W.A.N.D. Academy Index du Forum
W.A.N.D. Academy Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: A la suite de la liste ... Des armes ?! ::
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    W.A.N.D. Academy Index du Forum -> La Ville de Bethseda -> Les Ruelles magiques -> L'Epéiste Affirmé
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Alice Lowell
Hésiode

Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2014
Messages: 46
Race: Femme Renard (Hybride)
élève
Points personnels: 10
en première année

MessagePosté le: Mer 10 Déc - 19:59 (2014)    Sujet du message: A la suite de la liste ... Des armes ?! Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Aprés être sortie du premier magasin Alice suivit le blond. Elle s'adapta au rythme de Mystago et marcha à ses cotés. La rue était pleine de vie et d'agitation aux yeux de la jeune fille. Elle avait du mal à imaginer qu'une guerre avait fait rage quelque mois plus tôt.

Plusieurs étales était ouverte libérant,pour certaine, de bonne odeur. Des enfants jouaient dans les rues . Cette paix ne semblait pas avoir souffert de guerre.

Puis en pensant à la guerre elle songea à l'article qu'elle s'apprêtait à acheter... Une arme. L'outil des guerres...Quel type pourrait t'elle bien choisir. Celle ci serait utilisé en cours qui plus es.

Elle se demanda, inquiète, si des élèves étaient blessés. Voulant en avoir le cœur net "Dis moi Mystago en quoi consiste ces cours d'art du combat ? Il n'est pas précisé quelle arme il faut et je doit t'avouer que d'en posséder une ne me plais guère"

Elle regarda son condisciple en quête d'une réponse. Ses yeux reflétait son incertitude. Ils continuaient de marcher ce qui permis à la renarde de se réchauffer un peu.

L'esprit qu'elle avait sentit plus tôt continuait à se rapprocher. Elle se demanda pourquoi il semblait les suivre. Une aura inquiétante émanait de lui.
Revenir en haut
Mystago Finallen
Hésiode

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2012
Messages: 1 631
Race: chevaucheur de dragon
élève/assistant au cabinet des merveilles
Points personnels: 385
en deuxième année
Salle des miroirs: URL

MessagePosté le: Jeu 11 Déc - 14:09 (2014)    Sujet du message: A la suite de la liste ... Des armes ?! Répondre en citant

Les deux élèves de la maison de la Nymphe quittèrent tranquillement le Cabinet des merveilles en direction d'un autre magasin pour les fournitures d'Alice, elle avait souhaitait commencer par les armes, mais en cours de route, elle posa une question et la façon dont elle regardait le blondinet en disait long sur ses relations avec les armes, il était vrai que la majeure parti des élèves n'aimaient pas tellement les armes ou même se battre, sans doute le résultat d'une vie tranquille dans un milieu pacifique sans contraintes ou autre, elle souhaitait également et surtout savoir en quoi consistaient les cours de combat, s'il aurait voulu rigoler ou même dénigrer les cours de la Directrice de sa maison, il aurait sorti quelque-chose du genre prof sadique qui regarde les élèves se faire massacrer face à des machines ou qui leur apprend à tuer, mais c'était faux au final, du coup, il répondit tout simplement:

"Tout d'abord, juste pour la petite info du moment, la prof qui enseigne cette matière est aussi notre Directrice de Maison, Hélicia Stewart, quant au but de ses cours, disons simplement que c'est pour apprendre à se défendre ou à réagir de façon à ne pas se faire tuer trop facilement en cas de pépin, bien que nous sommes théoriquement à l'abri de dangers mineurs ici, on n'est jamais trop prudent, et savoir se servir d'une arme est toujours utile, la magie ne pouvant pas nous sauver à tous les coups, en gros je vois les cours comme ça. Vu ta question tout à fait normale soit-disant passant, je suppose que tu n'as jamais eu à te battre ne serait-ce pour ta survie ou tout bêtement pour protéger quelqu'un ou quelque-chose? Du coup, tu n'as pas réellement de type d'armes que tu apprécies le plus ou détestes le moins?

Non pas que je veuille te faire peur, mais si le gérant du magasin dont lequel on, va est de mauvais poil, mieux vaudrait que tu es déjà une petite idée. De toute façon, si on peut lui donner une qualité, c'est bien ses conseils sur ce domaine que sont les armes et le combat, bref, te voilà prévenu mais t'en fais pas."


Au fur et à mesure qu'il parlait, il avançait jusqu'à arriver au final, devant l'établissement en question, là il fit signe à sa camarade d'entrer d'abord, il la suivrait après, puis il eut une drôle de sensation qu'il ne pouvait expliquer, comme s'il avait l’impression d'être observé, non pas par une tierce personne, ça ne ferait pas ce drôle d'effet, bah sans doute le fameux esprit bizarre, il verrait bien... Il la suivit alors qu'elle venait de pénétrer dans le bâtiment, une fois à l'intérieur, il dit:

"Kimaéri"

Pas besoin de plus de détails, Stewart devinerait le reste de toute façon, comme toujours ...
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
La valeur d'une vie est sacrée !



Avatar et Sign by Solia, merci!

Voici Murord et Snow
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Alice Lowell
Hésiode

Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2014
Messages: 46
Race: Femme Renard (Hybride)
élève
Points personnels: 10
en première année

MessagePosté le: Jeu 11 Déc - 15:09 (2014)    Sujet du message: A la suite de la liste ... Des armes ?! Répondre en citant

Après la tirade de son camarade la renarde songeât avec ironie qu'il ne savait pas ce que les hommes de certaine race avait bien failli la tuer. Sa mère l'avait sauvé de justesse comme à chaque fois. Elle tut ce détail il n'était pas nécessaire de lui en parler. Par contre elle appris que la directrice de leur maison s'occupait de ces cours de combat. Elle ne savait pas quoi en penser.

Plus froide que précédemment elle lui répondit :" Je préfère les barrières et donner les premiers secours lorsqu'un combat important à lieu..." Visiblement elle savait de quoi elle parlait. La renarde soupira, puis dit en souriant : "N'existe t'il pas une arme qui permet aussi de soigné ?" Malgré son discourt plutôt détendu elle était stressé. On pouvait voir sa queue se remettre à battre la mesure. Elle avait prit l'avertissement du blond au sérieux.

