W.A.N.D. Academy Index du Forum
W.A.N.D. Academy Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: premiers achats ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    W.A.N.D. Academy Index du Forum -> La Ville de Bethseda -> Les Ruelles magiques -> L'Epéiste Affirmé
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Elisea Kayamaderam
Hadès

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2014
Messages: 100
Race: métamorphe
Élève
Points personnels: 64
en première année

MessagePosté le: Dim 18 Mai - 16:57 (2014)    Sujet du message: premiers achats Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
pas répondu à sa question au sujet de ses bras et elle comprit que c’était privé. Elle avait baissé la tête.

« d… désolée »

Une fois qu’elle se fut changée il lui avait fait signe de le suive en direction de la sortie de l’école, elle avait marché à côté de lui calmement mais pas sans avoir lancé des regards méfiant autour d’elle. Alors qu’ils sortaient de l’école et se dirigeaient vers Bethseda et les ruelles commerçantes, il lui expliqua qu’il y avait trois magasins à visiter, un pour l’arme. Elle s’était jamais servie d’armes mais ne dit rien. L’autre pour les vêtements et le dernier pour les mallettes et bouquins.

Le chevaucheur lui expliqua qu’il y aurait du monde et qu’elle devrait essayer de ne pas montrer qu’elle avait peur. Elle resta silencieuse réfléchissant à ce qu’il venait de lui dire. Elle avait peur des autres. Mystago était devenu son ami, elle n’avait plus peur de lui mais pour les autres. Le jeune homme avait beau dire que ça ne serait pas insurmontable elle ne savait pas si elle y arriverait. Elle voulait bien s’ouvrir au monde mais jusqu’à son arrivée au pensionnat il l’avait rejeté et elle avait à présent du mal à faire vraiment confiance.

Avant d’arriver en ville elle lui demanda :

« P… Pour… les bouquins … il… il faut quoi ? »

Elle avait encore du mal à lui parler mais c’était plus facile. Elle regarda encore Mystago elle n’avait plus du tout peur de lui du moins tant qu’il ne faisait pas de geste qu’elle pourrait mal interpréter. Plus ils s’approchaient de la vile plus y avait du monde, Éliséa regarda autour d’elle sans pouvoir s’empêcher de lancer des regards méfiants. Elle se tendait au fur et à mesure que le nombre de personnes présentes autour d’eux augmentait. Elle continua à marcher à côté du chevaucheur de dragon mais n’était pas à l’aise.

Arrivée dans la rue commerçante elle se tendit encore plus. Elle regarda les magasins et entra dans l’un d’eux au hasard. La métamorphe observa autour d’elle il y avait de nombreuse armes. Eliséa ne savait quoi prendre elle se tourna vers Mystago. Elle aurait pu demander au vendeur mais n’en eut pas l’idée. Elle était tendue, restait proche de Mystago et fait des efforts pour ne pas se cacher derrière lui. Le fait qu’elle soit tendue était la seule chose qui montrait qu’elle avait peur.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Avatar by chilka_princesse
Revenir en haut
Mystago Finallen
Hésiode

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2012
Messages: 1 631
Race: chevaucheur de dragon
élève/assistant au cabinet des merveilles
Points personnels: 385
en deuxième année
Salle des miroirs: URL

MessagePosté le: Lun 19 Mai - 09:54 (2014)    Sujet du message: premiers achats Répondre en citant

Une fois arrivés en ville, la nouvelle arrivante, comme il s'y attendait, n'était pas très à l'aise voire méfiante, ça se sentait bien mais les gens ne semblaient pas y prêter attention et faisaient leur bout de chemin de leur côté. Un peu avant d'arriver en ville, elle lui demanda ce qu'il fallait comme bouquin, il réfléchit un moment avant de répondre amusé:

" Il y a pas mal de bouquins en somme mais certains servent plus que d'autres en ce moment, on verra en temps voulu t'en fais pas pour ce détail."

Une fois en ville, comme le jeune homme l'avait prédit, la densité de population avait augmentée, mais là encore, chacun voguait à ses occupations et ne prêtait pas attention aux deux jeunes gens qui se baladaient ou bien certains qui connaissaient de vue le blondinet se diraient sans doute qu'il faisait visiter la ville à une nouvelle élève, sachant qu'à cause d'une certaine personne, des rumeurs au sujet d'une jeune elfe dont le commerçant aurait des vues, bon cela le mettait plus ou moins mal à l'aise, mais il avait fini par s'y habituer et en rigolait au final, surtout qu'il se doutait de la commère qui avait lancé cela.

Elisea finit par choisir un magasin, le magasin du vampire Stewart, un léger frisson parcourut le corps du chevaucheur de dragon à l'idée de revoir à nouveau le forgeron, quelle serait la leçon du jour, ça il se le demandait bien. Il entra quelques instants après la jeune fille qui semblait déjà perdue, vu son regard elle se demandait à tous les coups quoi faire, un léger soupir sortit de la bouche du jeune Mystago qui prit les devants et dit assez fort pour que le forgeron sache qu'il était là:

" Kimaéri. On vient pour des achats."

Puis se retournant vers la métamorphe, il dit:

" Le plus simple ici, c'est de te prendre une arme qui corresponde à ton style, tu dois te demander ce qui t'irais le mieux mais dans le pire des cas, un commerçant sera toujours là pour aider ses clients dans leur choix..."
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
La valeur d'une vie est sacrée !



Avatar et Sign by Solia, merci!

Voici Murord et Snow
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Hollow Stewart
Hadès

Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2007
Messages: 1 034
Race: Vampire
Elève/Commerçant
Points personnels: 707
en deuxième année

MessagePosté le: Mar 20 Mai - 19:03 (2014)    Sujet du message: premiers achats Répondre en citant

Dans l'arrière-boutique, la cacophonie rythmée du marteau contre le métal cessa aussitôt que les deux élèves pénétrèrent dans le magasin. Après quelques secondes, le son reprit de plus belle, comme si le commerçant n'avait que faire de ses clients. En vérité, c'était peut-être un peu le cas, du moins ces derniers temps. Il n'y avait pas si longtemps, le nom de sa boutique, et son propre nom de famille qui y était rattaché, étaient d'une importance capitale et il aurait été malavisé de vouloir les ternir d'une façon ou d'une autre. Mais maintenant, il se demandait encore ce qu'il faisait encore entre ces murs froids où il avait bâti son monde, un monde qui n'existait plus depuis un moment, maintenant. Tous ses proches n'étaient plus si proches, et ceux qu'il avait un jour aimés n'étaient plus en ces lieux. Tant de souvenirs de ses premières années, désormais gravés dans sa mémoire indélébile, tant d'aventures en tout genre. Et maintenant, il n'était plus que l'ombre de lui-même, juste un spectre parmi les vivants, se déplaçant encore dans le lieu qu'il avait jadis hanté. Belle métaphore. Après un instant, néanmoins, le forgeron arrêta de frapper stérilement son enclume et se leva pour aller accueillir les clients, se souvenant de son contrat passé avec l'Académie. Quelle sottise. Mais c'était soit cela, soit abandonner sa boutique et s'en aller là où quelqu'un voudrait bien de lui. N'ayant pas encore trouvé ce petit coin de Paradis, il préférait rester. Et c'est avec lenteur et lassitude qu'il monta les marches une à une, trainant sa prothèse qui raclait contre la pierre une fois sur deux.

