W.A.N.D. Academy Index du Forum
W.A.N.D. Academy Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: A consommer avec modération. ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    W.A.N.D. Academy Index du Forum -> La Ville de Bethseda -> Les Ruelles magiques -> La Pègre Douce
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Caëlya Lunaleïd
Hanimon

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2011
Messages: 204
Race: Elfe sylvestre
Elève, assistante à l'Animalerie Fantastique
Points personnels: 200
en première année

MessagePosté le: Jeu 31 Juil - 18:44 (2014)    Sujet du message: A consommer avec modération. Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Caëlya ouvrit les yeux. Les rayons d’un soleil décroissant s’infiltraient dans les dortoirs d’Hanimon. Elle se releva et regarda autour d’elle. Elle était seule. Rien d’étonnant, vu l’heure… L’Elfe avait très mal dormi. Elle constatait qu’à la même époque, chaque année, les mêmes visions réapparaissaient dans son sommeil. Cette année, elles surgissaient même lorsqu’elle était éveillée, ce qui était assez dangereux. Elle s’était donc un peu enfermée dans la tour d’Hanimon durant quelques moments. Mais désormais, elle commençait à se sentir seule. Elle décida de se lever. Elle avait encore quelques courbatures datant de la quête qu’elle avait menée dans la forêt avec quelques camarades et le professeur Islandran. Mais rien qui l’empêcherait de bouger. Elle descendit se doucher, et regarda au passage sa tête dans le miroir de la salle de bain. Son teint grisonnait, et de beaux cernes commençaient à fleurir sous ses yeux, témoignant d’un sommeil agité. Elle enfila une robe noire, sans trop réfléchir, et s’attacha les cheveux en un gros chignon. Elle attrapa son sac, mis ses chaussures, et sortit dehors.

Le soleil venait de se coucher. Caëlya tenta une nouvelle fois de passer au Cabinet des Merveilles, mais bien sur, à cette heure-ci, les boutiques étaient fermées. Elle ne le reverrait donc pas ce soir non plus… Depuis son retour il y a quelques jours à peine, elle avait essayé de le retrouver plusieurs fois, sans succès. Elle songea qu’il avait peut-être déserté, comme elle, après Samhain, après tout… Elle aurait du tomber volontairement dans le piège de Solia lorsqu’il l’avait questionnée dans la forêt, et lui demander à son tour où le trouver, mais… Non. Elle avait quand même sa petite fierté, et n’allait pas déballer ses sentiments au plus gros colporteur de ragots de la région.

Elle déambula comme un zombie dans les ruelles de Bethseda, et, toujours sans trop réfléchir, se retrouva devant la porte de la Pègre Douce, le moral au plus bas. Elle n’y était pas entrée depuis longtemps… Elle poussa la porte, et cligna des yeux au contact de la lumière. L’environnement était toujours aussi bruyant, mais chaleureux. Elle se faufila lentement entre les tables, les gens, les ivres morts, et alla se percher sur l’un des tabourets du bar. Elle ne savait pas ce qu’elle faisait là. Elle n’était pas du tout assortie à l’environnement, venait en intruse. Elle ne savait pas ce qu’elle allait faire à présent. Alors elle baissa la tête et scruta le bois de la table, la tête remplie de sombres pensées.
Revenir en haut
Nigel Daisuk
Hydrisse

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juil 2010
Messages: 399
Race: Vampire
Elève, assistant au Cabinet des Merveilles
Points personnels: 167
en deuxième année

MessagePosté le: Lun 4 Aoû - 18:40 (2014)    Sujet du message: A consommer avec modération. Répondre en citant