La renarde était devant le magasin et Mystago lui fit signe de rentré en premier. S'il est vrais qu'elle n'avait jamais porté d'arme, sauf les lames des rituels, elle trouva la boutique magnifique. Elle fut étonné par la brillance des armes. Petites, grandes, droite, courbé il y en avait pour tout les goût. * C'est une belle boutique j'espère trouver une arme qui me conviendra il le faut de toute manière.* "Kamaéri " dit la jeune renarde mais elle ne vit personne dans la boutique. Elle s'avança timidement vers les armes exposé sur le côté du magasin. Elle reconnue certaines armes comme les arcs ou les épées mais son attention fut retenue par des lames avec une garde bizarre. Elle lut "Katar" sur l'écriteau la renarde se demanda bien comment on utilisait ce genre d'arme. Elle se retourna vers Mystago et désigna ces armes. " Tu sais à quoi ça sert ? J'ai du mal à comprendre son fonctionnement "

Une fois dit cela elle se mit à brillé légèrement. Ce phénomène dura à peine trois seconde. La renarde avait senti l'esprit la frôler. Une sensation de froid et de négativité se fit sentir. * Ho non un esprit vengeur ... que faire ?* Elle mit sa main libre sur son sac se sachant pas comment elle allait gérer ça si l'esprit ré-attaquait. *Elle savait qu'ils étaient protégé mais ce ne serai pas suffisant pour le reste des villageois*
Revenir en haut
Hollow Stewart
Hadès

Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2007
Messages: 1 034
Race: Vampire
Elève/Commerçant
Points personnels: 707
en deuxième année

MessagePosté le: Sam 13 Déc - 19:07 (2014)    Sujet du message: A la suite de la liste ... Des armes ?! Répondre en citant

Après un moment, un léger bourdonnement se fit entendre dans toute la boutique. D'abord très grave et pratiquement inaudible, il redoubla d'intensité et se fut plus aigu au fur et à mesure que les secondes passaient. Les rayons du magasin se mirent à trembler, de même que les lames qui commençaient à créer un vacarme métallique inquiétant, comme si toute la pièce prenait soudainement vie et menaçait les nouveaux arrivants. Une sorte d'éclair rouge frappa le centre de la pièce, tout près des deux élèves, et du point d'impact se propagea comme une onde de magie, à la fois douce et très puissante, qui laissait un sentiment étrange, agréable mais intimidant. Le silence retomba tout à coup, les meubles cessèrent de bouger, de même que les armes, tout était redevenu comme avant. La seule différence résidait dans le fait que l'esprit, qui suivait les deux élèves depuis quelques temps déjà, n'était plus du tout perceptible, sa présence ne pouvait être sentie.

Des pas rapides et légers se firent entendre derrière le comptoir alors qu'une épaisse touffe de fourrure blanche apparaissait. Le loup était de retour sur son terrain. Un loup gigantesque, pratiquement aussi haut que la jeune fille alors même qu'il était sur ses quatre pattes. Il aurait pu n'en faire qu'une bouchée. Ou peut-être deux. Un coup de crocs, et il n'en resterait que la moitié, tant sa gueule, garnis d'immenses crocs luisants, était immense. Ses yeux fixaient les deux individus, ces deux petites proies potentielles qu'il n'aurait sûrement aucun mal à déchiqueter. D'abord le garçon, plus expérimenté, à peine plus dangereux. Une fois éliminé, la gamine ne serait qu'une formalité. Mais malgré son regard de prédateur, on ne ressentait aucune animosité. Aujourd'hui n'était pas jour de chasse, il se contentait de se poster devant eux pour leur faire comprendre qu'entre eux et lui, il était l'Alpha, et la boutique était son territoire. Une seule personne pouvait le tenir enchaîné, une seule personne avait assez de pouvoir en ces lieux pour le soumettre, le véritable maître de la boutique, et ce dernier ne tarda pas à faire son apparition. Le loup se détourna des clients et retourna se coucher dans le coin comme en signe de soumission devant le gérant des lieux.

Un enfant. A peine 12 ou 13 ans, avec des cheveux blancs tressés en une longue natte qui lui descendant jusqu'en bas du dos. Un teint pâle, des lèvres rubicondes, des yeux d'un rouge flamboyant. Juste un enfant. Un enfant qui avait visiblement trop vécu. La jeune fille s'était demandée plus tôt si la dernière Guerre avait fait des victimes, elle avait la réponse sous ses yeux, la preuve que, quelques mois seulement auparavant, cet endroit était un véritable champs de batailles. Le visage du garçon avait toute sa partie gauche carbonisée, noircie et craquelée, même son œil était absent et ne laissant apparaitre qu'un trou béant. Son cou était pratiquement sectionné et ne restait accroché au corps que grâce à de grosses sutures grossières au fil noir. Son bras gauche avait été tranché net au niveau de l'épaule, si bien que le haut noir moulant qu'il portait, et qui révélait de larges cicatrices sur son corps meurtri, voyait l'une de ses manches tomber tristement là où il n'y avait plus de bras. De même, sa jambe droite avait été tranchée au niveau de la cuisse et remplacée par un prothèse rudimentaire, en bois et en acier, même pas articulée. Le garçon venait de monter les marches de pierre qui reliaient la pièce principale à son arrière-boutique, là où il travaillait. Il tenait un appareil noir contre son oreille, et parlait en chuchotant pour éviter de trop forcer sur ses cordes vocales abîmées.


"T'en fais pas pour moi, ma Belle, j'ai connu pire. Je m'adapte plutôt bien, et Wil m'aide pas mal avec le boulot. Écoute, j'ai des clients, je te rappelle plus tard, ça marche ? De toutes façons, j'essaie de passer te voir à Noël. Ça roule. Pas de soucis. Ce sera avec plaisir. A plus tard. Je t'aime aussi, Anita."
[Note : Lors de cette conversation téléphonique, mon personnage parle en Français. J'entends par là la langue de la France, qui est différente de la langue de Beth que nous personnages utilisent pour communiquer entre eux sur le forum, et que nous, joueurs, transcrivons en Français.
Pour faire simple, si vos personnages n'ont jamais été en France (sur la Terre Muggle) ou qu'ils n'ont jamais étudié le Français, ils ne seront pas censés comprendre ce que dit mon personnage.
Merci d'en tenir compte.]

Le vampire raccrocha et posa son regard sur les deux élèves. Sur son comptoir était posé une assiette où était disposées une douzaine de madeleines. Il la fit glisser en direction des clients et s'adressa au blondinet.

"Tiens, dis-moi ce que t'en penses. Madeleines fourrées au citron. J'avais pas envie de faire une tarte, j'ai juste fait l'appareil au citron, et je l'ai incorporé dans des madeleines maisons. Ça devrait pas être trop dégueu."

Puis il fit le tour du comptoir en boitant. Il se dirigea vers la porte d'entrée où l'on pouvait voir se dessiner comme des fluctuations énergétiques, comme si la boutique était à l'intérieur d'une bulle et que quelqu'un frappait dessus. C'était d'ailleurs un peu ce qui se passait. Les ondes qui se dessinaient venaient des tentatives infructueuses de l'esprit qui voulait, pour il ne savait qu'elle raison, entrer et interagir avec la demoiselle. Le vampire resta un moment devant la porte, à observer le phénomène, avant de finalement se détourner et de se focaliser sur les clients.