"Des achats, hein ?"

C'est une voix rauque qui prononça ces mots. Et bientôt, la nouvelle arrivante à l'Académie put voir le propriétaire des lieux. Et il était clair que si elle était de nature craintive et avait eu du mal à se faire à l'idée de Mystago, l'une des quelques personnes de W.A.N.D. à avoir un visage et un tempérament plutôt avenants, elle risquait fort d'avoir une surprise en voyant qui était celui qui devait lui fournir sa première arme. Et le choc ne se fit pas attendre lorsque le gamin qui tenait la forge apparut dans l'encadrement de l'escalier qui séparait les deux parties distinctes de la boutique. Petit, un mètre trente ou quarante, et un aspect juvénile lui donnant l'apparence d'un adolescent d'une douzaine d'année, à peine pubère. En temps normal, si ce n'était ses pupilles d'un rouge grenat qui dévisageait et donnait l'impression de sonder l'âme des gens, il aurait pu avoir l'air mignon. Mais ce n'était pas le cas. Ses longs cheveux d'un blanc immaculé, attachés en une queue de cheval haute, dégageaient son visage à moitié brûlé, ne laissant sur la partie gauche de sa figure un amas de chair calcinée au milieu duquel une cavité noircie remplaçait l’œil qu'il avait perdu. Son cou fragile était grossièrement suturé sur une grande partie de sa circonférence, tandis que la plaie cicatrisait très lentement, trop lentement pour risquer de retirer la ficelle noire qui maintenant sa tête en place. Il portait une chemise blanche dont la manche gauche était agrafée à son épaule droite, soulignant son bras manquant, tranché au niveau de l'épaule, tandis que la manche droite était retroussée jusqu'au coude et révélait un bras fin avec un main gantée de cuir noir. Enfin, il se tenait debout sur sa jambe gauche, tandis que la droite, coupée au niveau de la cuisse, était affublée d'une prothèse de bois et de métal sur laquelle était accroché, aimanté, un revolver de gros calibre dont chaque chambre du barillet contenait une munition différente, sachant que si une créature, quelle qu'elle soit, devait faire irruption dans son espace vital, il n'aurait ni le temps, ni les membres nécessaires pour charger la cartouche adéquate.

"Je m'en serais jamais douté, figure-toi. Je pensais que généralement, tu venais chez moi pour bouffer des gaufres."

Lança-t-il au chevaucheur de Dragon avec un sourire en coin qui lui donnait un air encore plus inquiétant. Il n'aimait pas parler, du moins pas dans sa situation actuelle. La plaie à sa gorge lui empêchait de soutenir de longues conversations, et ces quelques mots seulement lui chatouillaient affreusement la glotte, si bien qu'il toussa un peu en recrachant du sang, tandis que des sutures s'échappaient quelques giclées de fluide vital qui vinrent tâcher sa chemise. Il prit un mouchoir dans son tiroir et essuya ce qu'il avait recraché avant de se redresser.

"Plus sérieusement, il vous faudrait quoi ? Vous avez peut-être besoin d'un conseil pour choisir ce qui vous convient le mieux, Mademoiselle ?"

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
*Avatar & Signature by Nier*

"... Personnellement, il m'arrive de renâcler à l'idée d'inciter mes zygomatiques à la tétanisation crispée."

Revenir en haut
Elisea Kayamaderam
Hadès

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2014
Messages: 100
Race: métamorphe
Élève
Points personnels: 64
en première année

MessagePosté le: Mer 21 Mai - 11:03 (2014)    Sujet du message: premiers achats Répondre en citant

Mystago entra dans le magasin et signala leur présence. Puis il dit à Éliséa qu’elle devrait prendre une arme adaptée à son style. Un style de combat elle n’en avait pas elle ne s’était jamais battue. Il lui dit aussi qu’un commerçant était toujours la pour aider ses client. Encore faudrait-il qu’il aille vers elle car elle ne se sentait pas de prendre l’initiative. La métamorphe restait tendue.

Quelques instant plus tard elle entendit une voix rauque sûrement celle du commerçant et se tourna dans sa direction. Il finit par apparaitre. La jeune fille ne pu s’empêcher de reculer en voyant les blessures du forgeron et surtout l’arme. Elle était très tendue à cause du nombre de personne qu’elle avait croisé en quelques minutes même si elles n’avaient pas fait attention à elle.

Il s’adressa d’abord à Mystago avec un sourire en coin Éliséa se tendit encore plus mais ne recula pas. Puis il se mit à tousser crachant du sang au passage elle recula encore d’un pas. Puis se rappelant les parole du chevauche de dragon elle se força à se calmer le plus possible et revint a la place qu’elle avait quitté en reculant. La jeune métamorphe restait cependant tendue.

Il lui demanda ensuite ce qu’elle désirait comme armes. Elle les regarda sans savoir quoi prendre. Puis elle reposa son regard sur le forgeron qui avait demandé si elle avait besoin d’un conseil. Elle mit un moment à parler comme pour Mystago.

" Je … Il… Y en a … Tellement…" Elle fit une pause " Je… Veux… Bien… M… Merci"

Sa voix était tendue elle regarda le commerçant âpres avoir parlé.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Avatar by chilka_princesse
Revenir en haut
Mystago Finallen
Hésiode

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2012
Messages: 1 631
Race: chevaucheur de dragon
élève/assistant au cabinet des merveilles
Points personnels: 385
en deuxième année
Salle des miroirs: URL

MessagePosté le: Mer 21 Mai - 17:03 (2014)    Sujet du message: premiers achats Répondre en citant

Tandis qu'il venait de finir sa phrase indiquant leur présence dans la boutique du vampire, ce dernier sortit de son arrière boutique, toujours avec son apparence juvénile et ses quelques membres en moins, il semblait même avoir un problème à la gorge cette fois, décidément, il allait finir en morceau si cela continuait, d'autant plus qu'il pourrait aisément retrouver au moins ses membres à coup de certaines magies et d'un long repos, mais cela n'était clairement pas dans ses projets, le boulot avant tout apparemment ...