L’odeur forte et désagréable de l’alcool flottait comme à son habitude dans ce bar particulier qu’était la Pègre Douce. Les gens se battaient, hurlaient, buvaient, dansaient, le tout composant le brouhaha incessant propre à ce lieu. Nigel était venu là sans trop savoir pourquoi. Il ne savait pas depuis combien de temps il était assis là, au bar, pensant à tout et à rien. Sûrement lui tardait-il de voir la nuit tomber, et s’était-il réfugié dans ce lieu sombre en attendant. Pourtant, luminosité mise à part, rien dans un bar ne rappelait la nuit tant appréciée par le vampire. Ce moment calme, solitaire et si relaxant, quoi qu’angoissant pour certains. Mais désormais la nuit était tombée, alors pourquoi restait-il ? Il n’avait même pas de verre à la main, seulement perdu dans ses pensées. Il n’était pas très sociable depuis qu’il était revenu à l’académie. Sa liberté lui manquait un peu… Il repensait à son année de voyage, durant laquelle il s’était comporté en vagabond, lui et son amie Ashley. Voyageant de villages en villages, l’une pillant les habitants, l’autre se rassasiant allègrement auprès d’eux. Mais finalement il était retourné à l’académie, pour retrouver un peu de calme et de normalité dans sa vie.

Alors qu’il sortait de ses pensées et se décidait à sortir de la Pègre Douce, Nigel vit quelqu’un s’asseoir à côté de lui. C’était Caëlya. Ils ne s’étaient pas vus depuis qu’ils avaient été enfermés ensembles sous le joug de Samhain. Elle n’avait pas l’air dans son assiette non plus, elle ne l’avait même pas remarqué. Le vampire se dit alors qu’il allait rester un peu…


« Je t’offre un verre ? »

Avait-il dit en souriant, laissant son air déprimé de côté un instant pour retrouver son visage enfantin si trompeur. Il ne savait même pas ce qu’il pourrait bien lui raconter, à cette elfe, mais il avait envie de s’amuser un peu…

[Bon je me remets un peu au RP après une longue absence alors pour l'instant c'est pas trop top mais faut que ça me revienne Mr. Green ]
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Merci à Leaglem pour le personnage représenté dans mon avatar et ma signature !



Ne pense plus à ton passé qu'il soit simple ou composé, vis bien ton présent pour que ton futur soit plus que parfait
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Caëlya Lunaleïd
Hanimon

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2011
Messages: 204
Race: Elfe sylvestre
Elève, assistante à l'Animalerie Fantastique
Points personnels: 200
en première année

MessagePosté le: Mer 6 Aoû - 17:19 (2014)    Sujet du message: A consommer avec modération. Répondre en citant

Elle ne put s’empêcher de surs auter. Pourtant, la proposition était assez banale. Durant ses voyages, lorsqu’elle avait l’occasion de passer par un village et de s’arrêter dans un bar, elle entendait régulièrement cette question, surtout en soirée, comme ce jour-là. Lorsqu’elle n’était pas intéressée, elle ne tournait même pas la tête. Cette absence de réaction était sans doute assez hautaine, mais cela dépendait aussi du nombre de grammes d’alcool circulant dans le sang de l’individu qui posait la question… Malheureusement, dans les deux tiers des cas, il était assez élevé. Parfois, l’individu repartait gentiment après un refus. D’autres fois, il commandait, puis tombait ivre mort avant d’avoir payé. Puis il y avait les gros lourds. Et enfin les gros lourds dangereux, ceux qui cognent, se vexent puis deviennent agressifs, lorsque l’on ne réagit pas face à une question dont on ne comprend plus la moitié des mots, avalés en même temps que le whisky. Dans ces cas-là, une embrouille éclot souvent, et personne n’est capable de dire « la faute à qui ». Personne n’essaye de chercher non plus, d’ailleurs… L’alcool, ça transforme les gens. Caëlya l’avait appris à ses dépends. Aussi, elle associait souvent à la question qu’on venait de lui poser, une voix molle, lente, assez grave et mâchant la moitié des mots –parfois un petit rire idiot qui va avec-. Or, ce jour-là, rien de tout cela. Une question prononcée d’une voix claire, encore compréhensible, et sur un ton qui semblait sincèrement amical. En fait, c’était surtout cette différence qui l’avait faite sursauter.

Donc elle tourna la tête.

