W.A.N.D. Academy Index du Forum
W.A.N.D. Academy Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Ces fournitures vont me ruiné ::
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    W.A.N.D. Academy Index du Forum -> La Ville de Bethseda -> Les Ruelles magiques -> L'Epéiste Affirmé
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kylie Black
Hadès

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juil 2014
Messages: 462
Race: sorcière
élève, gérante du journal
Points personnels: 76
en première année

MessagePosté le: Sam 9 Aoû - 11:26 (2014)    Sujet du message: Ces fournitures vont me ruiné Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Troisième boutique depuis leur sortie en ville à la recherche de fournitures. Après le cabinet des merveilles où Kylie c'était vautrée par terre et avait été miraculeusement sauvé par Solia qui jouait très bien son rôle de chevalier servant...quoique pervers, et après la boutique de vêtements. Enfin elle arriva devant la boutique de l'épéiste affirmé avec Solia qui lui avait dit que le gérant était Hollow qu'elle connaissait déjà. Elle se rappelait parfaitement leur première. La porte du magasin était verrouillé, il fallait patienté jusqu'à l'arriver du gérant. Pendant ce temps, Kylie en profita pour jeté un coup d'œil à sa liste de fourniture

*Il me faut une arme*

Il fallait s'y attendre !

[J'ai réédité mon message, ...c'est pas très fameux. Enfin bref j'espère que c'est plus cohérent maintenant, bien que assez court ]


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
/!\ATTENTION/!\ Cet individu est en état d'amnésie après un choc violent dû à un accident dans la forêt.

Plus la lumière sera clair plus l'ombre sera sombre


Dernière édition par Kylie Black le Sam 9 Aoû - 15:53 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
Solia Sorike
Hadès

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juin 2011
Messages: 1 221
Race: Humain métamorphe
Eleve,préfet par interim d'Hadès
Points personnels: 422
en deuxième année
Salle des miroirs: URL

MessagePosté le: Sam 9 Aoû - 21:13 (2014)    Sujet du message: Ces fournitures vont me ruiné Répondre en citant

" Et bien, pour être honnête je pensais qu'il arriverait quand même le temps qu'on aille dans les autres boutiques... il y'a des choses qui m'échappe quand même..."

Il pensait à la restauration du corps d'Hollow, il avait déjà pensé plus d'une fois que dans le monde ou ils vivent il doit existé plus d'un moyen pour restauré une partie d'un corps, voir même de changer de corps, magie noir ou magie de transfert d'âme tout semble possible en ce monde.
Il n'était pas très calé pour donner une vrai solution, et puis lui même n'était pas un bon exemple car depuis le temps il aurait pu demandé de "récupéré" son œil droit.


" Si j'avais su on serait passé à ma boutique, enfin ma, c'est pas ma propriété non plus... elle est la bas !"

Solia pointa du doigt une boutique au loin, de la ou ils sont ils ne pouvaient pas voir ce qu'il y'avait à l'intérieur juste l'enseigne avec marquer "animalerie fantastique" dessus, Solia paru concentré le temps d'un instant, un air sérieux qui était vraiment rare.

* Je devrais peut être trouver un nouveau nom bien mieux que celui-ci, pourquoi demandez l'avis au peuple ?? Peut être que j'organiserais un prochain concours... oh retour sur terre y'a une bombe à coté de toi !*

" Je te ferais visité un de ces quatre, si tu aimes les animaux bien sur..."

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut
Hollow Stewart
Hadès

Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2007
Messages: 1 034
Race: Vampire
Elève/Commerçant
Points personnels: 707
en deuxième année

MessagePosté le: Sam 9 Aoû - 22:13 (2014)    Sujet du message: Ces fournitures vont me ruiné Répondre en citant

[Merci beaucoup pour l'édition.]

Le rendez-vous avec sa Directrice de sœur s'était déroulé sans incident notable. Il s'était contenté de déjeuner rapidement avec la jeune femme, coupant ainsi court à sa grève de la faim forcée, et à l'écouter parler sans vraiment prendre part à la conversation. Il n'y avait pas grand chose à dire, il fallait bien avouer. Ou plutôt, il ne trouvait pas grand chose à partager avec sa cadette. Ils ne s'étaient pas revus depuis la fin de la guerre et avaient évolué chacun de leur côté sans vraiment prendre de nouvelles de l'autre. La principale différence résidait dans le fait que si la jeune femme avait repris le flambeau à la tête de l'Académie, était devenue une figure plus emblématique encore des environs, et en était même arrivée à trouver en elle une faible notion de positivité en elle, lui avait sombré dans l'abysse que beaucoup de soldats retrouvent une fois hors du champs de bataille où ils se sentent en vie. Une fois que toute l'adrénaline est retombée et que l'on constate les conséquences, on ne peut plus faire machine arrière. Pour lui, il s'agissait certainement de la guerre de trop. Celle de trop après au moins une douzaine de conflits armés tout au long de sa vie. Mais peut-être était-ce aussi dû au fait que Bethesda était devenue son foyer, quand elle n'était autrefois qu'un passage, qu'une parenthèse entre deux séjours en terre Muggle. Le Syndrome de Stress Post-Traumatique était définitivement là. Il était là depuis longtemps mais le forgeron avait réussi à y faire face d'une manière ou d'une autre. Parfois, il s'étonnait lui-même de voir à quel point il avait pu être aussi solide pendant tout ce temps, mais la question ne se posait plus vraiment. Entre les journées passées à réparer les éventuels dégâts dans sa boutique, à tenter encore et encore de trouver un remède à son corps d'enfant, à pallier tant bien que mal à son handicap, et les soirées passées à boire les bouteilles d'alcool bas de gamme qui trainaient dans sa réserve (il n'était pas assez stupide pour gâcher du bon alcool), il était devenu un cliché, à la limite de la caricature.