Une fois que la jeune métamorphe eut fini de parler, il sourit et prit la parole, d'un ton amusé:


" Kimaéri Stewart, ben si tu as des gaufres à proposer je suis personnellement preneur, si tu as de la chantilly aussi au passage. Qui te dit que je n'aurais pas pu venir juste pour te dire que, je sais pas moi, j'avais fini d'affûter toutes les lames que tu m'as passé il y a quelques temps et que j'étais venu te les rendre, si ça se trouve j'avais un talent caché en matière de lames ..."


Il reprit un minimum de sérieux et enchaîna:


" Plus sérieusement, cette jeune fille est venue acheter une arme pour les cours du Professeur Stewart et pour ma part... en plus de l'accompagner, je voulais te demander si tu voudrais récupérer tout le matériel que tu m'as passé une fois que j'aurais fini d'affûter correctement toutes les lames de l'armée de Samhain, je me doute que le bouquin tu dois y tenir, mais pour les lames et les pierres en fait ... Mais ne te dérange pas, les affaires avant tout, je vais regarder un peu les articles présents en attendant que vous ayez fini."


Il sourit et alla se balader dans les rayons en attendant la suite ...
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
La valeur d'une vie est sacrée !



Avatar et Sign by Solia, merci!

Voici Murord et Snow
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Hollow Stewart
Hadès

Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2007
Messages: 1 034
Race: Vampire
Elève/Commerçant
Points personnels: 707
en deuxième année

MessagePosté le: Ven 23 Mai - 21:21 (2014)    Sujet du message: premiers achats Répondre en citant

Le vampire adressa un regard menaçant au chevaucheur de Dragons, après qu'il eut terminé d'émettre des sons avec sa bouche. Puis il passa à la jeune fille intimidée, à moitié dissimulée derrière l'élève d'Hésiode, toute tremblante comme une feuille à sa vue. Cela ne lui avait pas échappé. En vérité, rien ne lui échappait, en particulier entre les murs de sa boutique. Aussi son regard se fit plus insistant, comme s'il sondait l'âme de l'enfant et y découvrait tous ses secrets les plus honteux et inavouables. Il n'appréciait pas beaucoup les gens indécis, et les personnes comme elle, qui n'arrivaient pas à s'affirmer ou à s'adapter rapidement à leur environnement. Ils étaient une perte de temps, n'arrivaient jamais à se décider de ce qui leur convenait, et c'était ce type de comportement, et ses conséquences, qui exaspéraient le forgeron. Mais il se résigna après avoir poussé un long soupir. Après tout, cela lui ferait du bien de bouger un peu, et de retrouver le contact avec ses créations. Il ne les touchait presque plus, n'en voyait pas l'intérêt, à l'heure actuelle.

"Wil' !"

Lança le commerçant d'une voix rauque, alors que du sang perlait encore à la commissure de ses lèvres. Une petite créature descendit d'une étagère où étaient posés les nombreux livres traitant de la forge que possédait le garçon, entre lesquels un espace vide attendait avec impatience le retour de l'ouvrage prêté quelques temps auparavant au blondinet devant le comptoir. Le bestiole, de la taille d'un renard, et affublée d'une demi-douzaine de pattes, avait un beau pelage sombre rayé de blanc et d'argenté. Ses yeux vairons, un rouge et un vert, se posèrent sur les deux élèves avant que sa contemplation ne fut interrompue par la voix rauque de l'armurier.

"T'as entendu le Monsieur... Mais d'abord, tu fais un bisou à Papa."

La Cambia se retourna et déposa un baiser sur la joue encore intacte de l'enfant avant de s'en aller aussi vite dans l'arrière-boutique. Le vampire, lui, commença à se déplacer, boitant légèrement, vers les râteliers d'armes. Pendant ce temps, il restait focalisé sur le chevaucheur de Dragons, et en profita pour donner quelques réponses à ses interrogations. Sa voix n'était plus qu'un murmure, afin de ménager ses cordes vocales et éviter de cracher du sang sur ses pièces d'exposition. Mais il était parfaitement audible, dans le silence presque religieux de l'endroit.

"Tu gardes les pierres, tu me rends mon bouquin. Quant aux épées de l'Armée des Morts, je te l'ai déjà dit : c'est de la m*rde. Je récupère pas ça, ça me servirait à rien. Même parfaitement affutée et remise en état, elle vaudrait pas une de mes pièces les plus basiques. Je te rappelle que certaines d'entre elles ont eut plusieurs millénaires pour pourrir avec leur propriétaire, et qu'à cette époque, la forge était pas aussi bien foutue qu'aujourd'hui. T'en fais ce que tu veux. Tu peux t'en débarrasser, en faire des armes jetables, piéger ta caverne avec... C'est plus mon problème.

Tiens, voilà pour toi. Pendant ce temps, venez avec moi, Mademoiselle.
"

La Cambiavalute Di Forma était revenue et, comme son nom l'indiquait, elle avait changé de forme entre temps. Elle était un peu plus petite, mais plus large, ressemblant à une espèce de tortue dans son aspect général. Une structure étalée et basse, assez proche du sol, et en guise de carapace, il y avait une espèce de large plateau en bois massif finement gravé. Malgré sa stature, elle n'eut aucun mal à sauter pour rejoindre le comptoir et se poser là, rentrant sa tête et modifiant de nouveau sa structure moléculaire pour devenir un large plat de bois vernis sur son reposoir sculpté. Dessus, une grande assiette de porcelaine blanche contenant de belles et grandes gaufres dorées, faites à la façon Belge. Croustillantes à l'extérieur et fondantes à l'intérieur, à l'instar de leurs frites. A côté, un petit bol de métal contenant de la crème Chantilly, faite maison également. Hors de question d'utiliser les bombes sous pression achetées dans les supérettes du coin. Pendant ce temps, le vampire accompagné de la nouvelle arrivante était dans les rayons.

