W.A.N.D. Academy Index du Forum
W.A.N.D. Academy Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Aislingh ::

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    W.A.N.D. Academy Index du Forum -> Enceintes extérieurs de Wand; Le parc -> La Forêt de Bethseda -> Le Cimetierre sans âmes -> "Nos Disparus"
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Aislingh
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 17 Avr - 16:09 (2014)    Sujet du message: Aislingh Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Nom/Prénom : Aislingh
Âge : 16 ans
Race : Métamorphe
Rôle dans l'école : élève

Description physique : De taille moyenne pour un poids tout aussi moyen, Aislingh est élancée, avec un physique plutôt sportif. Cependant, elle n'est pas un monstre de muscles gonflés aux stéroïdes, juste une adolescente ! Ses cheveux d'un blond cendré tombent jusqu'à ses omoplates, tandis que quelques mèches retombent constamment sur ses yeux (à son grand agacement). Ses yeux sont également inhabituels : Grands, ils sont d'une couleur mordorée, peut-être à cause de sa nature... Elle s'habille comme une ado, c'est a dire un jean et un t-shirt (toujours dans des tons simples, noir ou blanc de préférence) et une bonne paire de godasses. Elle n'a jamais de talons, mais cède parfois à la fantaisie avec un look plutôt steampunk.

Description caractérielle : Aislingh a (presque) toujours su garder son calme, selon les situations. L'expérience lui à apprit à ne jamais se laisser dépasser par ses émotions, si fortes soient-elles. D'une nature plutôt contemplative, elle n'aime pas parler pour ne rien dire, et préfère bien réfléchir avant de se prononcer. Bien qu'elle ne soit pas misanthrope, Aislingh apprécie parfois s'isoler dans des coins de nature, à observer le ciel ou a rester avec ses pensées.
Elle n'agit que de son propre chef, et si elle obéit parfois plutôt que de décider par elle même, c'est uniquement pour éviter les conflits. Non-violente, elle ne supporte pas d'être incriminée dans une dispute, mais adore cependant y assister. Pourtant, elle apprécie les batailles "pour s’entraîner" et refuse rarement les défis, sauf si cela va à l'encontre de ses principes. Elle cultive l'amour des histoires, qu'elles soient fictives ou personnelles. Elle sait garder les secrets, et est d'une grande honnêteté. Après tout, les mensonges sont toujours découverts... Elle ne ment qu'en cas de nécessité. Elle ne juge jamais les gens, ou se retient plutôt de le faire, et respecte tous et toutes.
Contrairement à ce que l'on peut croire, elle a le sourire facile, et aime autant le bonheur que les autres. Si elle n'est pas une humouriste née (loin de là !) elle pratique le sarcasme avec habilité, sans jamais être d'une méchanceté gratuite. Elle à la joie de vivre, et vit dans la joie, du moins la plupart du temps. Elle sait que se lamenter sur soi ne fait jamais avancer et évite donc de trop s'attarder sur son passé.
Elle a peu d'amis, car elle n'accorde sa confiance qu'à long terme, mais la retire rarement. Si elle est plutôt du genre solitaire, c'est autant pour éviter les blablas inutiles que pour s'entourer de personnes avec qui elle se sent vraiment bien.