Le déjeuner avait pris fin, il avait rapidement enlacé sa cadette de son bras valide alors qu'elle lui déposait un baiser de tendresse sur le haut du crâne. Cela lui avait tout de même fait quelque chose, il devait bien l'avouer. Malgré tout, malgré son isolation des derniers mois, il n'en aimait pas moins sa petite sœur. Il devait maintenant retourner à sa boutique, sachant que Solia et la nouvelle élève devaient avoir fait leurs courses dans les autres magasins et attendaient pour le sien. Cela n'allait pas être simple, avec ses difficultés de mobilité, mais tant pis. En sortant du bureau, une main vint se poser sur son épaule et c'est le visage pâle aux yeux bleus, encadré de beaux cheveux noirs, de Maxine, l'assistante de Direction, qui lui sourit avant de lui déposer un baiser sur le front et de lui proposer de faire un bout de chemin ensemble, histoire de discuter et de rattraper un peu le temps perdu, apparemment. C'est vrai, ils n'avaient pas parlé depuis bien longtemps, des mois et des mois. Il fut un temps où cette femme était intenable, irrespectueuse au possible, et avec un caractère belliqueux qu'elle n'hésitait pas à exprimer. Ce dernier était toujours là, car elle restait une prédatrice, au fond, une femelle alpha (pour peu qu'on oublie la présence d'Hélicia, bien entendu), mais elle avait appris à se fondre un minimum dans le moule. Elle était devenue très agréable, en plus d'être jolie. Elle n'avait pas du tout changé sa garde-robe ou presque, se contentant de ses vêtements noirs assez moulants et de son holster de cuisse contenant un pistolet MK23 SOCOM que lui avait offert la Directrice de l'Académie, il y avait de cela des années. Quoi qu'il en soit, après quelques minutes, ils arrivèrent aux portes de l'Académie où il décida de prendre congé quand elle l'arrêta de nouveau.


"Attends, tu vas pas y aller comme ça. Tu vas en avoir pour des heures, dans ton état."

Lui dit la belle jeune femme à la silhouette svelte et athlétique, avec un sourire concerné. C'était si étrange, de la voir sourire ainsi, au lieu de voir sur son visage une expression sarcastique qui lui allait généralement si bien. Mais ce nouveau faciès n'était pas désagréable, loin de là.

"... Tu me déposes ?"

Elle ne répondit pas, se contentant de le serrer fort contre elle, lui collant la tête contre sa poitrine. Elle exécuta un bond majestueux avant de déployer des ailes de feu dans son dos, dont elle se servir pour prendre une pointe d'accélération en direction de Bethesda. Voler parmi les oiseaux, sentir le vent contre son visage fermé, cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas connu cette sensation. Il ferma les yeux un instant, profitant de cet instant alors que la jeune femme, pas si jeune en vérité, fonçait à toute allure et commençait à descendre petit à petit alors qu'ils atteignaient la bordure de la ville. Elle se mit à rire comme une enfant alors que la vitesse augmentait de plus en plus et que le sol était plus proche. Il se disait qu'il n'y avait qu'elle pour s'amuser d'une telle folie, mais ils étaient tout deux des immortels, à leur manière, même si lui était dans l'absolu bien plus résistant qu'elle. Les deux corps enlacés frappèrent le sol à toute vitesse, et c'est le dos de l'assistante qui réceptionna et ricocha sur le sol tel une pierre sur la surface d'un lac. Dans leur passage, ils dépassèrent les deux élèves qui attendaient devant la porte de la boutique et purent voir une chose informe leur passer sous le nez à toute vitesse en riant. Vision étrange, mais pas nécessairement inhabituelle, dans les environs. Les deux corps se détachèrent alors qu'ils étaient encore allongés au sol quelque 80 mètres plus loin, et se déplacèrent lentement vers la boutique, la jeune femme serrant toujours le forgeron, mais en le prenant par les épaules à côté d'elle, comme une grande sœur ou une grande cousine. Le forgeron souriait d'un air las, mais il n'était pas mécontent. Ils arrivèrent devant la porte du magasin et la jeune femme prit congé.

"Salut, les Jeunes ! Faites pas de bêtises, là-dedans, sinon vous vous ferez bouffer !"

Et elle s'en alla sans se retourner, toujours en riant. Mais elle n'avait pas tort : avec Hizaki le loup gigantesque qui rôdait dans la boutique, et sans compter le tenancier lui-même qui avait une méthode bien à lui pour gérer les éléments récalcitrants, il était préférable de se tenir à carreau à l'intérieur de l'armurerie. Le garçon sortit la clé et déverrouilla son commerce avant d'y entrer, suivi des deux jeunes gens. Il alla derrière le comptoir et prit dans une glacière un morceau de viande qu'il jeta à Hizaki, qui s'était réveillé dans un coin de la pièce principale. En temps normal, il serait immédiatement descendu dans son arrière-boutique, mais la présence de clients le lui interdisait, d'une certaine façon. Il ne dit rien, se contentant d'attendre que la jeune fille (et peut-être le métamorphe) ait fait son choix.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
*Avatar & Signature by Nier*

"... Personnellement, il m'arrive de renâcler à l'idée d'inciter mes zygomatiques à la tétanisation crispée."

Revenir en haut
Kylie Black
Hadès

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juil 2014
Messages: 462
Race: sorcière
élève, gérante du journal
Points personnels: 76
en première année

MessagePosté le: Dim 10 Aoû - 12:31 (2014)    Sujet du message: Ces fournitures vont me ruiné Répondre en citant

En attendant devant la boutique, le méthamorphe discutait et posa notamment une question à Kylie, qui eu juste le temps de répondre :

"Tu tiens une boutique toi aussi alors ! J'aime bien les animaux mais pas tous."