"J'ai pu voir que vous avez un peu de mal avec les gens... Ou alors c'est juste moi ? Vous en faites pas, vous pouvez le dire, je m'en formaliserai pas. Si je dois être complètement honnête, vous n'êtes pas assez importante pour m'affecter de quelque façon que ce soit.

Bref, par rapport à ça, je pense que ce qu'il vous faut, c'est une arme qui mette de la distance entre votre adversaire et vous. J'ai l'impression que vous êtes du genre à perdre un peu vos moyens et paniquer quand quelqu'un entre dans votre espace vital. Y a pas de problème, vous êtes pas la seule dans ce cas. Personnellement, dans ce genre de cas, je deviens agressif, mais chacun son truc. Quoi qu'il en soit, de ce que j'ai pu observer, je crois comprendre que votre espace vital est assez large, plusieurs mètres au moins. C'est l'espace, la petite bulle dans laquelle vous êtes à l'aise tant que personne n'y entre. Du coup, il faut vous trouver quelque chose qui vous permette de rester éloignée de votre adversaire, assez loin en tout cas pour qu'il n'entre pas dans votre espace. Parce que le problème, et c'est le cas pour tout le monde, c'est qu'une fois votre espace vital envahi, aussi large soit-il, vous devenez vulnérable. Plus vous gagnerez en confiance (dans vos capacités, vos proches, etc...), et plus votre espace diminuera et moins vous serez vulnérable.

Pour l'instant, je pense que le mieux serait une arme à distance, le temps que vous vous habituiez à votre nouvel environnement. Pendant ce temps, vous apprendrez à gérer votre espace vital, à bien bouger tout en gardant une distance raisonnable avec votre adversaire. Ce n'est pas la meilleure idée au monde, mais je vous propose le choix d'un arc, celui qui vous plaira. En combat ouvert, il vous faudra être très prudente, parce que votre adversaire n'attendra pas que vous preniez les devants. Il bougera pour vous empêcher de viser tout en pénétrant dans votre espace vital. En revanche, pour les embuscades, la chasse, et tout ce qui s'y rapporte, c'est l'arme de choix. Cela vous permet de rester dans votre zone de confort et ne vous oblige pas à vous approcher comme ce serait le cas avec une dague. Par contre, il faudra apprendre à viser et à calculer les distances, le mouvement, le vent, etc... pour les cibles en mouvement. C'est une arme efficace pour une personne avec un espace vital vaste, mais il faut très vite que vous réduisiez votre bulle, au moins pour pouvoir garder une distance de sécurité avec une épée. Aussi vite que vous le pourrez, en tout cas, je sais que ce n'est pas facile... Pour l'instant, évitez le combat et restez cachée, mais forcez vous à réduire petit à petit la taille de votre bulle à quelque chose de raisonnable, sinon vous ne ferez pas long feu.

En tout cas, si vous avez besoin d'autres conseils, n'hésitez pas. J'ai pas vraiment l'habitude des novices en combat... Enfin, novices comme vous. A mon niveau, de toute façon, tous les élèves de l'Académie sont plus ou moins des novices. Et je le suis aussi, devant des adversaires plus expérimentés. Tout est une question de point de vue. Mais je m'égare.
"

Malgré la froideur de son regard, sa voix, son murmure, était très douce. Puis il se tourna vers Mystago.

"Ça va, les gaufres ? Profites-en bien parce que c'est pas tous les jours que t'y auras droit... Et t'attends pas non plus à ce que quelqu'un vienne te tailler une pipe, c'est pas le genre de la maison."

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
*Avatar & Signature by Nier*

"... Personnellement, il m'arrive de renâcler à l'idée d'inciter mes zygomatiques à la tétanisation crispée."

Revenir en haut
Elisea Kayamaderam
Hadès

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2014
Messages: 100
Race: métamorphe
Élève
Points personnels: 64
en première année

MessagePosté le: Lun 26 Mai - 19:31 (2014)    Sujet du message: premiers achats Répondre en citant

Eliséa continua à observer le forgeron et le regarda tendue. Elle se tendit encore plus alors que son regard se faisait insistant. Il appela quelqu’un ou quelque chose. Eliséa regarda autour d’elle méfiante et vit une créature. Elle suivit Wil des yeux. Elle le fixa un moment mais si elle restait sur ses gardes elle n’avait pas peur de la créature. Lorsque la Cambia disparut dans l’arrière-boutique Eliséa se tourna vers se forgeron qui commençait a ce déplacer. Tendue elle suivait ses déplacements. Il répondit à ce que lui avait dit Mystago.

Eliséa regardait encore le forgeron lorsque Mystago dit qu’il allait regarder les articles pendant que le commerçant l’aiderait à choisir son arme. Le jeune métamorphe se tourna vers le chevaucheur de dragon et le regarda inquiète. Elle le suivit un moment de yeux, elle ne voulait pas qu’il s’éloigne. La jeune fille se souvint qu’il lui avait dit de ne pas montrer qu’elle avait peur et ne le retint pas pourtant elle ne pu s’empêcher de le suivre encore un moment du regard alors qu’il disparaissait dans les rayons.

La Cambia revint, Eliséa la suivit des yeux et observa sa transformation. La créature aussi se transformait. Elle continuait à l’observer alors qu’elle se transformait a nouveau. Elle avait presque oublié la présence des autres autour d’elle et paraissait plus calme. Le forgeron lui demanda de le suivre elle se tendit encore. Elle regarda dans la direction ou était partit le chevaucheur de dragon avant des faire quelque pas derrière le commerçant.

Il lui demanda si c’était juste de lui qu’elle avait peur. La métamorphe ne répondit pas. Elle avait peur des autres mais n’osait rien dire elle continuait à le regarder alors qu’il enchainait expliquant ce qu’il avait remarqué chez elle et quel genre d’arme il lui faudrait. Une arme qui mette de la distance entre elle et son adversaire. Eliséa écoutait attentivement ses expliquassions tout en restant sur ses gardes. Il lui expliqua ce qu’était l’espace vital en lui disait que le sien était très large. Il lui dit qu’il diminuerait au fur et à mesure qu’elle gagnerait en confiance. Confiance en elle et dans les autres. Se faire confiance, elle allait avoir du mal. Avoir confiance dans l’autre ça dépendrait de leur comportement avec elle. Elle avait confiance en Mystago même si elle restait parfois encore tendue.