C’était Nigel. Exactement celui que l’on ne s’attend pas à croiser dans un endroit pareil. Remarque, il devait penser la même chose d’elle… Elle l’imaginait plutôt discret, solitaire, préférant le calme et le silence au boucan qui régnait dans la Pègre Douce. A première vue, il était seul. Nigel, qui vient boire seul à la Pègre Douce ? – Elle l’imaginait encore moins venir seul par pur plaisir pour manger une crêpe comme un habitué- Qui sait, son voyage l’avait peut-être métamorphosé plus qu’on ne le pensait… Elle le regarda et haussa les sourcils, étonnée. Il souriait en plus ! La dernière fois qu’ils étaient venus ici tous les deux, il avait fait la gueule dès le moment de prendre la commande. Il faut dire que le serveur n’avait pas sorti son masque le plus chaleureux, et n’arrêtait pas de le fixer comme s’il allait l’embrocher dans la seconde. Enfin. Il était peut-être temps de finalement répondre à la fameuse question.

« Et bien ma foi, pour une fois que c’est quelqu’un de sobre qui me le demande, je me vois mal refuser… »

Son ton était volontairement cynique. Mais elle était contente de le voir. Même si sa présence ici soulevait pour elle pas mal de questions.

« Je peux te demander ce que tu fais à cette heure-ci dans un endroit pareil ? Il fait nuit maintenant tu sais… Ou bien Ashley est en train de tenter une approche du tiroir-caisse du bar, et tu surveilles les opérations de loin ? »

Elle lui fit un petit sourire, et regarda discrètement vers la caisse, pour être certaine qu’en pensant dire une bêtise elle ne s’était pas rapprochée de la réalité. Mais à première vue, non. Ou bien Ashley était déjà repartie.

« J’ai une autre question… On ne t’a pas beaucoup vu ces derniers temps, après le départ du Grand Manitou. Encore parti en voyage ? Le régime des cachots t’a traumatisé, alors tu es parti t’éclater sur de pauvres petits villageois ? C’est vrai qu’un rat par jour pour trois, je n’ai pas aimé non plus. On aurait du manger Shigan, on aurait rendu un beau service à tous ceux qui se sont fait torturer parce qu’il n’était pas capable de tenir sa langue. »
Revenir en haut
Nigel Daisuk
Hydrisse

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juil 2010
Messages: 399
Race: Vampire
Elève, assistant au Cabinet des Merveilles
Points personnels: 167
en deuxième année

MessagePosté le: Jeu 7 Aoû - 20:11 (2014)    Sujet du message: A consommer avec modération. Répondre en citant

Caëlya semblait plutôt surprise de voir le vampire à la Pègre Douce… Elle joua la carte de la curiosité et lui demanda directement ce qu’il faisait ici, tout en lui exposant son idée, comme quoi il surveillerait une opération de vol de caisse dont Ashley serait la main perdue. Cette idée fit doucement rire Nigel. Des coups comme ça, ils en avaient fait un certain nombre toute l’année durant. Tous différents, et presque tous concluants. Parfois ils faisaient le coup classique de la diversion de l’un pour que l’autre puisse subtiliser l’argent par derrière, mais ils en avaient aussi fait des beaucoup plus élaborés. Ashley se servant par exemple de son pouvoir pour se faire passer pour une serveuse et faire entrer Nigel dans la réserve sans éveiller le moindre soupçon. Parfois tout de même, ils se faisaient prendre la main dans le sac, auquel cas la meilleure solution a toujours été de provoquer une émeute dans le bar pour pouvoir s’éclipser, avec la bourse des clients en compensation.

Mais même si l’idée lui plaisait bien et lui rappelait de bons souvenirs, cette fois, il n’était pas ici pour voler la caisse, et encore moins avec Ashley. Il répondit à Caëlya avec un ton très légèrement mélancolique, tout en gardant son sourire pour ne pas trop refroidir l’ambiance :


« Ha ha, non, non je ne suis pas avec Ashley… Je ne sais pas où elle est de toute façon… Non je voulais juste être un peu à l’ombre avant que le soleil ne se couche, alors l’endroit me semblait adapté. Espérons juste que le gérant ne me voie pas, on ne s’est jamais très bien entendu ! »

Caëlya voulait aussi savoir pourquoi le Vampire se fit plus ou moins désirer depuis la chute de Samhain. En effet presque personne ne l’avait croisé depuis, il s’était coupé tout seul du reste de l’académie en ne sortant que la nuit, et en se forçant d’éviter tout contact avec les autres élèves ou professeurs. Il avait besoin d’un peu de calme et de solitude avant de reprendre la vie en société. Le règne de Samhain lui permettait tout de même d’agir plus ou moins comme il le souhaitait, excepté quand il se faisait enfermer dans les cachots, alors son retour à l’académie n’avait pas été trop brusque. Mais depuis que le Roi des Morts était scellé à nouveau, il devait se réhabituer aux règles, et devait réapprendre à contrôler ses pulsions. Il répondit alors simplement à la question que Caëlya lui avait posée :