Situation familiale et origines : Bien que ses parents biologiques soient morts dans un accident de voiture, Aislingh a toujours aimé sa famille adoptive (à savoir ses cousins, son oncle...). Elle ne leur a jamais manqué de respect, jamais causé d'ennuis. Non-violente, appliquée et attentive, elle était partie pour être la parfaite enfant.
Cependant, au début de son année de seconde, alors qu'elle rentrait de cours, on l'agressa. Ce genre de choses arrivent tous les jours, cela n'avait rien d'un drame. Elle connaissait le jeune homme (ou le jeune babouin, comme ses amis le nommait) qui la plaqua contre un mur, un couteau pointé sur sa gorge. Il l'insulta, la frappa. Non-violente, elle n'avait aucune idée de comment se défendre, et l'angoisse était telle qu'elle n'osait pas bouger, à sa grande honte. Mais quand il la menaça carrément des pires choses, une grande colère commença à l'envahir. Ses sentiments enflèrent en elle, peu à peu... Et quand l'agresseur décida d'enfoncer son arme dans le flanc d'Aislingh - histoire de s'amuser encore plus - elle craqua. Elle se jeta sur le garçon et, à sa grande horreur, lui mordit le cou. Sous sa colère, sa peur, sous le sentiment d'injustice, elle sentit ses membres changer, ses vêtements se déchirer alors qu'un corps de chien-loup remplaçait celui de la jeune fille. Elle déchiqueta la gorge de l'agresseur, couvrant de sang la ruelle sombre où elle avait été acculée. Le couteau de cuisine (un détail incongru qu'elle n'avait jamais oublié) resta planté dans le flanc de la bête (qui ressemblait étrangement à Randy, le chien des voisins). Alors que la douleur envahissait son flanc, elle se promit de ne plus jamais se faire dépasser par ses émotions. Elle ne voulait plus tuer ainsi.
Aislingh s'enfuit devant le spectacle macabre qu'elle avait laissé. Elle se réfugia chez elle, où son oncle (heureusement vétérinaire) la soigna sous sa forme animale. Quand le trop-plein d'émotions fut parti - soit trois jours plus tard - elle put enfin reprendre forme humaine. Elle prit des vêtements dans sa propre chambre, sortit par la fenêtre, et sonna à la porte. Selon le point de vue de sa famille, elle avait disparu depuis l'attaque d'une bête en ville...
Elle apparut donc pâle comme un spectre devant son oncle et sa tante, et leur raconta tout. Calme et mesurée, elle leur montra qu'elle pouvait se transformer et, pour prouver sa bonne foi, montra les points de suture sur son flanc.
Ils la gardèrent une semaine, la cachant durant tout ce temps. Leur petite Aislingh adorée, si gentille, si douce, déchiqueter un adolescent ? Possible, et inacceptable. L'oncle révéla donc l'existence de Beth à Aislingh, monde magique qu'il connaissait par le truchement de sa soeur (morte dans l'accident de voiture) et l'y exila. Il ne voulait plus voir la chose qu'était devenue sa fille adoptive, mais voulait toujours la protéger. Là-bas, elle serait mieux. Avec ses pairs.
Lorsque la porte de la maison claqua devant la valise et la jeune fille, la jeune métamorphe se promit de n'accorder sa confiance qu'à ceux qui le méritait. Elle ne voulait plus être trahie.
Toute son enfance, Aislingh avait vécu dans les mythes, dans les légendes. Elle ne fut donc pas si surprise par ce qu'elle découvrit sur Beth. Elle erra longtemps, suivant un couple de sylphes qui semblaient aimer les paysages terrestres. Elle fut impressionnée par ces êtres montés sur des lézards géants, qui lui faisaient toujours un peu peur... La jeune fille découvrit qu'elle arrivait à se transformer en n'importe quel mammifère, tandis que les autres races (que ce soit les oiseaux ou les reptiles) étaient bien plus ardues. Elle apprit à contrôler les transformations, a prendre les traits des humains ou des bêtes, à découvrir ce nouveau monde qui s'ouvrait à elle. Lors de ses voyages, elle se promit d'apprendre tout ce qu'elle pouvait. Elle apprit par ailleurs l'existence d'une académie de magie, ou tous pouvaient aller afin d'apprendre. Certaines nuits, elle se surprit à en rêver.
Au cours de ses pérégrinations en compagnie du couple de Sylphes, elle rencontra également de deux fées, mordues des voyages et des explorations (les deux la surprirent considérablement, et elle se lia d'une étroite amitié avec les deux êtres.) Plus tard, un centaure se joignit également au groupe (Aislingh adorait prendre son apparence et se lancer dans des concours de courses. l'expérience était étonnante et enivrante...) Un jour, le groupe tomba sur un pauvre ère qui semblait avoir été attaqué par des bandits. Ils le recueillirent et le soignèrent. L'aube venue, Aislingh s'absenta, pour se renseigner davantage sur les avenirs possibles a Beth, pour se faire une idée de ce qui l'attendait au bout du chemin.
Et lorsqu'elle revint le soir suivant, elle ne découvrit que du feu et des corps, les montures massacrées. Cinq hommes déambulaient au milieu de ce désastre, l'homme "blessé" au milieu d'eux. La jeune fille crut tout d'abord qu'ils aidaient, mais vit ensuite qu'ils n'étaient là que pour piller. La rage et le sentiment d'injustice la reprirent, plus forts que jamais. Elle observa l'homme blessé, qui semblait être le chef des brigands en plus d'être en pleine forme, et se jura de le retrouver, et de faire ce qu'il fallait. Elle ignora sa colère et sa souffrance, et resta calme, mais profondément meurtrie.
Alors, elle tourna les talons et s'enfuit. Elle n'était pas assez bête pour attaquer ces hommes, et si ils avaient tué tout le groupe, elle ne pourrait rien faire toute seule. Au lieu de courir au suicide aveugle, elle décida plutôt d'être patiente. Elle prit donc le chemin pour la Wand Academy, espérant y trouver une solution, le savoir, et surtout des gens amicaux. Après tout, la jeune métamorphe avait une vie devant elle, pourquoi se précipiter ? Elle saurait prendre son temps pour le retrouver. Et le temps venu, elle saurait quoi faire.

Une valise plus légère qu'à son départ, et un cœur plus lourd qu'auparavant, elle arriva donc à l'Académie.Elle s'arrêta au centre du Sanctuaire de l'Oracle, lieu dont on lui avait tant parlé. Au centre, sous le regard inquisiteur des grandes statues, elle avait l'impression de n'être rien, qu'un grain de poussière... Elle redressa le buste, défiant ces juges immobiles. Elle n'avait plus qu'à attendre, en espérant ne pas s'être trompé d'endroit...


Pouvoirs : Aislingh peut "contrôler" un seul animal (pour l'instant, seulement...) et changer l'apparence de quelque chose, durant quelques instants seulement. Plus l'illusion est simple, plus elle dure, cependant.

