenait doucement. Penchant la tête sur le côté et souriant, le demi-ange s'exprima.

Vous savez, se promener seul dans la forêt peut être dangereux. Avertissez au moins quelqu'un sur l'endroit que vous compté aller. Par chance je passais dans le coin.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
''Toutes personnes sont bonnes malgré leurs apparences, certains ont juste besoin d'un peu d'aide.''

-Lyris Adelair
Revenir en haut
Artos
Hésiode

Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2015
Messages: 76
Race: Humain (Sorcier)
Élève
Points personnels: 0
en première année

MessagePosté le: Lun 24 Aoû - 13:44 (2015)    Sujet du message: Être heureux, dans la Forêt . Répondre en citant

[Je ne sais pas si je peux dire que tu as des ailes.]


Lorsque Arthur se réveilla, lentement et doucement, il ressentit une chaleur agréable, sur son front.
Il n'osait pas ouvrir les yeux, de peur que cette chaleur ne s'en aille.
Il entendait le vent, et les feuilles qui tourbillonnaient, la chaleur de ses deux compagnons, serrés contre lui.
Était-il entré au Paradis, avec ses deux animaux, finalement ? Peut-être que Pierre avait décidé que leur aventure devait s'arrêter là, et qu'il lui avait donné un Âne, et un Bœuf, pour ne pas qu'il se sente esseulé.
Comme le petit Jésus, dans l'étable.

Mais non. La chaleur s'arrêta, et une voix se mit à parler :

"Vous savez, ....... seul ....... forêt ...... dangereux. Avertissez ....... quelqu'un sur l'endroit ................... aller. .... chance........ dans .. coin."
Il ouvrit les yeux, et fut ébloui par la lumière de la forêt.
"Fichtre, que la lumière est forte ici...."

Un jeune homme blond le regardait, tout sourire.
Il fronça les sourcils, en voyant que l'individu avait une sorte de halo, tout autour de lui.
*Non, ce n'est pas possible."

"Est-ce que Dieu m'a trouvé bon, ou bien a-t-il décidé de m'envoyer en enfer ? êtes-vous Saint-Pierre ?" demanda-t-il, ensommeillé.
Il se passa une main sur les yeux, et se dit qu'il délirait, que ça ne pouvait pas être possible.
Sa mère adoptive lui avait montré une image de Sain-Pierre, il avait des cheveux blancs, et une assez grande barbe.
Le jeune homme était habillé avec une veste, avait les cheveux blonds, et pas de barbe.

Avant qu'il ne rentre dans la forêt, il avait vu des humains, avec leurs compagnons, un spectre qui parlait...

*Avant d'entrer dans cette caverne, j'ai dû tomber dans les pommes. Oui, oui. C'est ça. Tout cela a l'air réel. Mais ce qui a l'air réel peut ne pas l'être.*

Nostalgique, il pensa à sa mère, et il se dit qu'elle ne reverrai jamais plus son fils, celui qu'elle avait adoré...
Il se mit sur le flanc, et, recroquevillé sur lui même, il se mit à sangloter.

"Tout cela ne peut pas être vrai . Je délire. Je suis mort. Je n'aurais jamais dû rentrer dans cette caverne, jamais.
Si vous connaissez Dieu, dites-lui que j'ai été bon, que j'ai été fidèle, j'ai créé ma croix, j'ai prié, tous les jours, tous les jours....
J'ai été juste dans un monde où l'injustice régnait. Dites-lui tout cela, je vous en supplie...."
. Il faisait peine à voir.

Il avait enfoui son visage dans la fourrure fournie de son ours, et il l'enlaçait, secoué de hoquets.
Le poitrail de l'ours était tout trempé, et son compagnon, qui le serrait dans ses bras de mit, lui aussi, à gémir.
Il se mit à le bercer, en se roulant doucement sur le dos. Ils pleuraient, tous les deux.
Le cheval les regardait, les yeux brillants, penaud.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Profil créé par RozennIlliano (core). : http://rozennilliano.deviantart.com/


Dernière édition par Artos le Mar 25 Aoû - 13:41 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
Lyris Adelair
Hanimon

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2015
Messages: 42
Race: Ange Gardien
Élève, infirmier assistant
Points personnels: 0
en première année

MessagePosté le: Lun 24 Aoû - 14:27 (2015)    Sujet du message: Être heureux, dans la Forêt . Répondre en citant

[Non, je n'ai pas d'ailes... Pas encore.]

Le jeune homme étendu perdait la tête. Il se croyait mort, débilitant des phrases à l'ordre de Dieu. Quelle coïncidence, Lyris lui-même pensait à Dieu il y a quelques instants. L'individu était couché avec l'ours, les deux sanglotants. Lyris devait le rassurer.