"Aucun esprit n'est toléré dans ma boutique, j'ai placé des protections magique exprès. Je sais pas ce qu'il vous veut, mais il a pas l'air de vouloir lâcher l'affaire. Tant que vous êtes entre mes murs, vous ne craignez rien... Rien venant de lui, en tout cas.

Kimaéri, Mademoiselle. En ce qui vous concerne... Je vois que les Katars vous ont quelque peu intriguée. Le principe de ces armes est assez simple, dans les faits. La barre transversale, perpendiculaire au sens de la lame, est en fait la poignée. Lorsque vous l'avez en main, la lame devient la continuité de votre bras. Cela vous donne de l'allonge, mais vous permet également de trancher et de percer. Je ne vous cache pas, en revanche, qu'il faut aimer le combat très rapproché, puisque votre portée sera à peu près similaire à celle obtenue avec une dague, la seule différence majeure étaient que les techniques utilisées aux Katars sont un peu plus inspirées du combat à mains nues. Comme il est marqué, les ambidextres sont avantagés par ce type d'armes qui sont vendues par paires, mais rien ne vous interdit de n'en utiliser qu'un, et d'ajouter un bouclier pour la défense, ou laisser votre main libre pour équilibrer votre corps, ou même pouvoir lancer des sorts, les possibilités sont infinies. Ce sont des armes qui permettent une très grande fluidité de mouvement, également, et qui sont généralement appréciées des personnes qui savent gérer les esquives, qui sont couples, un peu acrobates. Si vous n'êtes pas très habile de vos mains, ni très expérimentée en combat, je vous le déconseille. Vous passeriez plus de temps à vous blesser.

Est-ce que je peux vous renseigner sur autre chose ?
"

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
*Avatar & Signature by Nier*

"... Personnellement, il m'arrive de renâcler à l'idée d'inciter mes zygomatiques à la tétanisation crispée."

Revenir en haut
Alice Lowell
Hésiode

Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2014
Messages: 46
Race: Femme Renard (Hybride)
élève
Points personnels: 10
en première année

MessagePosté le: Sam 13 Déc - 20:24 (2014)    Sujet du message: A la suite de la liste ... Des armes ?! Répondre en citant

Alice intimidé et sous le choc semblait prête à partir en courant. L'esprit et le lieu hostile étaient trop pour elle. L'idée de blesser des personnes innocentes la glaçait. D'ailleurs elle serait partie si la présence de l'esprit ne s'était pas dissipé. Elle mît par terre ses courses les oreilles plaquées sur sa tête. Sa main était toujours sur son sac, la renarde était prête a sortir l'un des sceaux que sa mère lui avait donner.

Mais ces sceaux n'aurait eu aucun effet sur le loup qui venait d'apparaître. * Non de non pourquoi je suis venue ici m'acheté des armes hein ? * Elle se maudit intérieurement tout en restants immobile. Même si elle n'aimait pas le combat elle savait préserver sa vie. Elle comprit cependant assez vite que le loup ne leur ferait pas de mal et que son maître les protégeait. Cette barrière était puissante. Pour tout un chacun l'esprit aurait disparu mais elle, grâce à l'adrénaline, continuait de sentir sa présence très atténué.

Sans baisser sa garde elle s'aperçut que le grand loup se mît dans un coin. En effet un enfant ayant déjà trop vécu se rapprochait. De multiple blessure étaient présentes sur son corps. Un de ses bras était absent pareil pour une de ses jambes remplacer par une protèse. Mais le plus terrible était son coup qui tenait par de gros point de suture. Une vision d'horreur, une vision de guerre. A sa vue Alice avait mal pour lui. *Heureusement que je n'ai pas encore mangé * songea t'elle les poils de son corps était hérissé. Il fallait qu'elle se calme.

Avant même qu'elle ne s'en rendent compte c'est le chuchotement. du nouveau venu qui l'a calma. Il parlait dans une langue étrange qu'elle ne comprenait pas pas. Elle ferma les yeux et rien dans et hors de la pièce n'existait plus. Elle était dans son mental elle se ressourça pour reprendre la maîtrise et ne pas s'enfuir en courant. Ses oreilles se redressaient peu à peu.

Elle refit surface lorsque le vendeur disait que les esprits n'était pas les bienvenus. En un sens ça l'arrangeait pour l'instant du moins. Alice ne voulu pas songer à savoir pourquoi l'esprit la suivait. Elle écouta ensuite la tirade qu'il fit sur les katars. Ces armes lui plaisait de plus en plus mais il fallait pour la forme qu'elle en regarde d'autres.

Plus froide qu'elle ne l'avait jamais été auparavant elle déclara : "y a t'il des armes uniquement défensive ? Ou d'autre ayant des propriété curative ? " Elle songeât *ça me semble impossible mais qui ne demande rien n'a rien* "dernière question pourait je essayer de prendre en main un de ces katars ? "
Revenir en haut
Mystago Finallen
Hésiode

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2012
Messages: 1 631
Race: chevaucheur de dragon
élève/assistant au cabinet des merveilles
Points personnels: 385
en deuxième année
Salle des miroirs: URL

MessagePosté le: Dim 14 Déc - 13:56 (2014)    Sujet du message: A la suite de la liste ... Des armes ?! Répondre en citant

A peine entrer dans la boutique, une odeur attira l'attention du blondinet, une odeur qu'il n'avait pas senti depuis quelques temps déjà, mais cela fut vite de l'histoire ancienne quand, non loin d'eux, un bruit et une lumière assez vives se manifestèrent, il se demanda alors ce qui se passait, et il aperçut au comptoir une bête qu'il connaissait assez bien, c'était une sorte de loup, l'animal du forgeron qui l'aidait dans pas mal de tâches depuis un certain temps, il semblait vouloir montrer quelque-chose comme démontrer qui était le plus fort actuellement, en même temps, qu'est que pourraient faire deux enfants contre un loup plutôt grand et qui devait avoir l'habitude de chasser et tout, mais passons ce détail, l'aîné des Stewart arriva alors à son tour, toujours dans son apparence d'enfant et toutes les cicatrices et autre de la guerre qui eut lieu il y a quelques mois.

IL arriva avec un appareil que l'élève d'Hésiode avait déjà vu chez les Muggles la dernière fois qu'il était parti dans leur monde, un téléphone portable ça s'appelait d'après ce qui se disait, et la langue qu'il employait, il lui sembla aussi l'avoir déjà entendu, du Français mais vu que ce pays n'était pas réellement sa destination principale lorsqu'il allait en terres muggles, il n'avait quasiment rien compris, encore une tâche à faire une fois les études ici finies, apprendre des langues muggles...

Une fois sa conversation finie, il proposa des madeleines apparemment posées sur le comptoir, d'où l'odeur qu'il avait senti en arrivant, logique oui... Il accepta avec plaisir et s'approcha pour en manger une ou deux tandis que le vampire d'Hadès se rapprocha de l'entrée de sa boutique.