Quand soudain, quelque chose atterrie de nul par, les dépassèrent. Quelle ne fut pas la surprise quand Kylie vit que c'était enfaite deux personnes dont Hollow et une jeune femme qu'elle ne connaissait pas et qu'elle n'eu pas le temps de connaitre. Peu être une autre fois.
Puis Hollow arriva pour leur ouvrir la porte sans dire un mot.
A vrai dire la première chose qui frappa Kylie quand ils entrèrent fut le gigantesque loup dans un coin de la pièce ! Loin d'en avoir peur, il l'intriguait mais elle n'irait pas s'y frotter comme ça non plus. Finalement elle adressa juste un "Kimaéri" de politesse à Hollow avant de ce tourné vers Solia et de lui dire :

"Il me faudrait une arme...mais je suppose qu'il va falloir que j'en choisisse une moi même et je n'y connais vraiment rien dans le domaine"

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
/!\ATTENTION/!\ Cet individu est en état d'amnésie après un choc violent dû à un accident dans la forêt.

Plus la lumière sera clair plus l'ombre sera sombre
Revenir en haut
Solia Sorike
Hadès

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juin 2011
Messages: 1 221
Race: Humain métamorphe
Eleve,préfet par interim d'Hadès
Points personnels: 422
en deuxième année
Salle des miroirs: URL

MessagePosté le: Dim 10 Aoû - 13:38 (2014)    Sujet du message: Ces fournitures vont me ruiné Répondre en citant

" Oui si un de ces jours tu t'ennuie viens me rendre visite ça me ferait vraiment plaisir ! Oh un météore !"

Il n'eut pas le temps de voir ce que c'était en réalité, mais en voyant les protagonistes apparaitre il n'était pas étonné, ce faire remarquer sans vraiment le vouloir, c'était un art dont les Stewart étaient passé maître, toujours avec classe et un peu d'exagération.
Ils entrèrent à la suite du gérant et Solia regarda le loup en vitesse, animal trop bizarre mais comme on dit, tel animal tel maître, ou un truc du genre ! Il regarda rapidement les armes également, rien avait changé depuis sa dernière visite avec Aislingh, lui même avait déja acheté deux articles, un jour il faudra qu'il apprendre à ce servir de son katana quand à son arc il avait déja sa petite idée de qui pourrait être un potentiel maître !
Il écouta Kylie et répondit :


"Tout dépend de tes capacités et de ton aise bien sur, le maître ici présent est capable de te trouver ce qu'il faut, il est très doué pour cela..."

C'était vrai, Parfait man était très doué dans son domaine qu'il maîtrise sur le bout des doigts, Solia espère qu'un jour que lui même dans sa boutique il maîtriserait autant son domaine même si c'est très différent, il avait une culture monstre et il savait que pendant les cours il s'illustrait par rapport aux autres, le surnom parfait n'était pas tant exagéré que ça, quel dommage qu'il soit tant... lui même...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut
Hollow Stewart
Hadès

Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2007
Messages: 1 034
Race: Vampire
Elève/Commerçant
Points personnels: 707
en deuxième année

MessagePosté le: Dim 10 Aoû - 21:14 (2014)    Sujet du message: Ces fournitures vont me ruiné Répondre en citant

Le vampire approcha en claudiquant des différents rayons, passant son doigt sur la très légère couche de poussière qui recouvrait les étals. Il fallait dire qu'avec un bras et une jambe en moins, ce n'était pas facile de faire le ménage dans un tel bazar. Bien sûr, Wilhelmina s'y essayait de temps à autres, mais elle n'était pas encore assez grande pour atteindre certains endroits, sa croissance était bien plus lente que celle de son confrère Hizaki. Toutes ces armes étaient comme une représentation de toutes ces années passées dans cette boutique : le vampire avait fini par prendre la poussière, et n'était pas loin de la rouille s'il n'était pas entretenu régulièrement. Une lame en acier, voilà ce qu'il était : redoutable sur un champs de bataille, inutile et sujet à l'usure en temps de paix. Ne manquaient plus qu'à trouver l'épée de cuivre -belle mais inutilisable en combat- et celle de fer noir -dure et cassante- et la fratrie Baratheon des Terres de l'Orage serait réunies. Il devrait sérieusement songer à sortir un peu plus au lieu de lire tous ces livres Muggles qui, malgré tout, se basaient sur une part de vérité. Dieu savait que tous ces mondes supposément imaginaires n'étaient peut-être que des témoignages de Chimères sous le déguisement d'auteurs de littérature fantastique. Mais assez divagué, il prit en main une dague et commença à la faire tourner autour de sa main droite, exécutant quelques passes et attaques simulées, tantôt en prise marteau, tantôt en prise poignard, avant de la faire sauter et de la remettre sur son support.

"Tout dépend de votre style, en vérité."

Toujours ce chuchotement froid et tranchant comme un couperet. Il observa la jeune fille avec un visage fermé.

"Cela dépend en grande partie de ce que vous estimez être votre style de combat. Ou plutôt, pour les néophytes, la façon dont vous réagissez à l'agression. Êtes-vous plutôt sur la défensive ou sur l'offensive, et préférez-vous l'usage de votre magie ou de votre corps (coups de pieds et poings). A partir de là, il est possible de définir un peu mieux ce qui vous conviendra.

Puis, il est également nécessaire de procéder par élimination de tout ce qui pourrait vous handicaper plus qu'autre chose. Par exemple, au vu de votre stature physique, les haches et autres armes lourdes, telles que les épées à deux mains, seraient à proscrire puisqu'elles vous ralentiraient et vous laisseraient plus vulnérable en cas d'attaque.

Ainsi, si vous privilégiez plutôt une zone de sécurité large et que vous avez de quoi creuser l'écart avec l'adversaire, un arc serait intéressant, mais en combat ouvert, un adversaire intelligent ne vous laissera pas nécessairement cette chance de vous éloigner pour lui décocher une flèche, d'autant qu'en combat rapproché, l'arc n'est pas l'arme la plus adaptée, même s'il permet quelques passes efficaces pour qui sait bien s'en servir.