Il lui proposa un arc en lui expliquant qu’elle devrait rester prudente en combat ouvert car l’adversaire n’attendrait pas. Mais qu’elle pourrait lui servir pour les embuscades et la chasse. Il lui dit qu’elle devrait apprendre à viser et à calculer les distances, le mouvement, le vent pour les cibles en mouvement et qu’elle devrait réduire sa bulle assez rapidement. Il lui dit ensuite que si elle avait besoin d’un conseil elle pourrait lui demander même s’il n’avait pas l’habitude du novice en combat.

Eliséa regarda les arcs et en prit un au hasard sans savoir s’il était a sa taille ou autre. Elle le garda dans les mains sans bouger. Elle n’osait pas demander si c’était bon ou pas.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Avatar by chilka_princesse
Revenir en haut
Mystago Finallen
Hésiode

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2012
Messages: 1 631
Race: chevaucheur de dragon
élève/assistant au cabinet des merveilles
Points personnels: 385
en deuxième année
Salle des miroirs: URL

MessagePosté le: Lun 26 Mai - 20:42 (2014)    Sujet du message: premiers achats Répondre en citant

Mystago prit note de ce que lui disait le forgeron vis à vis des épées et du matériel, il lui fallait juste rendre le bouquin comme il s'y attendait, il alla donc dans les rayons chercher deux ou trois trucs laissant la métamorphe seule avec le vampire. Il fallait un peu bousculer les choses parfois et Stewart était l'homme de la situation dans cet optique-là. Quand au jeune blondinet, il cherchait tout simplement des flèches pour son arc, s'étant rendu compte de sa stupidité avec sa magie, il pouvait aisément faire un mini arc et tirer des flèches de lumière, donc autant prendre pour la chasse ou pour faire plus mal, les flèches magiques seraient là pour attraper les adversaires ou pour un combat de pure magie.

Il fut interrompu dans ses recherches en apercevant la créature du vampire revenir de l'arrière-boutique avec des gaufres et de la chantilly, Stewart l'avait donc pris au mot, il devait être de bon humeur, mieux valait en profiter tant que possible. Il sortit des rayons et se dirigea vers le comptoir, prit une gaufre et mit de la chantilly dessus, remerciant la bestiole d'un hochement de tête, quelle ne fut pas sa surprise à trouver la nourriture et la chantilly délicieuses, c'était à se demander ce que le forgeron ne savait pas faire avec ses mains ...

Il finit la gaufre, s'essuya la chantilly sur son visage avec le bras et tandis qu'il voulut en reprendre une autre, il manqua de s'étouffer en voulant finir ce qu'il avait dans la bouche en entendant les propos de la chauve-souris, il avala le tout, toussa un bon coup et se retournant vers Stewart, il remarqua qu'il déconnait, de toute façon, il ne pouvait être sérieux, sinon, pauvre Nier ... Il finir par répondre, amusé:

" Décidément, tu ne cesseras jamais de me surprendre Stewart, tu savais donc faire les gaufres et la chantilly je présume aussi, pour ton autre offre, je pense que je vais de toute façon passer mon tour, cela me surprendrait que tu sois du genre à proposer ce style de services de toute façon et je n'en voudrais pas ... Tant que j'y suis, tu aurais des flèches en vente, pour mon arc elfique, idiot comme je suis, j'ai oublié de t'en demander la dernière fois ..."

Se retournant vers Elisea, il se rapprocha d'elle et ajouta en murmurant:

" Tu vois, il est de bon conseil comme je l'avais dit. En plus, monsieur semble de bonne humeur vu qu'il m'offre des gaufres. Par contre, ce qu'il dit est vrai, en combat au corps à corps ou en armes, il sont très peu à le surpasser, question d'expérience je suppose."

Il se retourna à nouveau vers le vampire et conclut:

" Ok pour le bouquin, je te le rendrais bientôt, je prends quelques notes intéressantes encore et ça devrait être bon. Pour les épées, bah je finirais bien par leur trouver une utilité. Au fait, j'aurais une question à te poser d’ordre plus commercial encore, tes armes, je suppose qu'on ne peut pas les loger dans un artéfact magique quelconque, du style un anneau par exemple, question de transport et de classe je dirai ... Je voulais avoir ton avis."

[ Au passage Elisea, tu n'as pas choisi l'arc exact que tu désirais, il n'y en a pas qu'un, regarde sur ce lien: http://wand-academy.vraiforum.com/t588-Re-organisation-de-l-Epeiste-Affirme… ]
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
La valeur d'une vie est sacrée !



Avatar et Sign by Solia, merci!

Voici Murord et Snow
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Hollow Stewart
Hadès

Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2007
Messages: 1 034
Race: Vampire
Elève/Commerçant
Points personnels: 707
en deuxième année

MessagePosté le: Mer 28 Mai - 22:13 (2014)    Sujet du message: premiers achats Répondre en citant

[Elyséa, il faut que tu choisisses un arc dans le catalogue. Voici le lien :
http://wand-academy.vraiforum.com/t588-Re-organisation-de-l-Epeiste-Affirme.htm#p6834

Pour ma réponse, je vais partir du principe que tu pars sur un Arc en Bois, le plus basique.
Si tu en veux un autre, n'hésite surtout pas à me le faire savoir, et j'éditerai mon message.]

La jeune fille n'avait rien dit, que ce soit avant, pendant, ou après les explications. Elle s'était contentée de le regarder en restant en retrait, aussi tendue que son corps pouvait le supporter, et d'écouter. Du moins, elle avait l'air de l'écouter. Le vampire n'en avait cure : il avait fait son travail, il ne répéterait certainement pas si cela ne l'intéressait pas. Puis elle avait pris un arc, basique, et semblait l'interroger du regard sans oser former la moindre parole. Il n'aimait décidément pas cela, les gens indécis, incapables de s'exprimer convenablement, et qui lui faisaient perdre son temps. Il n'aimait déjà pas être vu dans un tel état de faiblesse, mais s'obligeait à accueillir ses clients malgré tout, il n'allait tout de même pas rester là des heures avec eux pour tailler la bavette en attendant que la gamine se décide. De son côté, par contre, Mystago était un peu plus bavard. Cela amusa d'ailleurs le vampire de voir la réaction de surprise suite à sa remarque quelque peu graveleuse. Il s'empêcha de rire pour éviter de trop tirer sur ses sutures, mais il fallait avouer qu'il en avait bien envie. Il se tourna vers le chevaucheur de Dragons, le regard plein de malice.

