W.A.N.D. Academy Index du Forum
W.A.N.D. Academy Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Helena Sleevlent, Professeur d'Arts Magiques ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    W.A.N.D. Academy Index du Forum -> Enceintes intérieures de Wand -> Sanctuaire de l'Oracle
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Helena Sleevlent
Professeurs

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2015
Messages: 7
Race: Sylphide
Professeur d'Arts Magiques
Points personnels: 0
Erudit

MessagePosté le: Sam 22 Aoû - 20:22 (2015)    Sujet du message: Helena Sleevlent, Professeur d'Arts Magiques Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Informations générales 
 
 
 
Nom/Prénom : Jade Faindrao (« Nuage Rêveur »), désormais Héléna Sleevlent (nom d’usage) 
 
Âge : Humain => 32 ans Réel => ~50 ans 
 
Race : Sylphide                 
 
Rôle dans l’école : Professeur d’Arts 
 
  
 
Description Physique 
 
 
 
     D’une taille relativement élancée, la jeune femme voit son dos intégralement recouvert d’une longue chevelure de jais, légèrement ondulée, que vous ne verrez jamais attachée. Son visage, fin et merveilleux, est sublimé par des yeux verdoyants, dotant Jade d’un regard charmeur et perçant. Son nez, fin, et sa bouche, sont en accord avec le reste de ce visage somptueux.  
 
     En terme de goût vestimentaire, cette femme porte souvent de longue robe dans les tons sombres, bien que des robes aux couleurs plus chaudes ne la dégoûtent pas. Ces dernières sont souvent accompagnées d’ornements, et autres brodures, faisant de l’ensemble un style très noble « muggle », cet effet étant renforcés par les parures que porte la jeune femme. Généralement, ses jambes ne sont jamais découvertes, elle porte donc des collants, ou au moins des bas, dont les couleurs sont en accord parfait avec le reste de son habit. Elle porte presque toujours des bottes, montante si elle n’utilise ni collants ni bas, dans le même style que sa robe, et à talons. Pour les grandes occasions, elle troque ces dernières pour des ballerines très nobles, et de fins bas blancs. Ceci est donc l’apparence sous laquelle vous la rencontrerez, l’apparence d’Héléna. 
 
     En réalité, étant une Sylphide, son corps est légèrement vaporeux, presque fumant, ses yeux, d’un bleu presque transparents, et ses cheveux extrêmement longs et blonds, sont complètement différents de son apparence « humaine ». Sous cette forme, qu’elle possédait dans les nuages, elle volait, simplement vêtue d’une sorte de drap qui ne recouvrait que la partie basse de son corps, à partir de la taille. Ses grandes ailes blanches presque translucides, lui permettaient de voler dans le royaume du rêve. Elle peut, par ailleurs, toujours les déployer actuellement. 
 
  
 
Description caractérielle 
 
 
 
     Une partie de sa personnalité est la représentation même du peuple auquel elle appartient, et qui n’a guère changé depuis son arrivée dans le Monde « d’en Bas » : elle est très rêveuse, amicale, légèrement paresseuse, très focalisée quand intéressée, elle peut aussi être autoritaire, elle déborde d’imagination, et elle est le plus souvent pacifiste. Mais, contrairement à la plupart de ses congénères,  elle adore le relationnel, et la rencontre d’autres individus, elle était pour une union des clans dans son monde, et c’est précisément ce qui lui a valu d’être là aujourd’hui. Elle a appris à être pédagogue, et sa patience sans faille lui permet de faire face à tout type d’élève, sans trop de difficulté. 
 
     Par-dessus tout, elle est passionnée, tout d’abord par la musique, mais une fois qu’elle put toucher aux domaines de la peinture, sculpture, littérature, ce sont les Arts entiers qui animent désormais l’imagination sans fin de notre chère Héléna. Ne pouvant se dévouer à quelconque famille ou clan désormais, la jeune femme recherche malgré tout, comme beaucoup de sylphides, la personne avec laquelle elle pourra écouler des jours heureux jusqu’à la fin de sa vie. Son amour pour les Arts se caractérise par le temps qu’elle passe à chanter, ou bien jouer de la musique. Le côté rêveur du personnage lui a valu le développement de ses pouvoirs, et son amour pour son prochain explique ses autres capacités. 
 
     Depuis son arrivée sur ce plan, Héléna a beaucoup développé ce côté altruiste de sa personnalité. En effet, elle apprit avec effroi à quel point les muggles étaient capables de s’entre-tuer pour des raisons plus que douteuses, et elle essayait depuis ce jour de comprendre comment aider les jeunes générations à ne pas reproduire les mêmes erreurs que par le passé. 
 