Avec son comportement devant sa porte, il répondit à la question de Mystago concernant l'éclair et tout, des protections contre les esprits pratique en effet... Puis il commença ses explications sur les armes de la jeune fille qui posa ensuite d'autres questions sur d'autres armes.

Ayant fini ses deux madeleines, il se rapprocha d'eux et s'adressant à son aîné commerçant, il dit:

"Pas trop dégueu oui, suis pas fan à la base du citron mais faut reconnaître que c'est plutôt bon, moins que tes gaufres de la dernière fois mais c'est bon quand même, tu pourrais toujours te reconvertir en cuistot si le coeur t'en dis à l'occasion. Sinon, bien sympa tes protections anti esprit, tu les as installées comment, ça m'intéresse plutôt je dois dire?

Et si t'as moyen de savoir ce qui nous poursuit, ça m'éviterait de te demander de t'en occuper, tu dois être occupé je suppose..."

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
La valeur d'une vie est sacrée !



Avatar et Sign by Solia, merci!

Voici Murord et Snow
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Hollow Stewart
Hadès

Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2007
Messages: 1 034
Race: Vampire
Elève/Commerçant
Points personnels: 707
en deuxième année

MessagePosté le: Lun 15 Déc - 01:23 (2014)    Sujet du message: A la suite de la liste ... Des armes ?! Répondre en citant

"On t'offre à bouffer et tu fais encore la fine bouche ? T'es gonflé, Gamin."

Le vampire n'en dit pas plus. Cela n'était pas nécessaire. Mais les paroles du blondinet réveillèrent malgré tout des souvenirs. Il fut un temps où il avait travaillé dans le domaine de la restauration, de luxe cela va sans dire. Après tout, il avait également fait ses preuves dans la grande hôtellerie où sa faculté à obéir et ses prouesses physiques liées à son statue de vampire avaient été plus qu'appréciées. Mais pour en revenir à la cuisine et la pâtisserie, il avait su gravir les échelons en partant de pauvre plongeur invisible à celui de sous-chef, doublé de chef de production, indispensable. Il aurait encore pu monter en grade, mais les événements de cette année-là le firent partir en Somalie, parmi les Rangers Américains accompagnés de la Delta Force. C'était en 1993, il y avait plus de vingt ans, et il s'en souvenait encore comme si c'était la veille. Gary Gordon et Randall "Randy" Shughart, de la Delta Force, de même que 17 autres soldats américains et plus de trois cents miliciens Somaliens. A son retour de l'opération Black Hawk Down, il ne s'était pas senti d'humeur à retourner derrière les fourneaux. Mais il avait gardé cet amour de la cuisine et du partage. C'était déjà ça.

Toujours en silence, il gardait un œil sur les fluctuations de la barrière magique. L'esprit ne semblait pas vouloir lâcher prise, malgré l'entrave qui le retenait coincé en dehors des murs de la boutique, et qui n'était pas prête de céder. Il fallait croire que les autres esprits qui déambulaient à Bethesda, et qui avaient depuis longtemps compris qu'il était inutile de chercher à pénétrer dans l'armurerie du vampire, s'amusaient à voir ce petit nouveau essayer là où tous avaient échoué auparavant. Du moins, c'était là ce qu'imaginait le garçons à la chevelure d'un blanc immaculé. Après un court instant, il se détourna et se déplaça non sans quelques difficultés vers les rayons et prit dans sa main encore valide une paire de katars qu'il tendit à la jeune fille. Alors qu'elle se familiarisait avec les instruments, le vampire reprit la parole à l'attention de son homologue commerçant.


"Il y a deux types de protection, dans ma boutique. Dans un premier temps, j'utilise des pierres, placées à des endroits stratégiques pour couvrir la zone la plus large possible tout en évitant de trop saturer mon espace de travail par les interférences magiques. Sans ça, j'en aurais mis partout, mais ça aurait été trop facile. Dans un deuxième temps, pour parfaire l'isolement spirituel, j'ai utilisé des sceaux, directement incorporés dans les murs et le sol, qui permettent d'avoir une couverture plus complète et beaucoup plus efficace. En théorie, je pourrais me contenter de ça, mais j'utilise aussi les pierres au cas où un des murs serait détruit pour une raison ou une autre. A ce moment-là, j'ai toujours mes pierres pour faire le boulot en attendant de réparer. C'est un back-up si tu préfères.

Quant à savoir où je me suis procuré les pierres et comment j'ai placé les sceaux, c'est une autre histoire. C'est pas des trucs qui se trouvent à tous les coins de rue, et j'ai dû appeler des gens particuliers pour me procurer tout ça... Des gens qui traitent pas avec n'importe qui. Ils me devaient une faveur, donc ça allait, mais dans ton cas, je pense même pas qu'ils daigneraient faire le déplacement ou même ne serait-ce que décrocher le téléphone... Maintenant, en ce qui concerne l'esprit, je sais pas du tout de qui ou de quoi il peut s'agir, mais je suis prêt à parier qu'il veut pas du bien à la demoiselle. Si quelqu'un doit savoir quelque chose à son sujet, je pense que c'est vous, jeune fille.
"

Finit par dire le vampire en se tournant vers la nouvelle élève. Ayant fini de répondre à Mystago, il entreprit de retourner à son travail de commerçant en répondant aux interrogations de la cliente du jour.

"Par définition, une arme est faite pour blesser ou tuer son adversaire. Une arme exclusivement défensive serait un paradoxe. Mais techniquement, toute arme peut également être utilisée pour se défendre, parer un coup, dévier une arme adverse, etc...
Certaines armes s'y prêtent plus que d'autres, je pense entre autres aux tonfas. Ce sont des matraques placées le long de l'avant-bras et tenues en main par une poignée perpendiculaire. Parfaites pour se défendre en milieu clos, elles peuvent accompagner un coup de poing ou un coup de coude, et les faire tourner peut à la fois servir à dévier armes et projectiles, mais aussi allonger la distance d'engagement. Enfin, utilisés avec les bonnes techniques, ils peuvent servir à effectuer des prises de soumission pour neutraliser l'adversaire sans même avoir à porter un coup. Malheureusement, je n'en vends pas ici, ce ne sont pas des armes très populaires, et leur maniement n'est pas des plus aisés pour un débutant. Mais vous voyez l'idée. Dans votre cas, les katars peuvent être un bon compromis dans le sens ou attaque et défense peuvent être équilibrés. Une arme peut défendre et dévier une arme tandis que l'autre attaque les points vitaux. La longueur supplémentaire qu'ils accordent peut faire la différence au corps à corps tout vous en permettant de ne pas être gênée dans les endroits clos, comme un couloir.