"Je propose rien de ce genre, je te préviens simplement qu'il va pas falloir t'attendre à ce genre de services. Et par rapport à ce que tu disais à la demoiselle... Ma formation et mon expérience se limitent pas au corps à corps et aux armes. La distance et la magie, tu ferais mieux de pas les oublier, ou tu risquerais de finir en kebab : Salade, Tomate, Dans l'Fion."

Décidément, malgré ce qu'il pensait du comportement d'animal perdu de la jeune fille, le vampire était d'assez bonne humeur. C'était assez rare pour être noté. Il se focalisa de nouveau sur la jeune fille et l'arc qu'elle avait choisi. Un arc en bois tout ce qu'il y avait de plus basique. Ce n'était pas une mauvaise idée, et il savait que ses arcs étaient de bonne qualité et étaient dotées d'une bonne résistance, même les plus simples. Et il avait lui-même conseillé à la nouvelle arrivante de prendre un arc le temps de s'habituer au contact des gens, alors autant ne pas trop investir avant de savoir ce qu'elle voulait exactement. Peut-être se déciderait-elle un jour à adopter l'arc pour de bon, mais ce ne serait plus par dépit mais parce qu'elle le voudrait et en aurait l'aptitude. A ce moment-là, elle pourrait revenir en acheter un autre, ou en commander un sur mesure, savait-on jamais. En tout cas, il lui prit délicatement des mains et le reposa sur le râtelier d'armes avant de se diriger, en claudiquant, vers le comptoir. Il prit une gaufre qu'il trempa dans la crème et mangea tranquillement. Pas les meilleures qu'il ait faites, mais il était bien rouillé. Et il n'avait qu'un bras pour le moment, ce qui rendait certaines tâches plus difficiles. Au passage, il caressa la Cambia qui gardait sa forme de plateau pour nourriture, puis il descendit tranquillement dans son arrière-boutique.

La descente n'était pas aisée, mais il commençait à s'y faire tranquillement. Il se rendit dans sa réserve et se dirigea vers les arcs où il trouva ce qu'il cherchait. Il prit d'abord deux carquois de cuir, contenant chacun une centaine de flèches à pointe d'acier,, et refermables par un rabat à sangle. Après les avoir mis sur son épaule encore présente, il prit l'arc demandé par la jeune fille et retourna dans la pièce principale. Il posa l'arc et un carquois sur le comptoir pour la jeune nouvelle et balança le second carquois au chevaucheur de Dragons.


"Tiens, c'est ma faute, j'ai dû oublier de te les donner au passage. En principe, j'offre une centaine de flèches pour l'achat d'un arc. Et concernant ton offre commerciale, je pense pas que ça va être faisable. Je t'explique rapidement :

Chacune de mes armes a été fabriquée et traitée de façon à ce qu'elle ne puisse pas être altérée, si ce n'est par moi. Si tu l'attaches à un anneau pour pouvoir l'invoquer, il faut que l'arme soit "débloquée" et donc ouverte à toutes les altérations possibles et imaginables, ce que je ne peux décemment pas permettre, en tant qu'artisan (et artiste pour certains, mais ça, c'est pas mon avis). Du coup, à moins que l'arme ne soit fabriquée sur mesure en précisant qu'il faut qu'elle puisse être magiquement altérée, ou que je sois celui qui m'occupe de les lier à un anneau, non, ce n'est pas possible de les lier à un anneau. Et même dans ce dernier cas, ce serait très complexe, puisqu'il faudrait enchanter l'arme ET l'anneau et les lier magiquement, ce qui est loin d'être facile. Et de toute façon, c'est ton idée commerciale, donc je doute que ça te convienne, puisque ce serait moi qui récupérerais l'argent de ce type d'opérations. Mais bon, honnêtement, je ne vois pas l'intérêt, si ce n'est pour la frime : à moins que tu ne sois le genre de personnes à te balader avec une quinzaine d'armes différentes sur toi, un fourreau à la ceinture, ce sera beaucoup plus simple que de devoir perdre une ou deux secondes à te concentrer pour invoquer ton arme. A mes yeux, c'est inutile. Et s'il s'agit de transport, tu prends un enchantement de sac sans fond.

En ce qui vous concerne, Mademoiselle, cela vous fera 19 Wandines, pour l'arc et les flèches.
"

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
*Avatar & Signature by Nier*

"... Personnellement, il m'arrive de renâcler à l'idée d'inciter mes zygomatiques à la tétanisation crispée."

Revenir en haut
Elisea Kayamaderam
Hadès

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2014
Messages: 100
Race: métamorphe
Élève
Points personnels: 64
en première année

MessagePosté le: Jeu 29 Mai - 13:59 (2014)    Sujet du message: premiers achats Répondre en citant

[j'ai regardé c'est bien l'arc en bois que je prends]

Après avoir mangé une gaufre Mystago s'approcha d'Éliséa. La métamorphe se tendit encore et se tourna ce rp lui. Elle le reconnu et se calma un peu. Il lui murmura qu'il avait eu raison que le forgeron était de bon conseil. Qu'il semblait aussi de bonnes humeur puisqu'il lui offrait des gaufres. Et que pour le combat au coup à Corp et les armes ils étaient très peu à le surpasser.

Le commerçant avait entendu et rétorqua que son expérience ne s'étendait pas qu'au combat au Corps à corps et au armes et qu'il risquerait de finir en kebab. Éliséa recula d'un pas en entendant la fin de la phrase, même si c'était pas tourné contre elle. Et regarda le forgeron tendue.

Le commerçant tenir ensuite la main vers Éliséa qui recula encore d'un pas, pensant qu'il allait la frapper. Elle avait si peur de l'être que le moindre geste pouvait être interprété dans se sens. Elle fini par comprendre que ce n'était pas le cas, elle baissa la tête et tendit l'arc en bois au forgeron qui lui prit délicatement l'arme des mains. Il la pause à puis se dirigea vers le comptoir. Éliséa le suivit des yeux. Le commerçant y prit une gaufre avant de disparaître, non sans avoir caressé la Cambia, vers l'arrière boutique. Il en revint avec deux carquois qui contenaient une centaine de flèche ainsi qu'un arc. Il posa l'arc plus l'un des carquois sur le comptoir puis donna l'autre à Mystago.