  
 
Situation familiale et origines 
 
 
 
     A l’origine, Jade « Nuage Rêveur » est la fille d’une famille individuellement peu influente du monde des Sylphes. Durant son existence, cette famille, qui était composée des parents et de cinq enfants suite à la naissance de Jade, a su se lier aux autres grandes familles par des alliances, et notamment par des mariages arrangés. Malheureusement pour elle à ce moment-là, Jade était une fille très belle, et dotée d’un raisonnement bien en avance pour son âge, et était donc une jeune femme en devenir de choix pour marier les fils des grandes familles. Elle lutta tant bien que mal contre ces principes, appuyé par sa mère qui voulait protéger sa seule fille, mais en vain. Quelques mois après ses 20 ans (en âge de son monde), elle est, cette fois-ci pour de bon, marier de force à Viktor « Ciel étoilé », fils du second clan le plus influent. Pour son père, quelle opportunité, voilà sa famille propulsé dans les plus grands spectacles et les plus belles réceptions de la région, mais sa fille, elle, commençait une descente aux enfers. Ne pouvant que s’appuyer sur l’aide de la figure maternelle, ses frères étant à 100% partisans de ces méthodes, elle se raccroche à elle, mais cette dernière ne peut plus se cacher, et décide un soir de révéler ses pensées quand à certains principes, devant de grands invités. La réaction ne fut qu’un fou rire général, suite auquel la femme sortit de table et prit la fuite avec sa petite dernière. Leur liberté volée ne dura que quelques semaines, en effet, à peine un mois plus tard, les deux personnes sont retrouvées par les autorités. Dans un dernier instant de lucidité, la mère prononça quelques mots, et se fit arracher sa fille. Au moment où ces paroles, dans un langage inconnu à la petite, sortirent de la bouche de la femme, Jade se sentit partir, et puis elle se réveilla dans un lit qu’elle ne connaissait que trop bien, celui de Viktor. 
 
     Mais cette soirée changea sa vie : dorénavant, quand elle était seule, elle voyait le fantôme vaporeux de sa mère qui lui demandait de fuir, de la suivre « Parce qu’elle connaissait un moyen de fuir » comme elle le disait. Mais, elle apprit par la suite que sa mère avait été humiliée et exécutée en public, pour cause de haute trahison. Là où les Sylphes étaient connus pour leur pacifisme et amicalité, ils avaient prononcé une sentence comme jamais auparavant, car la femme aurait massacré des agents de l’autorité, en plus d’avoir désobéi à une haute instance. En clair, elle avait refusé de donner sa fille, et avait tenté de la protéger. 
 
     Elle se décida quelques jours après, et Jade prit quelques affaires, et alors que Viktor partait s’exercer au combat, elle l’attaqua sournoisement et utilisa ses capacités magiques pour le plonger dans un sommeil profond et tourmenté. Elle prit de nouveau la fuite, sans se faire repérer, et suivit les indications du « fantôme ». Elle arriva au fond une grotte, sombre et froide, au milieu d’un cercle. Elle allait recevoir la mission suivante : observer une personne, une « humaine » comme disait sa mère, apprendre tout sur sa vie, son monde, ses coutumes, ses modes de pensées, ses relations, absolument tout. En effet, cette personne était condamnée à mourir sous peu, et par une magie interdite, dont Jade avait, par la main de sa défunte mère, été la cible, elle allait se réincarner dans cette nouvelle femme. Alors, il fallait qu’elle se renseigne, au travers d’un cercle magique occulte, tracé au fond de cette grotte, à l’écart de la ville, Jade observait, les moindres faits-et-gestes de cette femme. Elle était brune, avec de beaux cheveux, des yeux magnifiques, un corps parfait. Elle était institutrice et aimait son métier comme sa propre vie, elle avait l’air de prendre du plaisir à transmettre son savoir, et elle réussit à faire passer cette passion à Jade elle-même. Mais cette femme n’avait que son métier pour s’épanouir : pas de famille, peu d’amis, pas d’amant, rien de tout ça. Alors elle l’observa, de longues semaines, et un jour, dans la matinée, cette femme se fit agresser, en pleine rue, mais vide malheureusement. Jade fondit en larmes, voyant littéralement le viol de cette pauvre femme par deux hommes encapuchonnés au fond d’une ruelle. Elle ne put se débattre, elle ne faisait pas le poids face à ses agresseurs, alors Jade cria : 
 

 
 
« Maintenant, je veux y aller maintenant ! Il faut l’aider, transposez moi ! Vite ! » 
 

 
 