''Je ne connais pas Dieu, mais il semble être une bonne personne. Ce n'est ni le Paradis, ni l'Enfer, seulement Beth. Votre dévotion à Dieu est grande, de ce que je vois.''

Lyris déposa un genou au sol, la main sur l'épaule de l'homme. Comme si cela pouvait l'aider à sortir de sa folie chrétienne.

Si je puis me permettre, que faisiez-vous dans la forêt, seul ? Elle reconnue pour être dangereuse, même le plus brave combattant n'y va pas seul.

Gardant son sourire, le demi-ange essayait de comprendre ce qui avait poussé l'homme à s'aventurer dans la forêt.

[Désolé pour le petit texte, j'ai pas eu de flash d'inspiration Sad]
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
''Toutes personnes sont bonnes malgré leurs apparences, certains ont juste besoin d'un peu d'aide.''

-Lyris Adelair
Revenir en haut
Artos
Hésiode

Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2015
Messages: 76
Race: Humain (Sorcier)
Élève
Points personnels: 0
en première année

MessagePosté le: Lun 24 Aoû - 18:25 (2015)    Sujet du message: Être heureux, dans la Forêt . Répondre en citant

[Ça n'est pas grave. Wink )

[i]"Je ne connais pas Beth..." [/i]dit-il, entre deux sanglots.
L'ours, sentant que son maître s'était calmé, le déposa à terre, et posa sa patte sur sa poitrine.
L'homme s'assit, un peu sonné, se mit près de l'ours, et enlaça la patte qu'il lui avait donnée.
Avec une main libre, il prit un mouchoir dans sa poche, et se moucha.

"Je ne connais pas cette ville." dit-il à l'étranger.
"Je.... Je me suis promené. Il a neigé, je ne sais même pas pourquoi. D'ailleurs, la neige fond. Pourquoi il a neigé ? Ça n'est pas d'époque.
C'est étrange. Tout comme le halo, qui vous enveloppe. Et puis j'étais joyeux, on était tous joyeux, à cause de la neige, du croassement des corbeaux, des arbres qui nous entourent. Le silence est si merveilleux, en hiver. Et puis nous sommes sortis du chemin. Bran du, mon étalon, s'est mis à sauter tous les obstacles qu'il voyait, même les petits branchages.
Et puis..."
Il y eut un blanc.
Les larmes dans les yeux, il dit "Je ne m'en rappelle plus."


En respirant un bon coup, il regardait tout ce qui l'entourait.
Des arbres, une rivière, des chants d'oiseaux...
Il ne pouvait pas empêcher les larmes de couler, et, de temps en temps, il hoquetait.
Beth... Il n'avait jamais entendu parler d'une ville qui se nommait "Beth". Même la louve ne lui en avait pas parlé.
Dans les livres de géographie, il n'avait jamais vu une ville qui se nommait "Beth".
Il eut un petit rire nerveux.
"Je ne connais pas Beth. Personne ne m'en a jamais parlé. Pas même celle qui m'a amené jusqu'à la grotte, qui m'a fait entré dans un espèce de temple."
Il lâcha son ours, et puis il prit ses genoux dans les bras.
Il regardait maintenant le sol, et s'intéressait à l'herbe verte scintillante.

"Les seules que je connaisse, ici, sont Kylie, et puis Willow. Enfin, je crois." marmonna Arthur, en secouant lentement la tête.
"Oui, j'ai eu besoin d'air frais. C'est cela qui m'a poussé à aller dans cette forêt, je pense. Un peu d'air frais ne fait jamais de mal, même dans une forêt qu'on pense dangereuse... De toutes façons, je ne la connaissais pas, j'ai voulu l'explorer, comme je l'ai fait avec l'ancienne forêt." dit Arthur, en esquissant un petit sourire, et puis en mettant sa tête entre ses mains, ses coudes reposant sur ses genoux.
"Pouvez-vous m'expliquer où est-ce que je suis ? Quel est ce monde ? Les gens doivent avoir quelque chose de spécial, ici, pour qu'ils se cachent dans une ville, qui n'est répertoriée nulle part, dans aucun livre de la ville dont je viens."
Il poussa un grand soupir.

"Et pour Dieu... Je le considère comme un père. Comme quelqu'un qui m'aide, à chaque instant. Je n'ai jamais osé douter, à propos de son existence. C'est un être qui m'aime, et le reste, je n'en ai cure. Cest ça, le plus important. L'amour. Se sentir aimé.
"
expliqua-t-il, tout bas, les yeux brillants.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Profil créé par RozennIlliano (core). : http://rozennilliano.deviantart.com/
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:28 (2017)    Sujet du message: Être heureux, dans la Forêt .

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    W.A.N.D. Academy Index du Forum -> Enceintes extérieurs de Wand; Le parc -> La Forêt de Bethseda -> La Rivière enchantée Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com