« Non non je ne suis pas reparti en voyage, je me suis juste un peu isolé. Je ne sors que la nuit, et j’essaie de me faire discret. C’est sûr que le rat pour trois m’a fait un changement assez brutal par rapport à l’abondance de sang humain que j’ai goûté dans l’année, alors j’essaie de reprendre un régime un peu plus éthique avant de me remontrer devant trop de personnes… Ceci dit, je préférais encore le rat que de salir mes dents sur ce prétentieux de Shigan… Et toi dis moi, qu’est-ce que tu fais là ? Tu peux dire ce que tu veux quant à ma présence ici, mais je peux te poser la même question ! Toute seule en plus, tu vas faire des envieux moi je te le dis ! »

Il était clair qu’une jolie elfe comme Caëlya attirait les regards dans un bar comme la Pègre Douce. Plusieurs hommes la regardaient déjà, certains avec un regard assez pervers d’ailleurs. Mais Nigel n’était pas très inquiet pour elle. Si la moindre personne venait trop la déranger, il était prêt à sortir les crocs. Elle n’était pas vraiment une proche amie, mais elle restait une étudiante de l’académie avec laquelle il n’avait pas de problèmes. Sous son apparence innocente d’enfant joyeux, le Vampire cachait une certaine violence qu’il ne fallait mieux pas réveiller. Mais pour l’instant, rien ne semblait déranger les deux étudiants, alors Nigel demanda simplement, sourire aux lèvres :

« Qu’est-ce que je t’offre alors ? »
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Merci à Leaglem pour le personnage représenté dans mon avatar et ma signature !



Ne pense plus à ton passé qu'il soit simple ou composé, vis bien ton présent pour que ton futur soit plus que parfait
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Caëlya Lunaleïd
Hanimon

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2011
Messages: 204
Race: Elfe sylvestre
Elève, assistante à l'Animalerie Fantastique
Points personnels: 200
en première année

MessagePosté le: Dim 10 Aoû - 15:04 (2014)    Sujet du message: A consommer avec modération. Répondre en citant

Elle écouta avec attention les explications de Nigel. Il essayait de reprendre des habitudes « civilisées » avant de se mêler de nouveau au commun des mortels. Même si les notions de « commun » et de « mortel » étaient très ambiguës à Beth... Elle essaya de se mettre à sa place. D'imaginer. Le règne de Samhain, dans le fond, n'avais pas du tant lui déplaire : là où il lui était permis de tuer, de voler, de saccager, de petites interdictions comme « ne pas porter de vêtements clairs » semblaient bien dérisoires. En ce temps là, au moins, il était libre de céder à ses instincts de vampire. Il n'avait même plus à se cacher. Aujourd'hui, il devait à nouveau vivre dans l'ombre. La transition devait être difficile... Mais alors pourquoi avoir choisi la Pègre Douce pour attendre la nuit ? Il y avait toujours du monde ici ! Une fois encore, elle se mit à sa place. Elle ne savait pas s'il était un ami de l'alcool, mais c'était plutôt le cas pour un bon nombre des clients de ce bar, surtout en soirée. Elle s'imagina vampire, assoiffée, mordre dans le cou d'un homme déjà ivre mort, et avoir la sensation de manger un baba au rhum... Elle en conclut que les victimes ne devaient pas être les plus savoureuses ici...