Si, au contraire, vous préférez la confrontation physique... une épée courte ou une lame légère, telle fleuret ou rapière, pourraient être une bonne solution d'appoint. Pour un utilisateur de magie de combat, une dague peut faire l'affaire pour le corps à corps, avec utilisation de magie pour la distance. Mais si vous êtes moins confortable avec les lames ou une distance trop courte, vous pouvez toujours vous trouver un bâton (une arme privilégiée par bien des magiciens) ou une lance courte et légère, mêler l'utile à l'agréable. Vraiment, c'est à vous de voir ce qui, selon vous, vous correspondrait au mieux.
"

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
*Avatar & Signature by Nier*

"... Personnellement, il m'arrive de renâcler à l'idée d'inciter mes zygomatiques à la tétanisation crispée."

Revenir en haut
Kylie Black
Hadès

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juil 2014
Messages: 462
Race: sorcière
élève, gérante du journal
Points personnels: 76
en première année

MessagePosté le: Lun 11 Aoû - 11:38 (2014)    Sujet du message: Ces fournitures vont me ruiné Répondre en citant

"Mon style..."

La réflexion dura quelque instant. Elle regarda autour d'elle les armes exposées, il y en avaient de toutes sortes. Elle baissa la tête sur elle même, regarda ses mains et chercha à savoir avec quelle arme elle serait le plus à l'aise. Kylie n'avait jamais touché d'arme, son moyen de défense en cas d'attaque était ses pouvoirs : télékinésie pour affronté et téléportation pour fuir. Elle repris assez sur d'elle :

"J'ai toujours utilisé mes pouvoirs en cas de combat, ce qui n'est pas arrivé souvent. Je suis plutôt sur la défensive, l'attaque n'est pas vraiment mon style, je préfère protégée. Ensuite, n'ayant aucune expérience je ne sais pas ce qui me conviendrait le mieux, combat rapproché ou éloigné. A vrai dire, je n'est pas de préférence. Une arme assez légère serait mieux adapté a mon physique, c'est certain."

Elle s'imaginait bien avec une arme à lame mais son pouvoir de téléportation serais très utile avec un arc pour la maintenir à distance. Voilà comment un dilemme naît. Elle se résolut à attendre l'avis de l'expert en espérant que ce qu'elle avait dit l'aiderait à savoir ce qui irait le mieux.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
/!\ATTENTION/!\ Cet individu est en état d'amnésie après un choc violent dû à un accident dans la forêt.

Plus la lumière sera clair plus l'ombre sera sombre
Revenir en haut
Solia Sorike
Hadès

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juin 2011
Messages: 1 221
Race: Humain métamorphe
Eleve,préfet par interim d'Hadès
Points personnels: 422
en deuxième année
Salle des miroirs: URL

MessagePosté le: Lun 11 Aoû - 12:12 (2014)    Sujet du message: Ces fournitures vont me ruiné Répondre en citant

Solia était à l'écart, en revoyant ses armes il repensa à la guerre, et le moment était idéal pour avoir un début de crise non ? Dos aux deux autres il mit sa main sur son visage les visions d'horreurs lui donnaient une migraine affreuse et il avait beaucoup de mal à ce contenir !
Il ne tiendrait pas longtemps, il devait sortir, avec un effort surhumain il put sortir quelque chose de crédible en se tournant vers les deux autres, souriant mais en sueur :


" Oh le temps que vous discutiez de l'arme je vais passé en vitesse à l'animalerie j'ai oublié de prendre un truc à manger pour Hadès, mon lionceau, je reviens tout de suite les enfants !"

Sans se faire prier il ouvrit la porte de la boutique et la referma derrière lui, il eut la sensation qu'on lui frappa la tête avec une masse. Il courut en direction de la première ruelle, par chance elle était déserte comme par hasard l'avantage de taper son RP c'est qu'on peut écrire ce qu'on veut pour arranger la situation dans laquelle est son personnage principale.
Il trébucha sur quelque chose et tomba sur le sol, ses veines ressortaient et ses yeux se remplissaient de noir, ses bras se changèrent en gantelet et il se mit à rire avec un écho à vous glacer le sang...


* Le gout du sang te manque... laisse ta rage éclater !!*

La crise allait duré encore quelques minutes, probablement le temps que la nouvelle élève choisisse son arme, le temps suffisant pour que Solia puisse revenir à lui...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut
Hollow Stewart
Hadès

Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2007
Messages: 1 034
Race: Vampire
Elève/Commerçant
Points personnels: 707
en deuxième année

MessagePosté le: Lun 11 Aoû - 23:03 (2014)    Sujet du message: Ces fournitures vont me ruiné Répondre en citant

Le vampire écouta avec attention les propos de la magicienne. Ainsi donc, elle était plus sur la défensive, il était donc nécessaire de lui trouver une arme qui lui correspondrait au mieux. Tout dépendait ensuite de ses pouvoirs qu'elle semblait maîtriser assez bien pour s'en servir en cas d'agression. Il savait de quoi il s'agissait, puisqu'il disposait de son dossier d'inscription, mais la jeune fille n'était pas censée savoir cela. Personne n'était censé le savoir, et le monde ne se porterait que mieux. Aussi, pour ne pas éveiller le moindre soupçon, il demanda à la jeune cliente, qui n'avait donné aucun détail à ce sujet :

"Quels sont vos pouvoirs, exactement ? Sans indiscrétion, bien sûr, vous êtes libre de garder cela pour vous."

Alors qu'il attendait la réponse, le métamorphe prit congé. Son visage était livide, trempé de sueur, et bien qu'il essayait de simuler un sourire convaincant, il ne l'était pas tellement. Le vampire en savait quelque chose, il avait appris à simuler les émotions, la différence étant qu'il était meilleur acteur, car il possédait beaucoup plus d'expérience en la matière. Un regard en direction de Wilhelmina, sa Cambia, et celle-ci comprit immédiatement. Elle sauta au sol et prit la teinte du sol, se camouflant parfaitement, et s’aplatit, se fondant presque intégralement dans le décor. Elle passa sous la porte d'entrée de la boutique et suivit rapidement le jeune garçon alors qu'il s'engageait dans une ruelle voisine.