Aime : Nager, les histoires, rêvasser, lire
Aime pas : La monotonie, les marécages, les moustiques, les lapins

Hors RP:
_ Comment avez vous connu W.A.N.D.? Google, et le site de Sawen.net
_ Quel est votre expérience en RP? Quasi nulle, mais je m'appuie sur les livres, ainsi que les jeux de rôles.
_ Mot de passe ? Code ok By L'Oracle

Chronologie :
_ Présentation rédigée en : 04/2014
_ Présentation modifiée en : ---


Dernière édition par Aislingh le Jeu 8 Mai - 09:19 (2014); édité 3 fois
Revenir en haut
ORACLE
Personnages Spéciaux

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juin 2007
Messages: 198
Race: Grand Esprit lunaire
Interprète des quatre âmes
Points personnels: 0

MessagePosté le: Jeu 17 Avr - 19:03 (2014)    Sujet du message: Aislingh Répondre en citant

Assis sur la statut du dragon Hydrisse, l'Oracle contemplait Beth, plus particulièrement l'académie de magie Wand dans laquelle il s'était installé il y a longtemps de cela. Il jugeait les nouveaux élèves qui venaient trouver en ces lieux une école, un nouveau foyer ou bien d'autres encore, tout dépendait des raisons de la personne, et il en avait vu passer des jeunes personnes, toutes différentes les unes des autres. Depuis quelques semaines déjà, les habitants de Beth venaient de partout afin de donner de leur temps et de leur compétences afin d'aider à la reconstruction de ce qui faisait la fierté de ce monde, leur école de magie ... Les pensionnaires aussi mettaient la main à la patte, tous oubliés plus ou moins leurs différents passés pour reconstruire cette académie qui a tant souffert il n'y a pas si longtemps... Et comme une bonne nouvelle arrive rarement seule, de nouveaux élèves faisaient leur arrivée dans cet établissement, et c'était également le cas aujourd'hui, une nouvelle présence était entrer dans son Sanctuaire ...

L'Immortel analysa cette personne, une jeune humaine en apparence mais qui cachait un passé et des pouvoirs qui n'étaient pas communs, même ici. IL sonda son passé, sa personnalité, son être tout entier était analysé par le Gardien du Sanctuaire afin qu'il décide quelle maison était la mieux adaptée pour suivre cette jeune métamorphe. Après avoir décidé assez facilement, l'Etre de brume se déplaça et descendit pour apparaître juste devant cette jeune fille à qui il annonça tout en tendant une main de brume, d'une voix calme et lointaine malgré sa présence juste à quelques centimètres d'elle:

" Bienvenue à toi jeune métamorphe, les Gardiens ont parlé, l'Ange Hanimon sera ton Gardien et ton guide à travers ta nouvelle vie, sois-en fière et digne ..."

Puis, de la même façon mystérieuse dont il était apparu, l'Oracle disparut pour laisser place à cette nouvelle recrue ...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
A travers l'espace temps,
Je sonde votre cœur,
Je décide de votre camp
Et reconnait vos peurs.
Revenir en haut
Aislingh
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 17 Avr - 21:15 (2014)    Sujet du message: Aislingh Répondre en citant

Aislingh n'eut pas à attendre longtemps.
Une nappe de brume apparut subitement, prenant la forme d'un être vaporeux juste devant la métamorphe. La jeune fille se retint de peu de bondir en arrière, tant la surprise était grande. L'être encapuchonné tandis une main vers elle, tout aussi brumeuse que le reste de sa personne, tandis sa voix résonnait dans l'antre, semblant venir d'un lieu lointain mais pourtant proche... Puis l'Oracle disparut, purement et simplement. Comme un rêve...
Mais à un moins qu'elle n'ait perdu sa santé mentale quelque part entre l'entrée de l'académie et ici, elle n'avait pas imaginé la déclaration de l'Oracle, ni même sa courte apparition. Elle n'avait jamais entendu parler de Chimères semblables à ce qu'elle venait de voir. Mais est-ce que le reste des habitants de l'Académie étaient aussi... chimériques ?

"C'est donc lui, le fameux Oracle..."

Elle avait parlé à voix basse, trop émerveillée pour pouvoir se contenir normalement. Puis elle fit le tour des statues, jusqu'à s'arrêter en face de ce qui semblait être son Gardien - elle avait bien entendue la majuscule dans la voix éthérée du brumeux personnage.

"Et c'est donc toi, Hanimon."

Elle soupira, et se détourna de la statue. Parler aux pierres ne l'avancerait en rien, et il lui restait des multitudes de choses à faire. Comme par exemple, trouver son dortoir, des élèves (ou même des êtres vivants et solides, ce serait déjà pas mal), la cuisine, et bien sûr aller chercher toutes ses fournitures.
Hanimon, un Ange... En son fort intérieur, Aislingh se demandait bien comment quatre êtres aussi différents qu'un loup, une nymphe, un ange et un dragon avaient bien pu s'entendre (elle avait un peu potassé l'histoire de l'académie avant de se présenter. Après tout, si ils demandaient une sorte d'évaluation d'entrée, elle tenait à marquer des points...) Et surtout, comment attribuaient-ils les élèves aux différentes maisons ? Aislingh n'avait pas un passé immaculé, ni même des motifs très sains, et pourtant... Cela n'avait peut-être aucun rapport, sinon.