Nigel fit son curieux à son tour, et lui demanda le motif de sa présence ici, qui était finalement tout aussi étonnante. Honnêtement, même Caëlya n'en savait rien. Elle était restée isolée un petit moment dans la Tour d'Hanimon à dormir, et avait maintenant envie de voir un peu de monde... Les boutiques étant fermées à cette heure-ci, elle était entrée dans le seul lieu ouvert : la Pègre Douce. Même si elle ne s'attendait pas à y trouver de compagnie à son goût... Elle avait eu de la chance de croiser Nigel finalement. Alors pour toute réponse, elle haussa les épaules, et dit tout naturellement :

« Il paraît que l'alcool rend léger... Alors je prendrai bien un whisky s'il te plait ! »

Caëlya n'avait quasiment jamais bu une goutte d'alcool de sa vie. Chez elle, ce n'était pas vraiment dans les habitudes... Ils avaient d'autres spécialités tout aussi étourdissantes. Et lors de ses voyages, elle y avait rarement goûté, ne voulant pas prendre le risque de se rendre malade alors qu'elle progressait seule de village en village... Le tir à l'arc après quelques verres, c'est pas recommandé pour se défendre en cas de problème. Mais aujourd'hui, elle était sérieuse. Elle ne se sentait pas très bien, depuis son retour. Elle arrivait à un point où elle commençait à se poser beaucoup de questions sur sa situation. Devait-elle prendre le risque de rentrer chez elle, et de mener son enquête personnelle pour trouver une solution à la guerre civile qui y régnait toujours depuis maintenant plusieurs dizaines d'années ? Seule, à son niveau, elle était certaine d'y laisser la vie. Pourtant, l'incompréhension et l'angoisse de l'incertitude la tenaillaient tous les jours, depuis qu'elle en était partie. Elle avait espéré progresser à l'académie pour un jour y retourner, mais elle avançait trop lentement à son goût. Lorsqu'elle serait prête, il serait peut-être déjà trop tard. Peut-être que la situation dans son village serait irrémédiable. Peut-être que c'était déjà le cas. Cela faisait trop de questions en même temps, elle commençait à s'embrouiller, et finalement, ne faisait plus qu'avoir peur. Tous ses doutes étaient accentués par ses visions, qui se multipliaient chaque année aux alentours de son anniversaire, pour une raison inconnue. Ce soir, c'était trop. Elle voulait arrêter de réfléchir. Ne plus penser. L'alcool pourrait peut-être l'aider, qui sait ?

Afin de changer de sujet, elle releva la dernière phrase de Nigel, d'un ton amer :

« Tu parles d'envieux... »

Elle observa autour d'elle. Elle se sentait observée. Mais pas observée d'une façon très saine... Elle siffla entre ses dents :

« Le premier qui tente quoi que ce soit, il va regretter d'être un homme tout le restant de sa vie... »

La majorité des clients était en effet masculine. Elle était sans doute trop sévère en disant cela, disons qu'elle verrait sur le moment, si quelque chose se passait. Mais le plus souvent, ce n'étaient pas des expériences très agréables, alors...
Elle regarda à nouveau autour d'eux, discrètement, le plus naturellement possible. Elle vit une homme, au fond de la salle, se balancer sur sa chaise, dangereusement, puis se vautrer par terre en riant. Elle se retourna vers le bar et se pris la tête dans les mains en soupirant:

« Niiiigeeeeel.... Qu'est-ce qu'on fait làààà... ? »

Au moins, il y avait de la musique. Et une ambiance chaleureuse.
Revenir en haut
Frozen Mortegivre
Hydrisse

Hors ligne

Inscrit le: 13 Fév 2012
Messages: 354
Race: Demi-ange
élève, assistant à la Pègre Douce
Points personnels: 220
en deuxième année

MessagePosté le: Dim 10 Aoû - 18:00 (2014)    Sujet du message: A consommer avec modération. Répondre en citant

Beaucoup, beaucoup trop de monde occupait la Pègre ce soir là : les tables entourées normalement de trois ou quatre chaises en bois servaient désormais elles-mêmes de sièges aux plus saouls des clients, et le sol, nettoyé dans l'après-midi par le serveur qu'était Frozen, était par endroits le lit improvisé de ceux qui ne tenaient pas l'alcool. De temps en temps, une fois par tranche de deux heures environ, depuis huit heures, une "bagarre" se lançait dans la Pègre, et le brun devait toujours ramasser les miettes. Il ne passait que très rarement le balai dans le bar, exception faite pour les cuisines toujours parfaitement propres, mais quad cela était fait, il détestait que des enfoirés ivres-morts viennent s'éclater sur le sol, et salir ce qu'il y avait de propre. Il était à sa troisième exclusion de la journée, comprenez par là qu'il avait déjà dégagé trois gusses bourrés mettant le bazar dans son antre. SON antre, puisque le gérant n'était plus là depuis quelques semaines, c'était lui qui avait tous les droits, pourvu que le bâtiment soit debout au retour du Patron.