En ce qui concerne les propriétés curatives, je dispose de quelques enchantements qui peuvent avoir cette fonction. Cela dépendra bien évidemment de votre puissance magique globale, et les enchantements prodiguant les meilleurs soins ne seront pas donnés. Un dernier point, ces katars ne pourront pas être enchantés avec ce pouvoir, il vous faudra une autre arme pour cela.

Ceci étant dit, avez-vous pu vous familiariser un peu avec les lames ? Est-ce qu'elles vous plaisent ?
"

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
*Avatar & Signature by Nier*

"... Personnellement, il m'arrive de renâcler à l'idée d'inciter mes zygomatiques à la tétanisation crispée."

Revenir en haut
Alice Lowell
Hésiode

Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2014
Messages: 46
Race: Femme Renard (Hybride)
élève
Points personnels: 10
en première année

MessagePosté le: Lun 15 Déc - 04:44 (2014)    Sujet du message: A la suite de la liste ... Des armes ?! Répondre en citant

Alice écouta le vendeur expliqué à Mystago comment il avait protéger son magasin. Elle était impressionner par cet abris. Pour elle il ne manquait qu'une chose pour que la barrière soit complète l'utilisation des végétaux de purification. *Mais j'imagine que ça l'embêterait pour son travail.* "Hé Mystago les sceaux qu'il utilise sont semblable à celui que je t'ai donné tout à l'heure " déclara la renarde. Quand au pierre elle songeât qu'il devait s'agir en parti de pierre semi précieuse comme l'améthyste, ou le quartz rose.

Peux après le vendeur lui confirma ce qu'elle avait pensée plus tôt : l'esprit en avait après elle. Alice soupira si ça se passait au pire ... Elle devait leur dire. "Je ne sais pas ce que me veux cet esprit il me suis depuis que j'ai quitté l'oracle. Et si je dois faire comme d'habitude je vais devoir le prendre en moi pour le comprendre et le guider vers l'au-delà " elle blanchit cet éventualité ne lui plaisait guère mais c'était une forte possibilité. Elle reprit " Le pire scénario serai qu'il prenne contrôle de mon corps. Dans ce cas assommez moi. Bien sure, mon sceau devrait me protéger " elle sourit peu rassuré.

Les Katars en mains elle commençait à donner des coup dans le vide. Ces armes n'était pas trop lourdes de plus si elle avait une ceinture elle aurait pût facilement s'en séparer d'une en combat. C'était réellement la continuité de son corps. En somme elle se sentait à l'aise. Elle arrêta de s'occuper de ses lames lorsqu'il lui parla d'autres armes. Pour lui les armes purement défensive n'existait pas *j'avais raison *

Les tonfas furent évoqué. Il sembla en revanche plus dure à manier mais plus défensif. *peut être plus tard* songeât la jeune renarde. Elle fut en revanche surprise d'apprendre que des enchantements curatif était envisageable sur certaines armes. Curieuse elle demanda "quels enchantements peuvent t'être mis sur les Katars ? Et pour ceux curatifs quelles armes sont concernés?"

Enfin le vendeur lui demanda si elle se sentait à l'aise avec les lames qu'elle avait en mains. Elle se mît à réfléchir un instant et sans crier gare elle lança un Katar en l'air fit un salto et rattrapa celui ci par la garde comme si elle était prête à donner un coup.
" je pense que oui " dit t'elle comme si rien ne s'était passer un instant plus tôt.
Revenir en haut
Mystago Finallen
Hésiode

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2012
Messages: 1 631
Race: chevaucheur de dragon
élève/assistant au cabinet des merveilles
Points personnels: 385
en deuxième année
Salle des miroirs: URL

MessagePosté le: Lun 15 Déc - 13:10 (2014)    Sujet du message: A la suite de la liste ... Des armes ?! Répondre en citant

"Je ne fais pas la fine bouche, tu m'as demandé ce que j'en pensais, je n'ai fait que te répondre honnêtement, à quoi bon mentir de toute façon, tu me diras que ça ne servirait à rien avec toi."

En soit c'était la vérité, bien qu'il aurait pu s'abstenir de ce genre de remarques ou les formuler autrement, mais cela n'était pas réellement dans ses habitudes de toute manière, alors à quoi bon... Il écouta les informations du vampire sur les protections installées dans sa boutique, des pierres et des sceaux, pratique oui, ça lui ressemblait bien, le connaissant, à part si c'était un esprit de démon surpuissant ou quelque-chose du genre, rien ne pourrait pénétrer dans cette boutique, ce qui en soit, donnait des indices sur la nature et le niveau de l'esprit qui pourchassait la nouvelle...

Stewart lui indiqua ensuite comment il s'était procuré tout ça, en précisant que pour le blondinet, les personnes en question ne le feraient sans doute pas, cela le fit sourire il s'en doutait bien de toute façon, mais il avait une petite idée d'un moyen de se procurer des enchantements similaires, aussi dit-il:

"Merci pour toutes les infos, oui tu as raison, ça m'étonnerait que tes connaissances soient aussi sympa avec moi, mais j'ai moi aussi des gens que je connais qui seraient capables au moins de faire des sceaux pas trop mauvais, après de la à les comparer avec ce que tu as toi, je m'avancerais pour rien, vu que je ne m'y connais qu'à peine, mais merci quand même pour les infos.

Quant à l'esprit..."


Il écouta alors la proposition de la jeune fille qui précisa qu'au pire il faudrait l’assommer, en soit, rien de plus facile même pour lui, mais cette méthode ne serait pas acceptée si l’Administration était au courant, hors, l'aîné des Stewart étant proche d'un membre de cette administration, ça l'étonnerait si c'était acceptée, aussi se tourna t-il vers le forgeron en le regardant d'un air interrogateur, un air de dire on fait quoi, puis il se retourna vers sa camarade et lui dit:

"En soit ton idée est faisable, mais de là à l'appliquer, je suppose que les risques pour toi sont réels. Je ne dirais pas oui ou non, personnellement, à toi de voir, aussi à voir si c'est acceptable ..."

En attendant une réponse du forgeron vampire, il alla se balader un peu dans la boutique, regardant les nombreuses armes, ce qui lui fit penser qu'il existait sans doute es armes capables d'affecter même les esprits...
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
La valeur d'une vie est sacrée !



Avatar et Sign by Solia, merci!