Elle y réfléchirait plus tard. Pour l'instant, la métamorphe tenait à sortir d'ici, et trouver quelqu'un. Elle avait entendu dire que les événements liés a Samhain avaient touchés l'académie, bien plus que ce que l'on pourrait croire... La disparition des élèves faisait-elle partie des conséquences ? Elle avait vu, en traversant le Parc (elle s'était un peu perdue avant de trouver le Sanctuaire) de grandes traînées de suie, des parties de l'Académie légèrement détruites, ainsi qu'une végétation qui semblait à peine se remettre de l'hiver le plus rude du siècle. A l'évidence, des choses s'étaient déroulées ici, le genre de choses qu'on aime ni se rappeler, ni même évoquer...

Aislingh sortit donc du Sanctuaire, encore frissonnante, et exposa quelques instants son jeune visage aux rayons du soleil, se réchauffant avec délectation. Dans cette quiétude, elle crut entendre des bruits de pas. Son imagination qui lui jouait des tours, ou bien un être de chair et d'os ?
Revenir en haut
Solia Sorike
Hadès

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juin 2011
Messages: 1 221
Race: Humain métamorphe
Eleve,préfet par interim d'Hadès
Points personnels: 422
en deuxième année
Salle des miroirs: URL

MessagePosté le: Jeu 17 Avr - 23:06 (2014)    Sujet du message: Aislingh Répondre en citant

Solia s'ennuyait depuis plusieurs heures, et comme à son habitude quand il s’ennuie il est vraiment intenable, même son animal magique semblait perdre patience et lui dit de sortir si vraiment il n'avait rien à faire, oh des choses à faires il y'en avait, il avait la reconstruction de l'académie, voir ses anciens compagnons d'armes même si les sujets de discussions étaient loin d'être drôle, faire ses devoirs en retard car la vie reprend peu à peu, son club de journalisme et d'autre préparation dans le centre ville. Mais aujourd'hui il n'avait pas envie de faire ce genre de choses, il voulait bouger !! Pas en dehors, rien que le fait de s'approcher de la forêt lui procure de drôle de sensation, ses crises devenaient de plus en plus fréquente et jamais le métamorphe ne s'en souvenait, la corruption le rongeait peu à peu et personne pour le moment ne s'en était rendu compte tant son comportement n'avait pas changer. C'était en privée que ça se voyait réellement quelqu'un de très proche de lui comme l'était Erkios ou Calypso s'en serait rendu compte immédiatement.

Mais le sujet n'était pas la, au vu du beau temps qu'il faisait il allait bouger, nu comme un ver, comme d'habitude en faite, il est plus souvent nue qu'autre chose ! A force de se métamorphoser en n'importe quoi il finissait toujours nu au point que ça ne le dérangeait même plus qu'on le voit ainsi, pourtant au shopping frenzy ils font des enchantements pour que les vêtements s'adaptent aux transformations, mais non trop la flemme d'y aller et quand il y va pour autre chose il n'y pense pas !! En plus il y va encore moins depuis que ce n'est plus Erkios qui dirige la boutique.
Bref, il n'allait pas sortir nu non, si Stewart le voit comme ça... et qu'il a un objet pointu dans la main, ça pourrait mal finir, peu importe que Solia est été un leader de la résistance, la guerre terminer il est redevenu le perturbateur qu'il était déterminer à faire trembler l'académie par ses plans odieux et pervers !!

Il alla choisir ses vêtements comme d'habitude de manière aléatoires,un caleçon tout noir, un jean délavé, un T-shirt rouge au motif de taches noirs, comme ci on avait prit un pinceau et secoué dessus pour faire les taches, une paire de chaussures classique noirs et son cache-oeil qui lui donne selon lui un air cool ou de pirate ! Il sortit alors, jetant un caleçon sale sur la tête de son lionceau avant de partir en courant en riant ! Une fois dehors il rencontra bon nombre de gens lui faisant signe avec sourire, d'autres avec un regard plus sombre, même pendant la guerre Solia avait plusieurs farces aux résistants, et c'était bienvenue ce genre de choses au vu de l'ambiance du moment. Se perdant un peu partout il fini par atterir au sanctuaire, pourquoi pas allez voir la statut d'Hadès cela faisait longtemps ! Avant même qu'il est le temps de faire quoi que ce soit il entendit quelqu'un, une fille, une proie potentiel, et il vit la brume sans en voir plus, quelques secondes après il regarda la jeune fille sortir du sanctuaire, très mignonne ! C'est rare qu'un boudin arrive à l'académie... Il décida d'aller la voir mais eu une idée au dernier moment, un sourire malsain apparut sur son visage...

Il arriva discrètement à entrer dans le sanctuaire derrière la jeune fille et regarda la statue d'Hanimon, il l'avait entendu murmurer ce nom du moins il espérait qu'il ne s'était pas trompé, il y 'avait peu de chance pendant les événements de Samhain il dirigeait les éclaireurs donc habitués à épier sous différentes formes ! Il analysa la statue comme il put et se souvint un peu d'un dessin d'Hanimon, un ange ce qu'il y a de plus banale, crinière blonde, yeux bleu et corps de dieu !! Un ange quoi !
Il retira son T-shirt et se concentra quelques secondes pour changer de forme, il prit alors l'allure d'Hanimon, grand et bien bâtit, ses cheveux poussèrent et devinrent blond et bien lisse, ses yeux bleu ciel était copié sur ceux de Frozen qui a l'époque était à peu près de ce physique, il enleva son cache œil laissant apparaître un autre œil bleu qui hélas ne voyait rien.
Il ressemblait trait pour trait à la caricature d'un ange, il n'aimait pas trop ce coté gonflette mais fallait faire ça pour faire croire que c'était un ange, une grande paire d'aile blanche sembla sortir de son dos, déjà en forme normal il pouvait le faire , il ne manquait plus que l'aura lumineuse et c'était bon !!
Il s’avança vers la sortie du Sanctuaire et sans le quitter appela la jeune fille de sa voix grave et viril d'ange macho men :