Il avait repéré l'entrée d'une jeune femme, tellement elles étaient dans cette enseigne, et surtout à cette heure-ci de la nuit. Mais qui plus est, il s'agissait de Caëlya, élève d'Hanimon au combien intelligente, comme avait pu le constater Frozen lors des différents passés avec elle. Une élève faisant preuve d'une grande curiosité, tellement grande que certaines rumeurs courant dans les couloirs de l'Académie porteraient à croire qu'elle s'intéresserait à son ami Mystago, pourquoi pas après tout. Elle fut suivi à quelques minutes près de Nigel Daisuk, un très bon collègue de Frozen, parti pendant longtemps, et le départ de Frozen n'avait pas arrangé leurs retrouvailles à Hydrisse. Cela faisait très longtemps que Frozen n'avait pas croisé d'anciens d'Hydrisse, c'était enfin l'occasion de voir une tête familière.


Il les laissa papoter entre eux pendant bien un quart d'heure, sans les déranger, allant et virant dans les cuisines, servant leurs bières aux plus pauvres, ou aux moins difficiles, au choix. Cependant, l'Hanimonienne ne semblait absolument pas sereine lorsqu'elle regardait autour d'elle, en effet, cela faisait plusieurs minutes que les lourds du fond du bar la regardait, rigolait à gorge déployée sur ce qu'ils lui feraient bien subir, si Frozen ne savait pas jouer les cowboys pour régler les problèmes. Et oui, au fil des mois, Frozen s'était fait respecté de la majorité de la clientèle, et ceci très vite, il ne craignait pas vraiment l'homme saoul, il connaissait bien les effets de l'alcool sur la lucidité, la vision, et les réflexes, et n'avait aucun doute sur ses capacités à faire passer trois abrutis complètement torchées derrière le comptoir, et à les corriger comme ils le méritent.


Ce soir n'allait pas faire exception, en effet, deux maigrelets de peut être une vingtaine d'année s'étaient redressés comme ils le pouvaient de leur siège (qui s'avérait être une table)et se dirigeaient, passant à travers ... Non, bousculant les gens afin d'arriver très vite dans le dos des deux élèves récemment entrés dans la Pègre Douce. Ce n'est qu'à cette instant précis où les hommes absolument saouls retroussèrent leurs manches de chemise à moitié trempées dans l’absinthe que le Déchu mit son torchon par dessus son épaule, coupa l'eau du robinet, faisant malheureusement une pause dans la vaisselle, et se faufila entre les personnes dansant sur la musique presque celtique qui mettait l'ambiance dans le bâtiment, et donc dans les rues. 


Le brun arriva en quelques secondes aux côtés des deux fauteurs de troubles présents derrière la jeune femme. Il ne leur laissa pas le temps de réagir et leur dit :


" Messieurs, dois-je encore m'expliquer au sujet des règles de bienséance dans mon établissement ? Premièrement : " il prit le bras du premier à gauche et un des bras du deuxième, les hommes se retournèrent à ce moment là, " il me semble que vous ne m'avez pas salué en entrant, et pourtant vous êtes passés trois fois au comptoir ce soir, deuxièmement " il lie alors les deux autres mains des messieurs avec sa ceinture, " vous avez mis le bordel sur ma piste, et avait traîné des pieds, gênant ainsi les clients, et enfin " il les tire alors en dehors de l'établissement, passe l'entrée de l'enseigne, arrive dans les rues, et les déposent un à un dans la benne à ordures la plus proche "Les CHAISES, c'est pas fait pour les chiens !".


L'ange déchu revînt par la suite dans l'auberge, et s'approcha de ces deux camarades, sortant son petit carnet et un stylo pour noter leur commande, il arriva prêt d'eux et il dit d'abord à l'homme lui tendant une main amicale :


" Bonsoir Nigel, ravi de te revoir. Bon retour parmi nous !"