     Le sort était normalement effectué sur un corps sans vie, mais en effet, la volonté de Jade fut telle que la cercle s’illumina. La sorte de nuage qui servait de pont magique pour observer la jeune femme se ferma, tout comme les yeux de Jade, qui s’écroula sur le sol, au milieu du cercle. Lorsqu’elle rouvrit les yeux, elle vit devant elle, la surplombant, deux silhouettes masculines, avec chacune une capuche, une veste noire, leurs jeans baissés, et le reste nu. Elle, avait la partie inférieure de sa robe déchirée, et était en position de faiblesse. Elle observa brièvement les environs, se rappelant des entraînements de combat rapproché qu’avaient reçu ses frères, qu’elle avait à de multiples reprises observé. Elle prit une bouteille d’une bière quelconque qu’elle ramena vers elle, et lorsque le premier s’approcha de son visage, elle fracassa l’objet contre la tempe du premier, se releva rapidement et prit la tête du second entre ses mains et dit : 
 

 
 
« Je vois … Je vois tes peurs les plus virulentes, voilà ! » 
 

 
 
Elle relâcha la pression, et le corps de l’individu s’écroula, l’homme était en train de se tordre d’horreur, en hurlant, criant, et prononçant une multitude de jurons. 
 
     Jade fouilla dans ses poches, et attrapa les clés de son, désormais, nouvel habitat. Elle entra, se posa sur une table en bois verni, et s’occupa de son nouveau corps. Elle prit facilement une heure à se laver, retirer les quelques souillures qu’avaient pu déposer les hommes, se maquiller, se coiffer. Elle partit ensuite au travail, utilisant ce qu’elle avait vu pour s’y rendre, et pour assurer le poste qu’occupait Héléna. Par chance, cette femme avait pris énormément de photographies durant tous les évènements marquant de sa vie. Elle découvrit alors grâce à un article de journal, que la famille de cette femme « tait décédée dans un incendie, et qu’elle était la seule survivante d’une famille de deux enfants. Son frère, dénommé Roy, était adoré et aimé au plus haut point par Héléna.  
 
Après plusieurs années de routines et de découverte des rouages du métier, et du monde, elle demanda quelques jours de pause à son employeur le temps de récupérer de ce qu’elle avait vécu. En vérité, durant ces quelques jours, elle chercha un lieu où mieux rentabiliser ses capacités, et c’est ainsi qu’elle entendit parler de l’Académie de Beth, une école de magie, où de nombreux élèves de toute ethnie se rendaient afin de se perfectionner, dans tous les domaines.  
 
     Elle partit alors par divers moyens jusqu’à l’Académie, et durant le voyage, elle rencontra de nombreuses créatures magiques merveilleuses. Elle avait un attrait tout particulier pour les félins, des animaux courageux et sauvages. Elle se prit d’affection pour un jeune smilodon, ou tigre à dents de sabre, qu’elle avait soigné, et ce dernier, depuis, ne la quittait plus. Un jour où elle manqua de peu, durant son long périple, de s’évanouir de fatigue, sa race ayant des difficultés à marcher et se déplacer d’elle-même sur de longues distances, l’animal se coucha devant elle, de façon à ce qu’il pouvait la soulever et la porter sur son dos. Durant les semaines qui suivirent, le désormais Roy « tempête pacifique » comme elle aimait l’appeler, lui servit fidèlement de monture et de compagnon. Parmi les arbres et les rochers qui l’accompagnait sur le chemin de l’Académie, elle se mit à réfléchir, et elle se dit que connaître le véritable amour allait être compliqué parmi des élèves bien plus jeunes qu’elle, même si le corps dans lequel elle était, celui d’Héléna MacSword dont elle avait adopté l’identité, restait jeune et beau. 
 
Son animal ne la quittant plus, elle décida qu’il l’accompagnerait partout, et d’ailleurs, le chemin était terminé, voici les portes de la WAND Academy. 
 
  
 
Pouvoirs 
 
 
 
     En dehors de ces capacités de Sylphes, comme le déplacement aérien, Helena peut entrer en connexion mentale avec les autres, lui permettant ainsi de les manipuler, de connaître leurs souvenirs, leurs rêves, etc, pouvant utiliser tout ceci pour affecter les autres. Elle contrôle également les vents, pouvoir qu’elle tient de sa mère, comprenez là qu’elle manipule avec aisance l’élément Air. 
 