« Attends jeune brebis !!! Je suis Hanimon le gardien des bisounours !! Viens voir ton gardien et vénère moi comme l'ange que je suis ensuite on ira cueillir des fleurs en chantant des ballades d'elfes! »

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut
Aislingh
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 18 Avr - 09:09 (2014)    Sujet du message: Aislingh Répondre en citant

Non, il y avait bien quelqu'un qui approchait, mais dans le mauvais sens. Aislingh se retourna lentement, vers la source de la voix qui venait de retentir, à savoir dans le Sanctuaire. Un retour de la forme brumeuse ? La voix était trop différente, plus... humaine, aux intonations toutes aussi humaines.
Un ange, ou du moins la vivante caricature de ce que pouvait bien être un ange, s'avançait vers elle. Il s'arrêta juste devant la sortie, non loin de la jeune fille. Il était grand, plutôt musclé, une longue crinière blonde entourant un visage presque parfait, les deux yeux de saphir posés sur elle.


" Attends jeune brebis !!! Je suis Hanimon le gardien des bisounours !! Viens voir ton gardien et vénère moi comme l'ange que je suis ensuite on ira cueillir des fleurs en chantant des ballades d'elfes! "

Bon. Si durant les quelques instants de stupéfaction Aislingh avait eu un doute, elle venait tout juste de redescendre sur Terre. Même si les habitants de Beth étaient tous plus loufoques les uns que les autres, elle doutait fortement que l'un des fondateurs de l'Académie soit... ainsi. Par contre, l'idée d'un élève blagueur était d'autant plus plausible. Elle se mordit la joue, se maudissant d'y avoir cru ne serait-ce que pour deux secondes.
Et si c'était vrai ?
Elle rejeta aussitôt l'idée, c'était impossible. Les fondateurs auraient "disparus" sitôt leur devoir accompli, et personne ne les avait vu depuis. Certes, elle avait rencontrés quelques ivrognes qui juraient avoir aperçu la nymphe Hésiode, splendide et attrayante, ou le dragon Hydrisse, volant haut dans les cieux tel un empereur. Les apparitions d'Hadès, émissaire de la mort ou d'Hanimon, envoyé du Seigneur venu sauver les pauvres ères étaient également répandues parmi les clochards. D'un autre côté, les mêmes voyaient régulièrement des éléphants roses, la valeur de leur témoignage en était largement amoindrie...
De plus, l'apparition qui se tenait face à elle était vêtu d'un jean délavé, ainsi que de chaussures tout à fait... peu angéliques. Ah, et elles étaient un peu trop petites, comme si le grand personnage avait prit une ou deux pointures en moins. Une entrée théâtrale, mais au style peu soigné.


"Kimaéri"

Ce simple petit mot brisa le silence qui s'était installé depuis quelques secondes. Gênée, elle détourna quelques instants le regard, avant de revenir à l'Ange. Elle détailla avec intérêt les grandes ailes blanches, les cheveux lisses, et les grands yeux bleus. Une véritable caricature. Splendide, au demeurant.
Elle faillit tendre la main, puis se ravisa aussitôt. Trop familier, ou trop protocolaire. Avec un petit sourire, elle croisa les bras et haussa un sourcil.


"Je suis nouvelle ici, je m'appelle Aislingh. Et... Bon, comme tu dois le savoir, je suis de la maison d'Hanimon. Je ne savais pas qu'il y avait des élèves angéliques ici. Surtout des élèves anges connaissant des chansons d'elfes. Et tu es ?"

Soudain, un doute l'envahit. Et si c'était un professeur, le genre de personne a ne pas tutoyer ? Il devait l'avoir entendue parler a des statues en plus... Super entrée en matière, génial. Elle n'avait jamais été doué pour les présentations, et ce don semblait s'affirmer de plus en plus.
Revenir en haut
Solia Sorike
Hadès

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juin 2011
Messages: 1 221
Race: Humain métamorphe
Eleve,préfet par interim d'Hadès
Points personnels: 422
en deuxième année
Salle des miroirs: URL

MessagePosté le: Ven 18 Avr - 10:23 (2014)    Sujet du message: Aislingh Répondre en citant

Bon, elle semblait tomber dans le panneau mais pas comme il l'aurait voulu, il en avait peut être trop fait mais comme c'était pour s'amuser peu importe !!! Au moins elle croyait qu'il était un ange, mais il n'y connaissait rien en ange comment pouvait-il se dépatouiller de la situation dans laquel il s'était mis ?? Le seul ange qu'il avait vu c'était Frozen et mis à part gonfler son torse et passer pour un idiot devant lui et Calypso il n'avait pas retenu grand chose, il saurait imiter un démon, un chevaucheur de dragon, un vampire ou une elfe, mais la non il n'avait pas vraiment d'idée de comment géré cette forme !! Tant pis on improvise, autant continuer le cliché de l'ange et d'Hanimon :

" Je suis... Mystago le mongolien mais tu peux m'appeler Mys ou Tago qui est également mon nom de scène dans les clubs de retraités , je suis un ange d'Hanimon l'un de ses septs nains...soldat ! J'ai dit soldat ! Et oui je connais pleins de chansons d'Elfe, ne me demande pas d'en chanter je... oh et puis zut... je m'embrouille moi même dans mon rôle !"