Il donna des explications au chevaucheur de dragon qui lui avait dit qu'il supposait qu'on 'e pouvait pas loger ses armes dans un anneau ou autre pour le transport et pour faire classe. Puis il se tourna vers Éliséa lui indiquant le prix de l'arme. Éliséa se tourna vers Mystago, elle ignorait qu' elle possédait des sous ici et était partie de chez elle sans argent. Elle ne dit rien et se contente de regarder le chevaucheur de dragon.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Avatar by chilka_princesse
Revenir en haut
Mystago Finallen
Hésiode

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2012
Messages: 1 631
Race: chevaucheur de dragon
élève/assistant au cabinet des merveilles
Points personnels: 385
en deuxième année
Salle des miroirs: URL

MessagePosté le: Sam 31 Mai - 13:38 (2014)    Sujet du message: premiers achats Répondre en citant

Toujours avec le sourire vis-à-vis de la bonne humeur inhabituelle du forgeron Stewart, le jeune homme répondit:

" Ok ok Stewart, si tu le dis pour ton offre je te crois mais si jamais tu faisais ce genre de propositions à d'autres, leur réponse pourrait être différente, non pas d'un point de vue des attirances, je pensais tout bêtement à un rouquin farceur que nous connaissons tout les deux ... Pour ce que je disais de ta formation, je me doute que face à toi je ne ferais pas long feu, même dans ton état tu aurais le dessus grâce à ta magie et je n'imagine même pas si tu étais dans ton corps d'adulte ... je faisais juste une remarque sur ce que je savais le plus à ton sujet ..."

Il vit ensuite le vampire manieur de foudre redescendre dans son arrière-boutique, sans doute pour aller chercher les commandes des deux élèves, chose qui se confirma quand il réapparut avec un arc et deux carquois dont l'un qu'il balança dans la direction du blondinet qui le rattrapa et le regarda, un joli carquois en cuir, les flèches semblaient bien aiguisées quand il ouvrit l'objet en cuir, comme on pouvait s'y attendre de l’aîné Stewart en soit. L'élève commerçant se lança ensuite dans des explications pour argumenter le fait que l'offre de l'Hésiodien n'était pas faisable et que cela ne valait pas le coup. Toujours avec un léger sourire qu'il effaça au moment de répondre, il ajouta:

" Je vois, chacun à ses propres méthodes, j'ignorais que tu faisais ça pour tes armes, intéressant. Je suis pas forcément du genre à me balader avec pleins d'armes mais avec mes 3 épées, mon arc et tout ce que je pourrais acheter ici à l'avenir, je me suis dit que ce genre de procédé aurait pu être amusant, mais je comprends ce que tu veux me dire à peu près et il est vrai que je n'avais pas pensé au sac sans fond au passage. Bon pour les flèches donc, ne t'en fais pas, faute partagée j'avais cru pouvoir me servir de ma magie mais ça reste moins efficace pour la chasse ou le combat que de vraies flèches, d'ailleurs on peut les aiguiser selon le même procédé que ce qui est expliqué dans ton livre? Navré je ne l'ai pas entièrement parcouru encore et j'ai un doute du coup et s'il faut revenir à chaque fois pour t'en reprendre d'autres, je pense que tu finirais pas en avoir marre de me voir débarquer pour si peu ..."

Il remarqua alors que le regard de la métamorphe était tourné vers lui quand le commerçant Non-mort parla d'argent, il avait complètement oublié que comme elle avait dû s'échapper de son domicile, elle n'avait pas d'argent sur elle et n'avait pas dû récupérer ce qui était donné par l'académie pour les élèves dans ce cas ... Il se retourna vers Stewart et dit:

" Je pense que la demoiselle n'a pas l'argent que l'école fournie pour des élèves qui comme elle, débarquent à Wand un peu sans savoir comment faire. Éventuellement, toi qui doit sans doute le savoir vu le nombre d'années que tu es ici, pour ce genre de situations, les Wandines se récupèrent où ? Au pire, je peux avancer la somme en attendant Stewart ..."
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
La valeur d'une vie est sacrée !



Avatar et Sign by Solia, merci!

Voici Murord et Snow
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Hollow Stewart
Hadès

Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2007
Messages: 1 034
Race: Vampire
Elève/Commerçant
Points personnels: 707
en deuxième année

MessagePosté le: Lun 2 Juin - 22:00 (2014)    Sujet du message: premiers achats Répondre en citant

[Je vais trouver une excuse R.P. pour pouvoir récupérer l'argent malgré la situation de ton personnage, Elisea. Cependant, H.R.P., il faudra que tu m'envoies l'argent avant que je ne mette à jour ton inventaire. Si tu ignores le procédé, je laisserai Mystago te l'expliquer en détails.]

"T'embêtes pas à aiguiser les flèches, Mystago. Tu pourrais, bien sûr, mais je pense sincèrement que le bois du corps se brisera avant que tu n'aies réussi à émousser le métal de la pointe. Après, fournir des flèches, c'est aussi mon travail. Mais passé le premier carquois, faudra les payer, et tu comprends bien que c'est normal."

Le forgeron réfléchit alors à ce que venait de lui dire le jeune homme, concernant la nouvelle venue. Il était vrai que beaucoup d'élèves fuyaient de chez eux avant d'arriver à l'Académie. C'était d'ailleurs le lot d'une bonne majorité d'entre eux, de ce qu'il avait compris. Seuls certains éléments étaient ici pour des raisons particulières, et il en faisait partie. Il n'eut pas pitié d'elle pour autant, il ne fallait pas tout de même pas exagérer : ce qu'elle avait vécu, il avait sans doute eu droit à pire, et en moins de temps, et avait passé le reste de son existence à entasser dans son esprit toutes sortes de traumatismes. Mais les anciennes générations étaient plus solides, beaucoup plus habitués à la douleur que ceux d'aujourd'hui. Ces derniers étaient presque pourris-gâtés. Quoi qu'il en soit, le vampire prit un papier dans l'un de ses tiroirs, écrit quelques mots dessus à l'aide d'un stylo-plume qu'il trouva dans le même contenant, et le posa sur le comptoir à côté des armes, face à la nouvelle élève.

"Ne vous inquiétez pas pour l'argent, voilà comment vous allez vous arranger.

Je viens d'écrire une note à l'attention de la Direction (en d'autres termes, ma sœur). Sur ce papier, j'ai noté le nom de toutes les boutiques de Bethesda où vous pourrez passer pour récupérer le matériel obligatoire. Ce que vous allez faire est très simple : dans chaque boutique que vous visiterez, à côté du nom de l'enseigne, vous demanderez à ce que soit inscrit la somme due pour vos achats.