Il s'empressa ensuite de saluer d'une petite courbette Caëlya, lui disant :


" Bonsoir Mademoiselle Lunaleïd , bienvenue parmi nous, ne vous souciez plus des regards autour de vous, et faites moi par de tout individu susceptible de gêner votre tranquillité en ces lieux. "


Il recula ensuite d'un pas, stylo en main, il leur lança :


" Qu'est-ce qui vous ferez plaisir ce soir ? "
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Science sans conscience n'est que ruine de l'âme.



SIgn by Solia Wink Merci à lui !
Revenir en haut
Nigel Daisuk
Hydrisse

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juil 2010
Messages: 399
Race: Vampire
Elève, assistant au Cabinet des Merveilles
Points personnels: 167
en deuxième année

MessagePosté le: Mer 13 Aoû - 21:05 (2014)    Sujet du message: A consommer avec modération. Répondre en citant

Alors que Caëlya annonçait qu’elle voulait un Whisky, Nigel sentit des problèmes arriver. Deux, pour être précis. Il jeta quelques regards discrets derrière lui et vit que deux hommes approchaient, visiblement saouls. Il n’avait même pas envie d’essayer de discuter avec eux, s’ils venaient chercher les ennuis, ils allaient les trouver. La musique celtique du bar faisait danser le sang du Vampire, qui bouillait peu à peu dans son corps, faisant serrer ses poings instinctivement, et le rendant assez sélectif sur ce qu’il entendait. Ainsi, il n’entendit même pas les menaces de Caëlya à l’intention de possibles prétendants, ni sa plainte auprès de Nigel quant à l’endroit où ils étaient. En revanche, il entendait parfaitement les pas des deux hommes approcher, et se laissait enivrer par le son de la musique et des gens qui faisaient la fête. A mesure que le danger approchait, la bouche de Nigel dessinait un sourire, laissant peu à peu apparaître ses dents blanches et pointues. Ils n’étaient plus très loin. Il entendit le son des manches des deux hommes se retrousser, c’était le moment. Plein sourire, le Vampire commença à se retourner, poing serré, prêt à frapper, mais son élan fut brusquement stoppé par la vue d’un autre homme. Ce dernier s’adressa sévèrement aux deux saouls, leur rappelant les règles de la Pègre Douce tout en les maîtrisant, avant de les virer du bar en leur criant dessus.

C’était Frozen, un autre élève d’Hydrisse avec qui Nigel avait pu parler une ou deux fois. La tension du Vampire revint à la normale, son sang cessa de bouillir, et il se rassit normalement, en direction du bar, où le gérant était venu les accueillir. Nigel serra la main tendue de Frozen, et lui dit à son tour :

« Salut Frozen, merci pour les deux gars, ils devraient faire attention à se qu’ils boivent… »

En y réfléchissant un peu, même si le sang chaud du Vampire aurait bien apprécié un bon coup de poing, son esprit réfléchi et stratège lui rappelait qu’il avait eu de la chance que Frozen intervienne. Revenir à l’académie en commençant par un combat, ce n’était pas forcément le mieux. Et puis son ami le gérant n’aurait pas vraiment apprécié… Le jeune Vampire reprit alors son air amical et répondit à la demande de Frozen :

« Je vais te prendre deux whiskies des cavernes enflammées s’il te plaît ! »

Si la demoiselle prenait un alcool fort, il n’allait pas se contenter d’une petite bière ou d’un simple verre de sang, même si cette petite péripétie lui avait fait ressortir son instinct de Vampire et qu’il ne refuserait pas une petite gorgée de sang…
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Merci à Leaglem pour le personnage représenté dans mon avatar et ma signature !