Pendant ce temps, le vampire réfléchissait aux armes disponibles. Le mieux était définitivement un arc pour la jeune femme, qui pouvait utiliser sa téléportation pour se mettre à distance raisonnable, ou sa télékinésie pour repousser ses adversaires et enchaîner avec des flèches. Après un instant, la Cambia revint dans la boutique et fit comprendre d'un mouvement de la tête à son maître que les choses n'allaient pas au mieux. Le vampire était inquiet, mais il tâchait de n'en rien montrer à sa cliente. Cependant, il fallait qu'il voie cela de lui-même, d'autant qu'il avait un très mauvais pressentiment à propos de tout cela. Il retourna derrière son comptoir et prit, dans un tiroir, une arme qu'il plaça contre l'aimant de sa prothèse de jambe avant de prendre un sac d'ordures plein dans sa main valide.


"Je reviens dans une minute, Mademoiselle. Il faut juste que j'aille me débarrasser de ces ordures qui trainent depuis quelques temps. Je m'excuse, par ailleurs, du désordre... Je pense que vous pouvez comprendre que les choses ne sont pas forcément aisées dans ma situation actuelle.

Quoi qu'il en soit, si vous faites votre choix, faites le savoir à Wilhelmina, elle ira chercher votre commande et récupérera l'argent si je ne suis pas encore revenu... Pas facile de se déplacer rapidement avec un jambe de bois.
"

Finit-il par dire assez sarcastiquement.

Le forgeron sortit de sa boutique et balança les ordures dans la benne la plus proche, avant de suivre le flux d'énergie qui le mena à la petite ruelle où se trouvait Solia. Il n'était clairement pas dans son état normal, c'était plus qu'inquiétant. Discrètement, le garçon récupéra son revolver et fit tourner le barillet pour placer une balle d'argent devant le canon. Il connaissait ce dégagement de puissance, l'avait déjà ressenti plusieurs fois ces derniers temps, se demandant d'où il pouvait provenir. S'il avait su que c'était Solia, il y a longtemps qu'il serait sorti de son isolationnisme. Quoi qu'il en soit, il fit quelques pas en direction du rouquin, dissimulant son arme à l'arrière de son pantalon, inutile de le stresser davantage inutilement.


"Ça va aller, Solia ? Tu veux qu'on en parle ?"

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
*Avatar & Signature by Nier*

"... Personnellement, il m'arrive de renâcler à l'idée d'inciter mes zygomatiques à la tétanisation crispée."

Revenir en haut
Kylie Black
Hadès

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juil 2014
Messages: 462
Race: sorcière
élève, gérante du journal
Points personnels: 76
en première année

MessagePosté le: Mar 12 Aoû - 21:32 (2014)    Sujet du message: Ces fournitures vont me ruiné Répondre en citant

Alors qu'Hollow posait une question, le méthamorphe quitta un peu précipitamment le magasin. Ou alors ce n'était qu'une impression mais il n'avais pas l'air très bien, des goûtes de sueur perlaient son front et un sourire maladroit se dessinait sur sa figure. Son excuse pour quitter la boutique était-elle véridique ? Ou était-il malade et ne voulais pas le faire savoir ? C'était peu être grave. La sorcière ne savait que penser ou comment réagir. Elle resta comme à son habitude, calme en surface mais agité à l'intérieur. Puis répondit à la question qui avais été posée :

"Je maitrise la téléportation et la télékinésie"

Après sa réponse, le gérant déclara qu'il devait sortir les poubelles et quitta lui aussi assez brusquement la pièce. Elle se retrouva seul avec une drôle de bestiole. Que devait-elle pensé de se comportement ?

*En l'espace de quelques minutes, ils ont tout deux trouvé une excuse pour sortir...je me fais peu être des idées mais quand même.*

Entrainer par la curiosité, elle ouvrit la porte du magasin et en sortie juste la tête pour voir dehors. Rien d'anormale. Son regard se pencha alors sur l'animalerie, non loin. Elle fixa le bâtiment quelque seconde pour en venir à se demander si il y avait bien quelqu'un à l'intérieur. A cette distance, elle avait du mal à tout apercevoir. La sorcière sorti alors du magasin mais resta juste devant au cas ou Hollow qui étais en trin de sortir les poubelle...enfin c'est ce qu'il avait dit, reviendrais. Puis une idée lui vint ! Elle se téléporta jusqu'à prés de l'animalerie, vite fait bien fait et là elle s'aperçut clairement qu'il n'y avait personne.

*Je ne me faisait pas d'idée, mais alors...qu'est qui ce passe ?*

Elle regarda autour d'elle, encore une fois rien d'anormale. Elle été en train de revenir prés du magasin d'Hollow en détaillant chaque choses qu'elle voyait et chaque choses qu'elle entendait. Là elle se prenait vraiment pour un détective. Et elle entendu aussi infime que se puisse être, sa tête tourna illico en direction du bruit, elle s'avança. Prudemment quand un chat de gouttière sorti de sa cachette. Elle s'étais alerté pour rien. Pour rien...pas si sûr, elle entendit de nouveau un bruit, des voix, il y avait quelqu'un !
Toujours prudemment, elle s'avança lentement en direction du bruit, sur ses garde. Elle était au coin d'un tournant qui menait visiblement à une ruelle. Coller contre le mur, elle se cachait encore, penchant la tête vers la ruelle, elle pus voir, Hollow et Solia qui avait l'air vraiment très mal, très très mal. Kylie sentie la peur lui monté à la tête, des frisson parcourait son corps. Il était effrayant, elle le connaissait depuis peu et de ce faite ne savait pas trop quoi penser de ce qui ce passait. Mais elle pris une décision très clair.