  
 
Loisirs, j’aime/je n’aime pas 
 
 
 
     Chanter, jouer de la musique, tout ce qu’elle tient de sa vie antérieure, reste son principal passe-temps. Elle adore transmettre son savoir, et partager sa passion. En terme de goûts, j’entends littéralement, elle adore les sucreries, dont elle a découvert les vertus dans ce monde, elle adore laisser libre-court à toutes ces envies, et elle apprécie aussi discuter avec les autres, connaître leur vie et sentiments, sans avoir à utiliser ses pouvoirs. Elle n’apprécie pas les gens fermés d’esprits et trop à cheval sur les coutumes, les rangs sociaux, et tout ce qui est noble, puisqu’elle rejette complètement son ancienne vie. 
 
  
 
Hors RP 
 
 
 
- Comment avez-vous connu WAND ? Par Frozen. 
 
- Quel est votre expérience RP ? La même que la sienne, donc quelques années de RP/JDR 
 
- Mot de passe : *Ne crois pas qu'au Magique...* *Espoir du Corridor*  *J'offre ma Coupe Vide...* *Où souffre un Monstre d'Or* 
 
  
 
Chronologie 
 
 
 
Présentation rédigée : Le 22 août 2015 
 
Présentation modifiée en : RAS 
 

 
 
[Chers élèves, le cours arrivera dans quelques jours, préparez vos mimines !  Twisted Evil  Si jamais, l'Oracle ne répondra pas à ce post, mais vous pouvez directement répondre si vous souhaitez RP avec moi (n'oubliez pas le gros chat sur lequel je suis assise) ] 
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Ce sont nos rêves les plus beaux qui nous détruisent le plus vite.



Revenir en haut
Artos
Hésiode

Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2015
Messages: 76
Race: Humain (Sorcier)
Élève
Points personnels: 0
en première année

MessagePosté le: Dim 6 Sep - 19:22 (2015)    Sujet du message: Helena Sleevlent, Professeur d'Arts Magiques Répondre en citant

Après avoir mangé quelques carottes, concombres, avec un peu de pain noir, Arthur décida de revenir vers l'endroit où il était entré.
Il se rappelait parfaitement des couloirs, et n'eut aucun mal à trouver la sortie.
En montant sur son cheval, qui trépignait, il dit à son ours de le suivre, et tourna bride.
La nuitée s'installait doucement sur la plaine.

Il profita du silence pour repenser aux événements. Son esprit redevenait, petit à petit, clair.
Seule la pensée de sa mère esseulée pesait, désormais, sur celui-ci.
Il soupira.

La nuit était tombée, lorsque, enfin, il arrivait au petit galop devant le sombre temple.

*Que Dieu me protège de ces créatures* chuchota-t-il en posant pied à terre.

Il laissa son cheval devant l'entrée du bâtiment.

"Ours, reste-là. Si besoin il y a, je t'appellerai. Garde le cheval pour moi. "

Il entra, et, dans l'obscurité, il se mit à parler aux statues :

"Alors ? Que dois-je faire, désormais ?
J'ai quitté ma mère. J'ai tout laissé en plan, derrière moi. Je n'ai plus rien. Plus rien"
dit-il, en riant.
"Dois-je dormir à la belle étoile, pour vous faire plaisir, messieurs ?" tonna-t-il, en faisant une révérence.
"Peut-être que vous en aviez marre de me voir joyeux, aimé, amoureux de tout ce qui m'entourait ? Ahah, comme je vous comprends. Cela doit être si amusant de voir les hommes se battre contre leur destin, indétrônables.
Ça doit être ça, en effet. Je vivais une existence bien trop paisible, pour les diables que vous êtes."

Arthur voit une lueur scintiller, dans l'obscurité.
"Noon, vous n'allez quand-même pas vous révéler à plus bas que vous ? Oh non, ne prenez pas cette peine. Ne la prenez plus, en tout cas.
Déjà que vous m'avez envoyé dans un endroit perdu, avec des démons.
Mais le pire, comprenez-vous, c'est que des anges puissent cohabiter avec des démons. Là, il faut bien avouer que la logique n'est plus.
Voir des anges cohabiter avec des démons. C'est fort, ça. "
Il lève la tête, et inspire un bon coup.

"Que votre brume m'éclaire l'esprit, parce que présentement, mon âme est embrumée par l'incompréhension la plus totale."
Après avoir dit cela en marchant dans tous les sens, Arthur vient s'appuyer contre un mur, l'étui de son épée racle le mur.

"J'attends une réponse." dit-il, avec un ton résolu, mais endormi.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Profil créé par RozennIlliano (core). : http://rozennilliano.deviantart.com/
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:01 (2017)    Sujet du message: Helena Sleevlent, Professeur d'Arts Magiques

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    W.A.N.D. Academy Index du Forum -> Enceintes intérieures de Wand -> Sanctuaire de l'Oracle Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com