Après cela, le gérant ou l'assistant de ladite boutique devra apposer le sceau ou le tampon encreur portant le nom du magasin, afin de justifier que cela est officiel. Et pour être sûr qu'il n'y ait aucune arnaque, vous, Mademoiselle, signerez à côté du sceau/tampon. Une fois que vous aurez eu toutes les signatures de toutes les boutiques visitées, vous daterez et vous signerez tout en bas de la feuille avant d'envoyer ou de déposer ça dans le bureau de la Directrice qui fera en sorte que l'argent soit reversé aux différents commerçants. L'argent sera, évidemment, déduit de la somme que vous recevrez de la part de l'Administration.

Donc, pour l'exemple : nous avons l’Épéiste Affirmé. 19 Wandines à déduire. Et j'appose mon sceau.
"

Le vampire prit un morceau de cire à cacheter qu'il posa dans une petite cuiller toute noircie. Il plaça cette dernière au-dessus de la flamme d'une bougie et attendit que le tout se mette à fondre, lentement. Il laissa couler la pâte rouge à côté du nom de son enseigne avant de saisir son sceau et de marquer la cire.

"Voilà, ne vous reste qu'à signer, et vous pourrez partir avec vos achats. Ne perdez pas ce papier."


[Voilà, j'ai trouvé une faille R.P. pour le problème d'Elisea. Je vous laisse le soin d'expliquer cela aux autres commerçants à qui vous rendrez visite.]
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
*Avatar & Signature by Nier*

"... Personnellement, il m'arrive de renâcler à l'idée d'inciter mes zygomatiques à la tétanisation crispée."

Revenir en haut
Elisea Kayamaderam
Hadès

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2014
Messages: 100
Race: métamorphe
Élève
Points personnels: 64
en première année

MessagePosté le: Mer 18 Juin - 19:27 (2014)    Sujet du message: premiers achats Répondre en citant

Lorsqu’elle se tourna vers lui Mystago comprit son regard car il s’adressa à Stewart lui expliquant qu’elle n’avait pas les sous pour payer. Il précisa qu’il y avait de l’argents prévu pour ceux qui comme elles étaient arrivés sans rien. Il proposa même d’avancer les sous si besoin.

Le commerçant sembla réfléchir à ce que lui avait dit le chevaucheur de dragon. Pendant ce temps Eliséa observait le forgeront. Mystago avait précisé qu’il était vu passé beaucoup d’années. La métamorphe fronça les sourcils il avait pourtant l’air si jeune. Comment ça pouvait être possible. Elle secoua la tête. Apres tout ce n’étais pas son affaire.

Stewart prit ensuite un papier et un stylo et nota quelque chose dessus avant d’expliquer qu’il avait trouvé un moyen. Il venait d’écrire une note à l’ intention de la directrice qui était sa sœur. Eliséa le nota dans un coin de sa tête même si ça ne servait peut être a rien. Sur le papier il avait noté les noms de magasins ou ils devraient absolument passer pour acheter le matériel. Il leur expliqua aussi ce qu’ils devraient faire dans chaque magasin. Ils devraient demander que soit indiquée la somme à payer pour ses achats a coté du nom de l’enseigne. Le gérant de la boutique devrait apposer le sceau ou le tampon encreur portant le nom du magasin, afin de justifier que cela était officiel. Puis elle devrait signer à coté. Elle devrait dater une fois avoir eut toute les signatures. Tant de chose a expliqué. Eliséa avait déjà du mal à oser parler aux autres alors expliquer tout ça aux prochains commerçants.

Le commerçant prit de la cire à cacheter qu'il posa dans une petite cuillère toute noircie. Il plaça cette dernière au-dessus de la flamme d'une bougie et attendit que le tout se mette à fondre, lentement. Il laissa couler la pâte rouge à côté du nom de son enseigne avant de saisir son sceau et de marquer la cire. Eliséa continuait à l’observer en silence. Il lui demanda ensuite de signer. Elle se força à s’approcher et prit le stylo pour signer. Elle n’avait pas vraiment de signature elle écrivit son nom et son prénom d’une écriture d’écolière. Elle attendit qu’on le lui autorise pour prendre son matériel. Elle attendit aussi que Mystago soit prêt pour sortir sans trop s’éloigner de lui de la boutique le papier dans une de ses poches. Une fois dehors elle qui s’était presque détendue dans la boutique de Stewart se tendit à nouveau lançant des regards méfiant autour d’elle tout en regardant les enseignes. Elle sortit son papier pour voir celles qui étaient indispensables.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Avatar by chilka_princesse
Revenir en haut
Mystago Finallen
Hésiode

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2012
Messages: 1 631
Race: chevaucheur de dragon
élève/assistant au cabinet des merveilles
Points personnels: 385
en deuxième année
Salle des miroirs: URL

MessagePosté le: Mer 18 Juin - 23:37 (2014)    Sujet du message: premiers achats Répondre en citant

Il faudrait donc revenir pour acheter des flèches supplémentaires, en soit c'était normal, il reviendrait donc acheter d'autres stocks de flèches à l'occasion, il ne se servait que rarement de son arc, de ses armes en général d'ailleurs, il se concentrait sur ses problèmes avec sa magie et ne passait presque plus de temps à son entraînement physique et à l'art du maniement de ses épées.

Le forgeron trouva ensuite une solution au problème d'argent de la nouvelle arrivante, pas bête le coup de la fiche, par contre, il ne se rappelait plus où il avait rangé le tampon du Cabinet des Merveilles, peut-être quelque-part dans les tiroirs sous le comptoir, c'était fort probable mais il n'était pas sûr de son coup. Tandis que la métamorphe signait, il récupéra ses flèches et tandis qu'elle passait la porte de sortie, il remercia Stewart d'un hochement de tête et sortit en vitesse pour la rattraper. Une fois dehors, il lui sourit et dit:

"Bon, plus que 2 magasins, l'un pour les bouquins, c'est celui au fond de la rue, mais le mieux serait les vêtements car le magasin se situe juste avant et ça sera plus rapide. C'est toi qui voit, je te suis de toute façon."

Il attendit la suite.

[Petit rp pour conclure, je te laisse ouvrir soit au Cabinet soit au Shopping. Au passage, tu peux faire 4 rp à la fois, donc tu peux toujours, pour gagner du temps, ouvrir dans les deux à la fois ^^]
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
La valeur d'une vie est sacrée !



Avatar et Sign by Solia, merci!

Voici Murord et Snow
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:30 (2017)    Sujet du message: premiers achats

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    W.A.N.D. Academy Index du Forum -> La Ville de Bethseda -> Les Ruelles magiques -> L'Epéiste Affirmé Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com