*Il ne faut pas que je reste là, d'ailleurs je devrait pas y être. Je vais retourné à la boutique et faire comme si je ne savait rien. De toute façon, au fil du temps je découvrirait ce que cela cache.*

Puis, elle se téléporta de nouveaux dans la boutique d'Hollow, comme si elle n'était jamais parti. Et regarda pensivement l'animale qui devait l'aider à choisir son arme.
Son regard était bien posé sur la bête mais en réalité elle regardait le vide ou plutôt ses pensés.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
/!\ATTENTION/!\ Cet individu est en état d'amnésie après un choc violent dû à un accident dans la forêt.

Plus la lumière sera clair plus l'ombre sera sombre
Revenir en haut
Solia Sorike
Hadès

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juin 2011
Messages: 1 221
Race: Humain métamorphe
Eleve,préfet par interim d'Hadès
Points personnels: 422
en deuxième année
Salle des miroirs: URL

MessagePosté le: Mer 13 Aoû - 10:52 (2014)    Sujet du message: Ces fournitures vont me ruiné Répondre en citant

* Tu te rappels lors que son crane à été broyé sous ta main ? La sensation que tu as eu à ce moment la était proche de l'orgasme! Tu ne veux pas ressentir de nouveau une telle sensation ? *

* Non laisse moi.... LAISSE MOI !!! *

La crise s'arrêta net lorsque la voix d'Hollow se fit entendre, si il y'en a bien un qu'il ne voulait pas voir à ce moment la c'était bien lui, mais sa voix eu un très bon effet et le metamorphe put reprendre le contrôle, les symptomes de la crise disparu et il put se relever sans peine, toujours en sueur cependant et la crainte au ventre, le clan Stewart était connu pour se melé des affaires des autres, les gardiens de la paix de l'académie... il essuya son front comme il put et répondit :

" Oui ca va, pas besoin d'en parler c'était juste une petite crise, quand je revois des armes en nombre je repense à la guerre et ça me rend malade !"

Mensonge, pour vu que ça passe !

" Retourne dans ta boutique, une jolie demoiselle t'y attends je vais passé à l'animalerie..."

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut
Spada Belforma
Hanimon

Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2011
Messages: 790
Race: Dragon
Élève, assistant Trick'or'Treats
Points personnels: 256
en deuxième année

MessagePosté le: Mer 13 Aoû - 15:05 (2014)    Sujet du message: Ces fournitures vont me ruiné Répondre en citant

- Et joyeux non-anniversaire à tous ! Venez prendre une tasse de thé et profiter des soldes chez Trick'O'Treats !

Une personne difforme aux jambes allongées passa par dessus les protagoniste de cette scène dont il ne chercha rien à comprendre. Le dragon affublé d'un manteau bouffant et autres fantaisies tel son chapeau sur le quel on pouvait voir la fameuse carte à jouer 10/9ème. Sa panoplie du parfait chapelier fou était parfaite.
Déversant dans les rues ses tracts colorés ont pouvait lire dessus:


Grandes soldes d'été pour Trick'Or'Treats

    Bonbons: Un paquet de 60 bonbons, 10 de chaque sortes (Colorodant, multicolor, coupe-voix, change-voix, lance-flamme, étrangleur) le tout pour 10 wandines !

    Potions: une mallette de présentation contenant une fiole de chaque potion (Boursouflu, toupoilu, destressante, glucifiante, coloriante, sautillante) pour la modique somme de 10 wandines aussi !

    Pour l'achat de l'une de ses deux promotion spéciale vous pourrez bénéficier d'une autre promotion consistant en une réduction sur les vêtements fous. En effet tous les articles verront leur prix réduits à 10 wandines. *Excepté pour la cape d'invisibilité qui sera tout de même au modique prix de 30 wandines*


-Mwouahahaha !
C'est par là !


Dit d'un pas chancelant en désignant la droite avant de partir sur la gauche...
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Signature by Solia Sorike, que je remercie fortement !

On achète des trucs dont on a pas besoin, avec de l'argent que l'on n'a pas pour impressionné des gens que l'on n'aime pas.
Revenir en haut
Hollow Stewart
Hadès

Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2007
Messages: 1 034
Race: Vampire
Elève/Commerçant
Points personnels: 707
en deuxième année

MessagePosté le: Mer 13 Aoû - 21:20 (2014)    Sujet du message: Ces fournitures vont me ruiné Répondre en citant

Mensonges sur mensonges. Ce n'était pas la première fois que le métamorphe passait à l'armurerie depuis la fin de la guerre, et jamais il n'avait eu ce genre de symptômes. Et ce n'était pas non plus la première fois que le vampire ressentait cette énergie étrange, puissante et instable, et complètement différente de cette du jeune rouquin, si bien qu'il avait été étonné de voir que c'était ce dernier qui en était la source. Ce n'était pas les armes, c'était autre chose, plus sombre et bien plus dangereux. Le regard du Non-Mort se fit plus dur, plus suspicieux, tandis qu'il scrutait à la fois le visage de son camarade et la configuration de la ruelle au cas où il devait se battre dans son état actuel qui le mettrait clairement en désavantage malgré son expertise. Dans d'autres circonstances, il aurait déjà maîtrisé le gamin et l'aurait amené devant sa cadette pour savoir de quoi il en retournait, quitte à se mettre du monde à dos, pour le bien de l'Académie et de ses environs. Ils sortaient d'une guerre infernale qui avait fait des milliers de pertes civiles, il n'allait pas laisser une autre calamité s'abattre sur ces pauvres gens. Mais avant de prendre des mesures, il fallait d'abord observer, être sûr que qu'une calamité se préparait, et que ce n'était pas qu'une simple crise d'une autre sorte, plus aisément gérable. Pendant un instant, le vampire ne bougea pas, mais il se raidit et porta discrètement sa main au revolver derrière son dos, tandis qu'il sentait une présence à l'entrée de la ruelle, qui disparut aussitôt. La gamine, Kylie Black. Cette situation le stressait, il détestait être pris au dépourvu et ne pas savoir la marche à suivre. Si bien que lorsqu'il entendit la voix de Spada venant des hauteurs, il se retourna et sortit son arme qu'il pointa en direction de la silhouette sur échasses, et arma le chien dans un cliquetis rapide. Le dragon passa mais le vampire resta ainsi, arme pointée en l'air, respiration bloquée. Lui-même n'était pas dans un état normal. Il rangea son arme contre l'aimant de sa prothèse de jambe et se tourna vers le métamorphe.