Son corps se mit à briller et reprit sa forme d'origine, beaucoup moins de gonflette, plus petit également mais au moins désormais il était à l'aise, son oeil droit se ferma et on pouvait la cicatrice du au bout de verre qui s'était planter dedans, ce n'était pas insoutenable a voir mais Solia préfèrait remettre son cache-oeil, plus classe, il alla chercher en vitesse son T-shirt et le remis, souriant et riant de son imitation, il ne savait pas trop comment la jeune fille allait réagir mais au moins il serait fixé comme ça, soit on apprécie la blague soit on le prend mal, et la plupart du temps c'est apprécié quand les gens sont ouvert d'esprit et puis ce n'est pas comme-ci il allait faire quelque chose de mal !
Il s'approcha alors et fit une petite courbette pour se présenter, toujours le sourire aux lèvres:


"Re-Kimaéri, je suis Solia de la maison d'Hadès et ceci est ma vrai forme, je voulais t'accueillir avec une petite blague mais je ne suis pas très doué pour imiter les lumineux! Bienvenue à l'académie !"

Il s'entrainera, ses transformations sont de plus en plus proche de la perfection il ne manque que certains détails, les vêtements qui suivent et le comportement, mais niveau ange il n'y avait que Frozen qu'il connaissait et c'était pas un super exemple au vu de sa réputation, la haine qu'il éprouve pour Stewart était devenu légendaire, enfin tout le monde déteste Stewart au premier abord mais quand on commence à le connaitre, on le déteste un peu moins, bref, le métamorphe avait encore du travail avant de pouvoir faire un ange parfait.
Revenons sur terre, il regardait la jeune fille qui ne semblait pas perdu comme beaucoup de monde, peut être connaissait elle certaines choses sur l'académie ?? Que les nouveaux se décident enfin à se renseigner sur l'environnement dans lequel ils vont vivre ?


" J'espère que tu n'as pas mal pris la chose, je ne comptais pas te faire du mal loin de la, je suis un amour de métamorphe et comme tu peux l'entendre très prétentieux, mais je ne suis pas méchant ! Enchantée en tout cas Aislingh, un prénom hors du commun mais très jolie !"

C'était sincère, en même temps le métamorphe doit être une des personnes les plus sympa et sincère, parfois un peu trop, plus d'une fois il s'est attiré les foudres de certains élèves qui n'aimaient pas ses remarques, la direction semblait même s'interesser à lui, un perturbateur comme on en fait plus, un génie de la bétise et prêt à tout pour voir des filles en sous vêtements, ou même sans si il se débrouille bien !! Ah souvenir !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut
Aislingh
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 18 Avr - 11:42 (2014)    Sujet du message: Aislingh Répondre en citant

L'Ange ne répondit tout d'abord pas, il semblait un peu gêné, comme si il ne savait pas quoi faire. Aislingh haussa davantage les sourcils, son timide sourire s'élargissait tandis que l'autre bégayait. Très classe, pour le coup. Elle eut un petit rire lorsqu'il se déclara être un des soldats d'Hanimon, avant de s'emmêler les pinceaux un peu plus.
Soudain, son corps se mit à briller, et Aislingh ouvrit de grands yeux, stupéfaite. Le phénomène était loin de lui être inconnu, au contraire ! Lorsqu'elle même reprenait son apparence d'origine, une même lueur diffuse illuminait sa silhouette. Une fois, elle avait assisté au phénomène en se regardant dans un miroir. Elle avait d'abord eu peur, puis avait rit de sa propre crainte. La jeune métamorphe avait beaucoup trop tendance à craindre tout ce qui avait rapport avec sa propre magie. D'un autre côté, vu son passé, c'était compréhensible... Mais elle avait finit par apprendre que la magie "innée" que chaque chimère possède n'est jamais négative, et que c'est uniquement l'être qui l'utilise qui peut l'influencer davantage vers le bien que vers le mal. Le côté obscur de la Force, jeune Padawan... Enfin ! Elle s'égarait.

Devant elle se dressait un tout autre jeune homme. Déjà nettement plus petit que l'Ange dont il avait prit l'apparence, moins musclé aussi... Et beaucoup plus roux. Aislingh cru voir toute la malice sur ce visage, le métamorphe semblait être le genre à aimer les farces. Son sourire était plein d'entrain, la jeune fille l'appréciait déjà. Elle rit avec lui de sa blague, après tout il n'y avait aucun mal ! mais elle se reprochait tout de même d'avoir vraiment cru à l'Ange... Les apparences étaient toujours trompeuses, elle aurait du s'y attendre dans une école de magie. Le roux personnage remit son t-shirt rapidement, toujours souriant. Il était sans doute plein d'entrain, un véritable phénomène.
Cependant, Aislingh vit bien ses yeux, avant que le métamorphe n'ait le temps de remettre son cache-oeil. Il était blessé, et borgne. Elle retint un frisson. Elle n'aurait jamais supporté perde la vue, ni même un seul oeil. Ainsi donc, Samhain avait véritablement fait des blessés à l'académie... Sur le coup, elle fut heureuse de ne pas être venue directement après son arrivée a Beth. Quelques instants, elle se demanda si il y avait eu de véritables blessés graves ou... pire.
Bref, mieux valait ne pas trop penser à cela pour l'instant. C'était un sujet sensible.