Voici Murord et Snow
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Hollow Stewart
Hadès

Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2007
Messages: 1 034
Race: Vampire
Elève/Commerçant
Points personnels: 707
en deuxième année

MessagePosté le: Lun 15 Déc - 14:28 (2014)    Sujet du message: A la suite de la liste ... Des armes ?! Répondre en citant

"Show-off..." [Frimeuse, en Anglais]

Murmura le vampire à l'adresse de la jeune fille, non sans une espèce de sourire qui étira ses fines lèvres rubicondes. La démonstration n'était pas mauvaise, mais ce n'était pas encore tout à fait ça et, surtout, risquait fort d'être inutile en combat. Le temps de faire son salto, elle aurait eu au moins trois fois de le temps de se faire tuer, surtout au vu du fait qu'une telle figure exposait complètement ses points vitaux. Mais pour un spectacle de cirque, ça pouvait toujours servir. Quoi qu'il en soit, elle avait l'air d'apprécier les armes qu'il lui avait proposé, mais il restait des interrogations. Il reprit les katars et les remit à leur place dans les rayons, regardant un peu autour de lui tout ce matériel accumulé. Dire que toutes ces armes devant lesquelles tant de gens avaient bavé au fil des années n'était rien, de la pacotille, en comparaison de sa collection personnelle. Maintenant qu'il y pensait, cela faisait très longtemps qu'il ne s'était pas fait plaisir et qu'il ne s'était pas fabriqué quelque chose. Pas facile non plus, avec un seul bras et des outils artisanaux, et ce malgré sa longue expérience d'artisan. C'était décidé, lorsqu'il serait soigné, il se ferait quelque chose de bien, avec du bon matériel. Il y passerait des mois pour peaufiner tout ça, mais elle trônerait sans honte parmi les pièces qu'il possédait. Mais l'heure n'était pas à ce genre de rêveries.

"Ces katars sont ce que j'appelle des Armes à Enchantement Unique. Cela veut dire qu'elles ne peuvent recevoir qu'un seul et unique enchantement, dont vous pouvez lire le descriptif ici.

Toutes les armes dites Standard, qui ne sont pas faites pour un enchantement unique, peuvent recevoir n'importe quel enchantement proposé en boutique. Du coup, on peut dire que vous avez l'embarras du choix, cela dépend simplement de votre style. Je vous laisse choisir tranquillement et venir me faire part de votre décision.
"

Le gamin retourna au comptoir et prit une madeleine qu'il mangea tant bien que mal. C'était difficile d'ouvrir la bouche ou de déglutir avec ces brûlures et cette gorge tranchée. Lui aimait bien ces petites choses. C'était simple, mais ça faisait son office. Il se tourna alors vers les deux élèves qui semblaient vouloir se débarrasser de l'esprit qui les tourmentait. Apparemment, la jeune fille ne connaissait pas l'esprit, et ignorait même la raison de sa présence. Tant mieux, cela faciliterait les choses. Il retourna derrière son comptoir et commença à fouiller dans ses tiroirs, pendant qu'il reprenait tranquillement la parole, toujours dans un chuchotement rauque.

"Par ailleurs, sans vouloir être offensant, je pense qu'il doit y avoir un monde de différences entre les sceaux qu'il y a dans mes murs et celui que vous avez donné à Mystago. Comme je le disais, j'ai dû faire appel à des gens très particuliers qui avaient une dette envers moi... Et je déteste utiliser les dettes qu'on a envers moi, à moins que ce ne soit nécessaire, ou particulièrement intéressant. Autant dire que dans ce cas précis, c'était les deux.

Mais, Mystago, je vais être honnête avec toi : t'en as pas besoin. Les esprits sont partout, ici. On est dans un monde de magie, et les esprits, quels qu'ils soient, font partie de notre environnement. Jusqu'à présent, je pense que t'as jamais été dérangé dans ton boulot par un quelconque fantôme, si ? Aussi, je te déconseille d'investir dans un truc qui relève plus du gadget qu'autre chose. Moi, je l'ai fait, mais j'ai mes raisons. Déjà, je suis légèrement paranoïaque. Ensuite, je suis atteint d'un syndrome de stress post-traumatique. Les deux vont de pair. Ajoute à ça le fait que je traite avec pas mal de magie un peu craignos pour faire mes enchantements, et tu as le cocktail parfait pour créer un bordel monstre dans Bethesda.

Maintenant, en ce qui concerne votre esprit, on va peut-être éviter de mettre qui que ce soit en danger et régler ça à ma façon.
"

Il sortit de derrière le comptoir avec dans la main une espèce de boule argentée pleine d'aspérités. Il la fit sauter dans sa main à plusieurs reprises, le temps d'arriver devant la porte qu'il ouvrit en grand, révélant une espèce de forme indistincte qui cognait contre la barrière de magie. Il posa la boule par terre et appuya sur un petit bouton qui fit apparaitre de petites lumières.

"J'avais peur que vous ayez un lien personnel avec l'esprit, donc j'avais pas nécessairement envie de le faire dégager de manière trop brusque. Mais comme vous n'en voulez pas vous-même et que vous n'avez pas la moindre idée de ce qu'il vous veut... On peut y aller franco.

Vous savez, je suis quelqu'un qui aime les choses simples. Comme par exemple : à quel point vous pensez que ce truc va lui faire mal ?
"

Un éclair de lumière blanche partit de la petite boule posée au sol et frappa l'esprit de plein fouet avant de le tirer avec force et de l'enfermer en son sein dans un bruit fracassant. Le vampire ramassa la boule de métal et la posa sur son comptoir.

"Voilà qui est fait. Je le ferai parvenir à la Direction, ils décideront de la marche à suivre. Il vous fallait autre chose ?"

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
*Avatar & Signature by Nier*

"... Personnellement, il m'arrive de renâcler à l'idée d'inciter mes zygomatiques à la tétanisation crispée."

Revenir en haut
Alice Lowell
Hésiode

Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2014
Messages: 46
Race: Femme Renard (Hybride)
élève
Points personnels: 10
en première année

MessagePosté le: Lun 15 Déc - 15:43 (2014)    Sujet du message: A la suite de la liste ... Des armes ?! Répondre en citant

Alice entendit le tenancier dire quelque chose qu'elle ne comprit pas. En supposant que son sourire amusé était une preuve de bonne humeur peut être était ce un compliment. Mais elle en doutait. Elle était plutôt contente d'avoir réussit sont coup. Elle apprit par la suite que les Katars était soumis à un sortilège unique. Pour en savoir plus le vendeur lui proposa, après avoir récupérer ses armes, de regarder le descriptif des armes. Elle se plongea alors dans la lecture. Elle vit que la plupart des armes avait des versions standard et une grande palette de choix. Mais les Katars lui avait vraiment tapé à l’œil. Il y en avait deux sortes tout deux associer au feu et à la chaleur. L'une d'elle permettait de faire jaillir du feu plus ou moins fort selon le pouvoir de la personne. La seconde elle chauffait et permettait de faire une cautérisation. * Bon Ok c'est pas la plus douce des façon de soignée mais ça peu sauvée des vies et ça évite des infections* songea la renarde. Son choix était fait.