"C'est dangereux, ce que tu te trimballes. Mais je vais pas insister, c'est à toi de gérer ça, et comme tu dis... J'ai une jolie demoiselle qui m'attend.

Fais attention à toi, Solia.
"

Sur cette dernière phrase, dites avec une véritable inquiétude visible sur son visage à moitié calciné, le vampire tourna les talons. Il attendait de voir comment les choses évolueraient. Et malheureusement, si cela ne s'améliorait pas, il devrait faire quelque chose et sortir de son isolationnisme, au grand malheur du garçon qui ne l'appréciait déjà guère. Tant pis, il n'était pas dans ce monde pour se faire des amis, en vérité, il avait abandonné ce droit lorsqu'il avait accepté la Non-Vie. Hadès, le Loup Solitaire, il en était l'une des représentations les plus justes, et ce n'était pas sans raison que l'esprit de ce dernier avait pensé à le choisir. Mais c'était également ce caractère bien trempé, à la limite du stéréotype ou du cliché, qui l'avait poussé à refuser : la solitude lui allait bien, il avait déjà fait avec, pendant plus de la moitié d'une longue existence d'homme, et savait qu'avoir des responsabilités au sein de l'Académie l'obligerait à rendre des comptes, en plus de le pousser à fermer boutique ou à confier son commerce à quelqu'un d'autre que lui, et c'était hors de question.

Il entra dans son magasin où la magicienne était de retour, l'air de rien. Il ne dit rien, lui lança un simple regard, mais ne dit rien sur sa petite escapade. Elle n'avait pas besoin de savoir à qui elle avait à faire. S'il pouvait sembler effrayant à première vue, ce n'était rien comparé à ce qu'il était vraiment. Elle lui avait énoncé plus tôt ses deux pouvoirs, et n'avait apparemment pas encore fait de choix. Aussi, le vampire se permit de prendre tranquillement la parole.


"Avec des pouvoirs tels que les vôtres, tout dépend de votre manière de réagir à l'agression. Bien utilisée, votre magie pourrait faire de vous une grande guerrière, à n'en pas douter.

Quoi qu'il en soit, si vous êtes plus sur la défensive, je vous conseille plutôt un arc. Vous pourrez toujours garder une distance raisonnable grâce à vos pouvoirs, soit en vous téléportant plus loin, soit en envoyant votre adversaire au loin, où vous aurez le loisir de le flécher à vue.

Si, cependant, vous décidez un jour d'opter pour un style plus agressif, offensif, une paire de dagues ou une épée courte seraient un choix plus qu'intéressant. Envoyer votre adversaire valser et vous téléporter derrière lui alors qu'il est en plein vol, incapable de se stabiliser pour répliquer, et lui planter des lames dans le dos ou trancher les artères principales avant de vous éclipser. Ces deux pouvoirs combinés seraient l'idéal pour un assassin de profession... Mais je m'égare. je vous en prie, faites votre choix. Je vous proposais les arcs, mais rien ne vous oblige à en prendre un si vous préférez autre chose.
"

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
*Avatar & Signature by Nier*

"... Personnellement, il m'arrive de renâcler à l'idée d'inciter mes zygomatiques à la tétanisation crispée."



Dernière édition par Hollow Stewart le Mer 13 Aoû - 22:33 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
Kylie Black
Hadès

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juil 2014
Messages: 462
Race: sorcière
élève, gérante du journal
Points personnels: 76
en première année

MessagePosté le: Mer 13 Aoû - 21:57 (2014)    Sujet du message: Ces fournitures vont me ruiné Répondre en citant

Peu après le retour de Kylie dans la boutique, Hollow revint. Elle espérait qu'il ne se douterait pas qu'elle avait fait une petite escapade, en tout cas il n'en avait pas l'air. Il reprit immédiatement sur le sujet des armes et son petit discourt fis bien réfléchir Kylie quand il évoqua l'assassin de profession. Ces mots la fit pensé à ses parents, morts quand elle était encore petite mais morts d'une manière inconnu, peu être assassinés mais elle refusait de croire à "l'accident" ou au suicide. S'ils avaient été tué, elle retrouverait leur agresseur et le torturerait jusqu'à ce qu'il meure de douleur. Des pensées meurtrières, c'était bien cela. C'était pour cette raison que devenir plus forte était son but ! Elle en revient au temps présent, dans la boutique où elle devait faire son choix...

"Un arc, c'est une bonne idée et puis si un jour je veux essayer autre chose je reviendrai vous voir en espérant que vous soyer toujours le gérant, je ne pourrais pas me passez de vos bon conseilles"

Elle dit tout cela avec un sourire étrangement radieux d'une joie malsaine pensent encore a la manière dont elle vengerait ses parents et qu'elle ferait découvrir au monde entier que ceux-ci ne c'était pas suicidé en l'oubliant dans un coin. Cependant elle repoussa ses idées à plus tard et en revint à l'arc, elle avais un peu regarder les article en boutique et dit :

"Je vais prendre un arc de fer pour commencer"

Dans sa tête, elle repensait aussi à Solia toujours au abonné absent, la scène qui l'avait tant effrayer tout à leur, qu'st que c'était ? Cette aura puissante et terrifiante qui émanait de lui, d'où venait-elle ? Une tonne de question, pas réponse, un vrai mystère et surement un danger.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
/!\ATTENTION/!\ Cet individu est en état d'amnésie après un choc violent dû à un accident dans la forêt.