Ne pense plus à ton passé qu'il soit simple ou composé, vis bien ton présent pour que ton futur soit plus que parfait
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Caëlya Lunaleïd
Hanimon

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2011
Messages: 204
Race: Elfe sylvestre
Elève, assistante à l'Animalerie Fantastique
Points personnels: 200
en première année

MessagePosté le: Ven 15 Aoû - 17:50 (2014)    Sujet du message: A consommer avec modération. Répondre en citant

L'atmosphère autour d'elle avait changé, elle le ressentait. Elle regarda Nigel. Son expression était différente et son visage affichait un sourire. Mais pas le gentil petit sourire amical qu'elle avait pu voir un peu plus tôt. Caëlya vit, elle, arriver trois problèmes. Deux gros lourds alcoolisés qui se dirigeaient effectivement dans leur direction, et un Nigel qui se laisserait bien aller à ses instincts de vampire pour leur régler leur compte. Elle se voyait déjà ramasser les restes... Mais elle préféra ne pas imaginer l'état dans lequel Nigel les aurait laissés. Quoi qu'il en soit, tous deux n'eurent pas le temps d'agir. Le service de sécurité de la Pègre Douce fut rapide et efficace. Frozen surgit derrière eux, les maîtrisa et les jeta dehors rapidement, avec en cadeau un petit rappel des règles de courtoisie à appliquer dans son bar. Beau spectacle. L'Ange revint rapidement, prêt à prendre leur commande. Il salua Nigel, qu'il semblait bien connaître. Pas étonnant, puisqu'ils appartenaient à la même maison. Il la salua ensuite, avec beaucoup d'élégance. Il lui souhaita la bienvenue, et la pria de le tenir au courant si l'un de ses clients recommençait, visiblement il tenait à s'en charger personnellement. Un vrai gentleman décidément ! Il l'avait même vouvoyée ! Caëlya n'en revenait pas. Elle inclina doucement la tête pour saluer Frozen et dit en souriant :

« Merci beaucoup, en effet, c'était une manœuvre rapide et efficace ! Et je t'en prie, ne me vouvoie pas, il n'y a pas de raison... Bien sur, je te tiendrai au courant si je rencontre encore un « problème » ici, mais je crois que la plupart des gens qui ont assisté à la scène se sont... Calmés. »

Elle regarda autour d'elle. Les clients assis aux chaises et aux tables les plus proches semblaient en effet s'être un peu assagis pour le moment. Ceux du fond de la salle, en revanche, se sentaient moins concernés, peut-être n'avaient-ils même rien remarqué... Mais enfin, grâce à Frozen, elle se sentait maintenant plus en sécurité. Elle devrait en revanche surveiller Nigel du coin de l'oeil. Non pas qu'elle s'inquiéterait pour lui en cas de bagarre. Elle s'inquiétait plutôt pour ses adversaires. Et pour l'état de la Pègre Douce. Et des conséquences de ses actes. Il reprenait à peine une vie sociale normale. Amocher les gens tout de suite n'était certainement pas une bonne idée.

Nigel pris la commande. Il allait prendre un whisky lui aussi. Chouette, un compagnon de beuverie. Elle adressa un sourire amical à Frozen qui notait la commande, puis s'adressa discrètement à Nigel alors qu'il s'éloignait :

« Tu crois que ça va aller... ? Je veux dire, il y a beaucoup de monde ici, et je ne tiens pas à te voir mordre la moitié des clients... Un verre de sang ce n'était pas plus raisonnable que du whisky ? Même si je suis contente de ne pas boire seule, pour tout t'avouer, haha... ! Au fait, merci beaucoup de m'inviter. Tu crois que cette fois-ci on va réussir à consommer sans encombres ? »

Maintenant qu'elle y repensait, c'était la première fois qu'ils restaient à côté l'un de l'autre sans qu'il se passe une catastrophe. Selon une petite théorie personnelle, Caëlya commençait vraiment à penser que certaines personnes se portent malheur mutuellement. C'était peut-être le cas entre Nigel et elle. La liste, effectivement, s'allongeait... C'était lui qui l'avait accueillie à l'académie, il était donc pour elle sa première connaissance à Beth. Le jour de son arrivée, ils étaient allés à la Pègre Douce justement. Mais cette sortie avait débouché sur une accroche avec le gérant. Leur seconde rencontre avait provoqué la destruction partielle du Cabinet des Merveilles. La troisième fois, ils avaient fini tous deux aux cachots, avec Shigan en cadeau... Et quel cadeau ! Que se passerait-il cette fois-ci... ?
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:19 (2017)    Sujet du message: A consommer avec modération.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    W.A.N.D. Academy Index du Forum -> La Ville de Bethseda -> Les Ruelles magiques -> La Pègre Douce Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com