Pourtant elle n'eu pas le loisir de le dire tout de suite. En effet les deux autres était inquiet par rapport aux esprits. Le forgeront exposa son avis sur la protection du magasin du blond. Une perte de temps et de moyen. Il déclara d'ailleurs que les sceaux étaient différents entre celui de sa boutique et celui qu'Alice avait donner à Mystago. Ne voulant pas pas être antipathique elle ne dit rien. Ce garçon semblait agir pour son propre intérêt mais cette barrière était aussi pour protéger le village. Alice avait du mal à cerner cette personne.

La discussion retourna vers l'esprit qui dehors semblait toujours aussi déterminer à touché Alice. Le blond semblait quelque peu embarrassé par l'exposer que la renarde avait fait sur sa manière de se débarrasser de l’esprit. Il semblait s'inquiéter pour elle et sa santé. Elle comprenait que cela pouvait l’effrayer mais elle l'avait fait à de multiple reprise. Bien qu'étant désagréable sur le moment elle se sentait en paix une fois l'accompagnement fini. Une sorte de félicité qui ne durai qu'un temps.

Alors le jeune garçon au cheveux blanc déclara qu'il allait se débarrasser de l'esprit à sa manière. Elle eu un mauvais pressentiment. Comme je ne connaissait pas et que je ne savait pas ce que me voulait cet esprit il se sentait soulager de pouvoir utilisé la méthode forte. Après être passer derrière le comptoir pour récupéré une boule brillante et pleine de trous il se dirigea vers la porte qu'il ouvrit. L'orbe fit de la lumière. Il nous demanda si nous savions à quel point ça lui ferai mal.

* Inacceptable faire mal à un esprit vengeur il va faire augmenté sa colère * elle voulu avancer pour arrêter cela mais la lumière avait déjà frapper puis enfermer l'esprit. Un instant avant que celui ci soit complètement enfermé elle entendit -TU ES A MOI !!! RIEN QU'A MOI - [ édit : Alice est la seule à entendre la voix] elle sentit le sol se dérober sous ses pieds. Elle ne connaissait pas cette voix mais elle ressentit toute sa douleur et sa haine. Le trop plein d'émotion fit que des larmes perlèrent sur le visage de la renarde.


Dernière édition par Alice Lowell le Lun 15 Déc - 21:35 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
Mystago Finallen
Hésiode

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2012
Messages: 1 631
Race: chevaucheur de dragon
élève/assistant au cabinet des merveilles
Points personnels: 385
en deuxième année
Salle des miroirs: URL

MessagePosté le: Lun 15 Déc - 17:17 (2014)    Sujet du message: A la suite de la liste ... Des armes ?! Répondre en citant

[Alice, je pars du principe que ce que tu as entendu, nous l'avons aussi entendu car ta phrase écrite en vertes était avec des guillemets, signe de la parole Wink, du coup, si c'était pas le cas, fais-le moi savoir que j'édit ^^]

Mystago observa la suite d’événements sans trop répondre, préférant analyser la situation qui s'était présentée avant de se permettre d'émettre un commentaire, une fois tout ceci finit, il lâcha un soupir avant de se dire:

*Au moins avec lui, c'est rapide, net et efficace, comme toujours quoi...*

Il dit quand même aux deux autres personnes:

"Bon bah voilà une affaire rondement menée, merci à toi Stewart. Alice, juste un conseil, une fois tes larmes séchées, ne t'attardes pas trop à ressentir de la peine pour ceux qui veulent du mal à autrui, c'est plutôt noble mais inutile dans ce genre de situations, mieux vaut une solution expéditive dans ce genre de situations, moi personnellement, je l'aurais même pas scellé, j'aurais cherché une méthode pour le faire déguerpir...

Pour finir sur cette affaire, si tu es occupé Stewart, je peux m'occuper de la faire parvenir, il fallait que je repasse par la Tour d'Hésiode du coup, un détour par le bureau d'un des Directeurs ne me dérangerait pas, à toi de voir."


Il réfléchit à ses propos sur sa méthode qu'il aurait employé et se dit qu'il avait peut-être sous-estimé sa façon de voir les choses, il aurait plutôt cherché un moyen de lui nuire, comme quoi, il avait encore du chemin à parcourir avant de s'arrêter sur un mode de vie fixe. Il conclut en se rapprochant des autres personnes et s'adressant au forgeron tout particulièrement:

"Il est vrai que tu as plus de risques que moi de faire tout péter ici, je cherchais pas spécialement à faire la même chose au Cabinet, j'étais curieux d'en apprendre davantage sur cette méthode, au même titre que cette boule qui a emprisonné cet esprit m'intéresse, on peut dire que l'art des sceaux m'intéresse plus que la plupart des choses ici ..."

EDIT: suppression du passage concernant le discours de l'esprit Wink
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
La valeur d'une vie est sacrée !



Avatar et Sign by Solia, merci!

Voici Murord et Snow
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Hollow Stewart
Hadès

Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2007
Messages: 1 034
Race: Vampire
Elève/Commerçant
Points personnels: 707
en deuxième année

MessagePosté le: Mar 16 Déc - 14:10 (2014)    Sujet du message: A la suite de la liste ... Des armes ?! Répondre en citant

Le vampire ne dit rien. Il écoutait ce que lui disait le blondinet, sans émettre un son, repensant à la forte fluctuation d'énergie qui s'était faite ressentir au moment où l'esprit avait été enfermé dans la boule argentée. Ce n'était pas quelque chose à prendre la la légère. Mais pour le moment, ils n'avaient rien à craindre. De toutes manières, il n'avait plus rien à craindre, désormais : une fois qu'il serait parvenu à la Direction, des gens plus calés s'en occuperaient. Il pensait entre autres à Castello. Avec lui dans les parages, l'esprit ne risquait pas de faire le malin bien longtemps, sans compter la Directrice elle-même, la petite sœur du forgeron connue pour être aussi encline à l'utilisation de la violence que l'était son frère. Sacrée fratrie. En tout cas, le commerçant à chevelure de neige retourna vers le comptoir avec la boule en main.

"Wilhelmina ! Hizaki ! Take that to my sister."

Le loup gigantesque se réveilla et se déplaça silencieusement vers son maître, tandis qu'un animal ressemblant à un renard à six pattes remonta de l'arrière-boutique et se posa sur le comptoir avec légèreté. Le vampire lui tendit la boule argentée et l'animal le prit entre ses petites pattes avant de se recroqueviller par-dessus et de se transformer en une boule argentée plus grosse, munie d'une hanse de transport que le loup prit délicatement dans sa gueule avant de sortir prestement de la boutique et de courir à toute vitesse en direction du château. Ainsi, la boule argentée serait protégée durant le transport et ne risquerait pas de libérer accidentellement l'esprit qui reviendrait sûrement bien plus en colère qu'il ne l'était déjà. Il préférait cette solution que de laisser le boîtier à Mystago. Non pas qu'il ne lui faisait pas confiance, même si, en vérité, il ne faisait confiance qu'à très peu de personnes dont Mystago ne faisait pas partie, mais il savait que l'appareil était très sensible et un faux mouvement pouvait relâcher ce qu'il contenait. Lui-même ne s'y serait pas risqué sans Wilhelmina pour former le carcan de protection.