Plus la lumière sera clair plus l'ombre sera sombre


Dernière édition par Kylie Black le Jeu 14 Aoû - 11:03 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
Hollow Stewart
Hadès

Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2007
Messages: 1 034
Race: Vampire
Elève/Commerçant
Points personnels: 707
en deuxième année

MessagePosté le: Jeu 14 Aoû - 23:37 (2014)    Sujet du message: Ces fournitures vont me ruiné Répondre en citant

"Un arc de fer, donc... Assez rudimentaire, et très rigide par rapport à son homologue en bois. Plus résistant, cependant. Il vous faudra vous entraîner et, surtout, bien roder le cœur plus souple qui permet de relâcher la tension (parce que du métal, surtout du fer, ne se plie pas facilement, et a tendance à ne pas être élastique si on ne l'aide pas un peu). Mais une fois qu'il sera fait, il vous donnera plus de puissance qu'un arc en bois, pour moins de souplesse qui vous demandera de muscler un peu vos petits bras..."

Le vampire avait dit cela très simplement. Il connaissait bien ces arcs, et depuis toutes ces années, personne n'en avait acheté un seul. Les gens prenaient plutôt l'arc de bois ou l'arc elfique, en général, plus familiers et plus simples d'utilisation. Mais le problème de l'arc en bois résidait dans sa conception assez fragile, pour un utilisateur qui, comme le forgeron, possédait une force titanesque. Il en avait brisé, des arcs, à force de les tester pour garder sa précision intacte, si bien qu'il préférait aujourd'hui travailler avec les arcs elfiques, renforcés au Sylvanium, qui ne risquaient pas de casser au premier choc. Le gamin retourna derrière son comptoir et indiqua à l'étrange animal changeur de formes ce qu'il devait faire, et ce dernier s'exécuta.

"Cette boutique est à moi. J'ai passé ces 7 dernières années à l'aménager, j'ai acheté tout ce que je pouvais de superficie en sous-sol sur les terrains adjacents, et ça pour pouvoir faire de cet endroit mon petit coin de Paradis et y ranger toutes les affaires que j'ai accumulées en une vie d'homme... Tout ça pour vous dire que si un jour je dois quitter cet endroit définitivement, et que ma fille adoptive n'a ni les compétences, ni l'envie de reprendre le commerce, j'y foutrai le feu plutôt que de le laisser à qui que ce soit d'autre. Donc si vous avez besoin de conseils en attendant, vous êtes la bienvenue."

Le garçon était très sérieux. Cette boutique était un investissement matériel et personnel qu'il avait mis des années à parfaire, et elle représentait le seul véritable chez-lui qu'il ait eu de toute sa vie. Ici, il n'avait de comptes à rendre à personne, faisait ce que bon lui semblait, et avait l'espace pour faire ce qu'il voulait. En ce moment, ce qu'il voulait, c'était être seul. Mais il sentait qu'avec Solia dans l'état où il se trouvait, cette paix qu'il désirait et qu'il n'avait toujours pas réussi à obtenir allait être compromise. Tant pis, c'était ainsi. De toutes manières, il n'était pas d'humeur à régir de façon impulsive, il préférait attendre et voir, quitte à reprendre contact avec sa cadette. Ils n'étaient pas au mauvais terme, il lui avait simplement fait comprendre qu'il voulait garder un peu de distance après la fin de la guerre, d'autant qu'elle avait été son antagoniste principal, et qu'elle avait été malgré elle responsable de la mort de beaucoup de ses amis. Il l'aimait toujours, mais voulait du temps pour lui. Mais il n'aurait peut-être pas le choix si la menace était confirmée. Il nota cependant l'inquiétude sur le visage de la sorcière, aussi, il ajouta l'air de rien, simulant comme il savait si bien le faire.

"Ne vous inquiétez pas trop pour Solia. Il a eu des moments difficiles... On en a tous eus. Au moins, contrairement à moi, il essaie de rester ouvert au monde, et c'est quelque chose de très courageux. Après ce qu'on a vécu il n'y a pas si longtemps, ce n'est pas étonnant qu'il craque un peu de temps en temps. J'ai connu des gens plus solides devenir fous pour moins que ça, croyez-moi."

Bien qu'il mentait sur la véritable nature du comportement du métamorphe, ignorant lui-même de quoi il s'agissait exactement, il disait la vérité. Solia était très courageux de reprendre ainsi le cours de sa vie, essayant de renouer avec son ancien lui, le gamin sans soucis qui ne faisait que des bêtises. Malgré le danger qui pesait sur lui, il ne se laissait pas abattre. Le vampire avait connu une bonne douzaine de guerres, et avait vu bon nombre de traumatisés dont il avait rejoint les rangs au fil du temps, et bien peu auraient été capables de faire ce que faisait le métamorphe, alors même qu'il s'était confronté à toutes ces horreurs à un âge si jeune. Quoi qu'il en soit, il avait beaucoup de respect pour le jeune homme, et n'aurait aucun problème à le dire et à en découdre avec quiconque clamerait le contraire. Finalement, il reprit le fil de la vente alors que Wilhelmina revenait, un arc de fer dans les pattes, et un carquois contenant une centaine de flèches à pointe d'acier.

"Voilà votre commande. Cela vous fera 20 Wandines."

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
*Avatar & Signature by Nier*

"... Personnellement, il m'arrive de renâcler à l'idée d'inciter mes zygomatiques à la tétanisation crispée."

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:54 (2017)    Sujet du message: Ces fournitures vont me ruiné

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    W.A.N.D. Academy Index du Forum -> La Ville de Bethseda -> Les Ruelles magiques -> L'Epéiste Affirmé Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com