Le métamorphe se présenta comme étant Solia, de la maison d'Hadès, d'une voix nettement moins grave que celle de l'ange. Cette apparence, plus frêle mais plus joyeuse, allait vraiment bien avec son caractère plutôt... joueur. Quelque chose disait à la jeune fille que cette blague ne serait pas la dernière, loin de là !

"Ne t'inquiète pas pour la blague, c'est toujours un meilleur accueil que les protocoles habituels. Et merci." Elle eut un autre sourire, beaucoup plus franc. Décidément, la bonne humeur de Solia semblait la contaminer ! "Je vois que tu es un métamorphe... C'est la première fois que j'en rencontre un ! Ça me fait plaisir, tu vois, parce que même si ça fait un petit moment que je vagabonde par-ci par-là c'est la première fois que je rencontre quelqu'un comme ... comme ça"

Elle s'arrêta, préférant une démonstration pratique qu'à de longs discours décousus. Elle espérait également que cela n'avait pas été impoli de pointer du doigt la spécificité de Solia. Trop tard pour revenir en arrière !
La silhouette féminine sembla miroiter, et un double parfait de l'élève d'Hadès apparut à la place. Cependant, elle avait encore ses deux yeux... Aislingh espéra qu'il ne serait pas trop surpris de se voir en jean gris, en chaussures noires, avec une chemise d'un blanc immaculé. Cela devait faire un sacré choc de se voir en chair et en os, même pour des métamorphes. Mais là... Il y avait tant de choses à dire, à voir ! Il fallait absolument qu'elle en sache plus. Elle - ou il, ça dépend des points de vue - eut un petit rire, avant d'imiter un peu plus la posture de Solia.

"Je sens qu'on va s'entendre, toi et moi !"
Revenir en haut
Solia Sorike
Hadès

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juin 2011
Messages: 1 221
Race: Humain métamorphe
Eleve,préfet par interim d'Hadès
Points personnels: 422
en deuxième année
Salle des miroirs: URL

MessagePosté le: Ven 18 Avr - 16:41 (2014)    Sujet du message: Aislingh Répondre en citant

La, c’était parfait, Solia ne put qu’applaudir la performance de la jeune fille, jamais il ne s’était vu ainsi, en chair et en os ! Il se retint de toucher pour ne pas faire peur à la métamorphe, LA METAMORPHE !! C’était génial, depuis Celes il n’avait pas rencontré d’autres métamorphes ! Et une fille cette fois c’était vraiment une excellente chose, surtout qu’elle avait l’air très ouverte d’esprit, comme le peu de métamorphe qu’il avait croisé à croire que c’était les seuls qui aimaient s’amuser sans avoir de sombres pensées !

« Voila, bravo je suis amoureux de toi maintenant, en même pas dix secondes tu m’as conquis ! Mais même si tu frôles la perfection en beauté masculine je préfère ta forme originel, enfin si c’était bien celle la ! »

Il rit de bon cœur, ça faisait du bien de rencontrer quelqu’un avec le même pouvoir, il était content de voir que les nouveaux élèves étaient aussi bon vivant, il avait déjà croiser Lilith qui était elle aussi très original dans son genre !! Il regarda encore la jeune fille quelques secondes, ça le perturbait plus qu’il ne l’aurait cru de se voir comme ça, face à face ! Avec ses deux yeux en plus ça c’était sympa aussi !
Il pouvait si il le désirait faire en sorte de régénérer son œil, mais il préfère pour l’instant rester ainsi, ça lui rappel tout de même l’épreuve qu’il venait de traverser et puis ça attire les filles.


« C’est donc la première fois pour toi que tu vois un de tes semblables, c’est toujours sympa je trouve on se sent un peu moins seul ce qui était mon cas depuis plusieurs mois, il y’ avait d’autres métamorphes mais ils sont tous partis pour régler leurs histoires personnels ! C’est bien dommage, mais c’est la vie ! Et puis si jamais tu as besoin de quelqu’un pour t’aider à développer un peu tes pouvoirs je pourrais t’aider, enfin si ca se trouve c’est toi qui m’apprendra des choses je ne suis pas un très bon élève !! »

Le dernier cours auquel il avait participé était le chamanisme, il s’était prit une baffe pour être arriver en retard Stewart voulant remplir ce rôle à tout prix, le seul souvenir qu’il est vraiment de ce cours c’était sa tentative de bondir sur Alana son amie elfe ! Le reste du cours il revoyait bien le professeur ouvrir la bouche mais la seul chose dont il se rappel comme parole était : bla blablabla blaaaaaaa blaablablablaaaaaa le cours est fini !
Un super cours, en faite il ne se rappelait de rien mais ce n’est pas grave !