"Pour une fois, Mystago, j'suis d'accord avec toi. Malheureusement, je traite pas beaucoup avec les esprits. Autant, j'ai de quoi buter du démon et toute autre chimère, autant je préfère éviter de faire la même avec les esprits vu qu'ils sont moins gênants, dans l'absolu. Du coup, j'ai pas vraiment le matériel pour faire beaucoup plus que les sceller.

Mais je préfère vous rassurer, Mademoiselle, l'esprit sera géré par des professionnels qui ont l'habitude de situations extrêmes. Il sera guidé vers l'au-delà sans que vous n'ayez à vous mettre en danger. Parce qu'autant vous dire que votre Directrice, ma petite sœur, ne verrait pas d'un très bon œil qu'une de ses élèves risque sa vie, surtout si je suis à côté et que j'ai une solution d'appoint. Donc croyez-moi, vos larmes ne sont pas nécessaires.

Ceci étant dit. Vous avez fait votre choix, pour les armes que vous souhaiteriez vous procurer ?
"

[Désolé, c'est court, mais je fais avancer l'histoire.]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
*Avatar & Signature by Nier*

"... Personnellement, il m'arrive de renâcler à l'idée d'inciter mes zygomatiques à la tétanisation crispée."

Revenir en haut
Alice Lowell
Hésiode

Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2014
Messages: 46
Race: Femme Renard (Hybride)
élève
Points personnels: 10
en première année

MessagePosté le: Mar 16 Déc - 22:40 (2014)    Sujet du message: A la suite de la liste ... Des armes ?! Répondre en citant

Alice fit le point fixe. Elle sentait encore le sol bouger sous ses pieds mais ça allait mieux. Elle sentit des larmes sur sa joue, les sentiments de l'esprit était fort et s'exprimaient ainsi. Mystago me conseillait de ne pas avoir pitié de cet esprit qui me voulait du mal. Visiblement le gérant de l'armurerie était d'accord avec son collègue. Celui ci déclara ensuite qu'il était le frère de la directrice un Stewart donc. Pour ces deux la les solutions les plus simples, même extrême, était les meilleurs. Elle savait que ce n'était pas toujours le cas.

Puis notre hôte dit, une fois de plus, des choses que je ne comprenait pas. Un petit animal étrange apparu et protégea la sphère de son corps en l'entourant et créant des hanses. Le grand loup le prit dans sa gueule et s'en alla dans la ruelle. * il l’emmène certainement en lieu sure* songea la renarde. La présence de l'esprit s’éloigna très vite. C'était une drôle de sensation pour elle. Elle était à la fois soulagée du fait qu'elle ne la poursuivait plus mais aussi très inquiète. Surtout après ce que lui avait dit le tenancier de l’échoppe.

Alice sourit d'un sourire sans joie, elle se doutait que son regard était d'une tristesse infinie. Elle déclara : " Ces larmes ne sont pas les miennes elle vienne d'elle" Souhaitant être plus claire elle continua : " J'ai entendue sa voix juste avant qu'elle soit scellé ". Elle ferma les yeux pour faire le point, elle essuya ses larmes puis les ré-ouvrit. " Je n'avais été pourchassé par un esprit qui n'a pas pu m'atteindre par la suite c'est très étrange pour moi ... J’imagine que je dois vous remercier" Elle s'inclina bas " Merci pour vôtre aide"

Après ces remerciements elle parcouru rapidement les descriptifs des armes. Avec tout ces événements elle avait perdu le nom exacte de l'arme. Puis, une fois qu'elle eut retrouvé l'arme, elle lu le descriptif elle eu une envie de faire de l'ironie. D'une voix la plus claire et la plus calme possible la renarde dit : " J'ai bien compris ce que vous venez de me dire. J'ai décider de faire l'acquisition de Katars plus précisément les Heating Hit. Fait intéressant ils reprennent assez l'idée de ce qu'il vient d'arrivé. Je réalise le plus souvent des soins grâce à des plantes médicinales donc une médecine lente et douce et parfois des infections interviennent. " Elle reprit son souffle et reprit " Mais ces Katars me permettent de cautérisé une plaie, action rapide et évitant les infections. En revanche elle est très douloureuse. " Elle laissa en suspens cette phrase.


[ C'est assez court aussi désolé]
Revenir en haut
Mystago Finallen
Hésiode

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2012
Messages: 1 631
Race: chevaucheur de dragon
élève/assistant au cabinet des merveilles
Points personnels: 385
en deuxième année
Salle des miroirs: URL

MessagePosté le: Mar 16 Déc - 23:10 (2014)    Sujet du message: A la suite de la liste ... Des armes ?! Répondre en citant

Apparemment, le forgeron préféra envoyer lui-même l'orbe grâce à l'un de ses animaux qui l'aidaient au quotidien, tant pis, il aurait au moins proposer. Après toutes ces péripéties, il revint aux affaires et demanda le choix de la nouvelle qui lui répondit qu'elle désirait un certain type de Katars pour une raison un peu bizarre, soigner et user des flammes pour cautériser des plaies, en soit c'était jouable mais il s'attendait pas à ce que ça soit son style, comme quoi ...

Il pensa tout d'un coup à un détail qui le chiffonnait, il avait emprunté quelque-chose au forgeron, mais il ne se rappelait plus si ce dernier lui avait demandé de lui retourner l'objet en question, du coup, il demanda:

"Au fait Stewart, j'ai un doute et un trou de mémoire du coup, tu te rappelles que tu m'avais passé un livre pour que j'apprennes à entretenir moi-même mes équipements, il me semble que tu m'avais demandé de te le restituer non? Car si oui, j'ai déjà pris toutes les notes qu'il me fallait au cas où et comme je suis plus trop mauvais je pensais te le rendre aujourd'hui, il doit être rangé sous le comptoir au Cabinet au besoin mais comme j'ai un doute, bah je préfère avoir confirmation..."

Autre fait, il se souvint des armes qu'il avait acheté ici autrefois et se dit que contrairement à sa camarade, il ne détestait pas les armes, en même temps, vu tout ce qu'il possédait ...

[Vérité vraie, je m'en souviens plus et j'arrive pas à retrouver le rp en question ^^]
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
La valeur d'une vie est sacrée !



Avatar et Sign by Solia, merci!

Voici Murord et Snow
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:44 (2017)    Sujet du message: A la suite de la liste ... Des armes ?!

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    W.A.N.D. Academy Index du Forum -> La Ville de Bethseda -> Les Ruelles magiques -> L'Epéiste Affirmé Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com