« Maintenant que les présentations sont faites, et si tu le veux, je peux te guider un peu dans notre belle cité, je suis le meilleur guide du coin je connais quasiment tout le monde ainsi !!! »

* Même si les trois quarts de l’académie aimeraient me faire taire yohohohohoho !*

Il avait préféré garder cette dernière remarque dans ses pensées, ce n’était pas entièrement vrai cependant beaucoup de personne avait du mal a supporter Solia qui parfois était beaucoup trop… direct ou taquin, il amplifiait certaine chose qui ne plaisait pas et il n’hésitait pas à dire clairement les choses. Une tête à claque ! Heureusement sa condition de métamorphe le sauvait toujours, mode écureuil pour se faufiler ou mode corbeau pour vraiment s’éloigner au plus vite !

« Mon imitation d’Hanimon laissait à désirer, je vais m’entrainer la dessus et trouver la tenue qui va avec ! »

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut
Aislingh
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 18 Avr - 18:02 (2014)    Sujet du message: Aislingh Répondre en citant

Aislingh eut un grand sourire à la remarque admirative de Solia. Premier métamorphe qu'elle croisait, c'était un bonheur de pouvoir l’impressionner ! Enfin... Elle avait peut-être croisé d'autres membres de sa race, mais jamais ils n'avaient révélé leur identité. Elle reprit son apparence d'origine, et adressa un clin d'oeil au rouquin :

"C'est bien ma vraie forme... Mais de temps en temps j'aime bien mettre un peu d'originalité et de couleur..."
Sur ces paroles, ses cheveux prirent une teinte d'un bleu vif, avec quelques mèches sombres, tandis que ses yeux viraient au jaune intense. Elle resta quelques instants ainsi, avant de retrouver ses couleurs originelles. Aislingh avait mis au point cette "forme" pour s'entraîner à prendre le caractère de quelqu'un d'autre. Ce don lui serait sans doute utile un jour, et s'entraîner à tester son don ne pouvait pas être nocif, n'est-ce pas ? Elle aimait bien cette apparence légèrement déplacée, mais se préférait toujours au naturel. Solia, lui, semblait apprécier tout ce qui touchait de près ou de loin à... lui-même. Si ce trait de caractère l'agaçait chez certaines personnes, il rajoutait du piment à la personnalité du jeune homme, lui donnant encore plus de charisme.

"Pour développer mes pouvoirs... Oui, ça serait bien un peu d'aide. Je ne connais pas encore mes limites, je ne les aies pas vraiment testées. Mais je sais me transformer en quelques Chimères intéressantes ! L'ennui, ce sont les vêtements. Ils ne s'adaptent pas tellement aux mutations, c'est dommage... Un marchand a essayé une fois de me vendre un anneau qui réglerait ce problème. Sauf qu'on me l'a volé avant que je le teste. Quelque jours plus tard, il s'est avéré que le voleur s'est retrouvé sous la forme de lézard géant, tu sais, le genre qu'on utilise pour les transports."

Elle sourit au souvenir de l'anecdote. C'était durant cette période où elle venait juste de débarquer, le genre de proie parfaite pour les arnaqueurs. Heureusement, elle n'avait jamais eut de trop gros ennuis... Ou du moins, rien qu'elle n'ait pu régler. Aujourd'hui, elle en était consciente, c'était reparti pour un tour. Au moins, à l'Académie, les personnes semblaient plus sympathiques.

"Quoi qu'il en soit, j'aimerai bien découvrir un peu les lieux. Ils devraient distribuer des cartes, sérieusement... J'ai faillit me perdre en arrivant ici, mais le peu que j'ai pu voir m'a donné envie d'explorer ! Je n'aime pas trop me précipiter dans quelque chose de totalement inconnu, alors j'avoue que je suis un peu déboussolée ici. Bref, tu es officiellement guide.
Et pour ton imitation d'Hanimon..."
Elle fronça les sourcils, réfléchissant quelques instants. "Une toge blanche devrait suffire, avec de la place pour les ailes, et ne soit pas trop expansif. Personnellement, je ne crois pas trop aux anges bisounours, mais après c'est un style... En parlant de toge, il me semble que j'ai une liste de fournitures à acheter. Je ne sais pas du tout où aller, et il faut également que je trouve mon dortoir, et que je repère un peu les lieu de le bâtiment... En tout cas, je te fais confiance, je te suis !"

Quelque chose disait à Aislingh qu'elle n'aurait jamais dû prononcer cette dernière phrase... A tout les coups, le rouquin allait la paumer, quelque part dans un endroit bien sombre et humide, de préférence. Le genre d'endroit dont elle allait mettre une semaine à sortir. Bah... Il fallait mieux ne rien dire, la métamorphe préférait ne pas donner de mauvaises idées à son congénère. Comme elle l'avait dit, il n'y avait plus qu'à lui faire confiance et... avancer.


[Bon, du coup je te laisse ouvrir un nouveau topic ailleurs ? Désolée, j'avais oublié de le préciser, quelle tête de linotte...]
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:14 (2018)    Sujet du message: Aislingh

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    W.A.N.D. Academy Index du Forum -> Enceintes extérieurs de Wand; Le parc -> La Forêt de Bethseda -> Le Cimetierre sans âmes -> "Nos Disparus" Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com