W.A.N.D. Academy Index du Forum
W.A.N.D. Academy Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Courir... Encore... Plus loin... ::

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    W.A.N.D. Academy Index du Forum -> Enceintes extérieurs de Wand; Le parc -> La Forêt de Bethseda -> La Rivière enchantée
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mayta Milao
Hydrisse

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2009
Messages: 1 356
Race: Sorcière vampirisée
élève/ assistante à l'Epéiste Affirmé
Points personnels: 439
en deuxième année

MessagePosté le: Ven 28 Juin - 23:38 (2013)    Sujet du message: Courir... Encore... Plus loin... Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Mayta courrait depuis déjà un bon moment, à pleine vitesse, sans véritable raison. Elle était partie de la boutique de son aîné, simplement vêtue d'une chemise noire sans manches, avec ses gants habituelles et une jupe mauve. Elle courrait, sous une pluie battante, et un vent plutôt violent, mais rien ne l'empêchait à chaque pas, de repousser ses limites. Elle sentait le vent lui claquer les gouttes sur le visage, comme si on y enfonçait des milliards d'aiguilles, elle sentait le vent face à elle, qui la repoussait encore. La pluie, qui lui giflait les jambes et les bras. Et dans le ciel noir, seule la lune éclairait, d'un faible rayon clair, une forêt noire. Elle courrait comme ci c'était peine perdu...

La vampire s'arrêta à quelques centimètres de la rivière, là où elle était venue si souvent, avec des ami(e)s, là où elle avait fait tant de rencontre, des bonnes comme des mauvaises, là où tant de choses s'étaient passées, avec des fins plus ou moins tristes, là, où tout simplement, elle se sentait en liberté... Le vent soufflait un peu moins fort, et la pluie s'était calmée. Elle était debout, la tête haute, les points serrés, le regard droit, malgré toutes les douleurs qui circulaient en elle, malgré toute cette haine qui la rongeait chaque jour, un peu plus de l'intérieur. Chaque jour, elle se battait contre tout, pour avoir un jour l'espoir de percé, et d'y arriver, mais là, c'était trop...

Sans bouger d'un pouce, elle ferma les yeux, et desserras ses points. Une forme puissante, une rage longtemps enfouie remonta à la surface, en elle même. Ses canines s'allongèrent et devinrent aussi pointues et tranchantes que celles d'un dragon, ses lèvres devinrent aussi rouges que le sang coulant d'une plaie éternelle, ses cheveux devinrent noirs comme l'ombre, et ses yeux mauves et si doux se transformèrent en un rouge clair et perçant. D'un seul coup, la jeune fille se sentait plus légère, combative, avec une rage que personne ne pouvait arrêter. Mais, elle serra de nouveaux les points, tellement fort que ses ongles transpercèrent ses paumes froide, et de toutes ses forces, hurla. C'était un cri long, douloureux, et avec une puissance assez étonnante.

La sorcière, respirant assez rapidement ouvrit les mains et regarda le sang couler. Tous ses efforts en vain, tous ce temps perdu, tous ce qu'elle avait essayé de bâtir était détruit. Plus rien n'existait ou avait de l'importance. Ce sang, qui coulait très peu et très lentement, prouvai ce qu'elle était. Elle retira de sa poche, une sacoche pleine d'hémoglobine.. Cela faisait tellement longtemps qu'elle rêvait de sang... Mais pas celui là, du sang frais, du sang chaud, du sang coulant directement des entrailles de sa proie dans sa gorge. Du sang d'un vivant. Mais, tout de même un peu consciente, elle croqua dans sa sacoche, en fermant les yeux, et profita de chaque gouttes de ce liquide, tellement banale mais tellement précieux. Chaque gouttes qui descendaient le long de sa gorge atténuait la rage, la haine, la douleur qu'elle avait accumulée. Chaque gouttes, l'apaisaient et la soulageaient, la délivraient.. Progressivement, le petit sac se vida. Le sac était complètement vide, pas la moindre gouttes s'y trouvaient, ou s'étaient logées dans les petits recoins. Il ne restait RIEN.

Petit à petit, Mayta retrouva son calme. Cela ne voulait pas dire qu'elle ne souffrait plus, mais elle était libéré d'un poids lourd à porté et d'une envie terrible qui la poursuivait. Cela faisait environ deux mois qu'elle n'avait pas bu une goutte de sang. Elle se mettait à l'épreuve régulièrement, mais jamais, jamais elle était arrivé à cette sensation de manque aussi forte, à cette haine, à cette solitude, à cette douleur. Jamais, elle avait été aux points de tout remettre en questions. Jamais, elle n'avait franchit cette limite.

La vampire avait de nouveau retrouvé ses cheveux et ses yeux mauves, mais le reste était toujours vampire. Elle était allongée sur l'herbe légèrement mouillée par la pluie, le regard vide planté dans la lune pâle et fade, les mains agrippant l'herbe, et la pluie, qui ne cessait de tomber, venait irrégulièrement déposer des gouttes sur son visage, qui glissaient pour tomber sur le sol. Mais malgré tout cela, elle n'était pas seule, quelqu'un était derrière elle...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
La vie est une maladie mortelle sexuellement transmissible...

Revenir en haut
Shigan Teriafahrian
Hésiode

Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2012
Messages: 548
Race: Hybride animal
élève
Points personnels: 224
en deuxième année
Salle des miroirs: URL

MessagePosté le: Dim 25 Aoû - 18:42 (2013)    Sujet du message: Courir... Encore... Plus loin... Répondre en citant

Habillé de bottes et de gants en acier du Vandon, d'un pourpoint un soie aux couleurs d'Eunoyab (vert, or et noir) et d'un pantalon de velours noir joliment orné ainsi que d'épaulières aux motifs de têtes de dragons dorées, il paraissait tel un seigneur dans son palais, pourtant Shigan s'ennuyait de nouveau, bien que la récente rencontre avec Keryen ne l'eut point été, il ne trouvait rien à faire, auparavant il avait reçu quelques lettres de sa mère et de Teldarian Vertarc, qui lui avaient une fois encore demandé de ses nouvelles et émit un rapport sur l'avancement de la guerre en Eunoyab, mais ces lettres fatiguaient Shigan, qui une fois de plus s'en eut été allé en forêt pour mettre fin à son état de mélancolie, du moins il l'espérait. Il descendit alors de sa chambre où il avait entreposé le portrait du roi Drakel de Shalm juste au dessus de son lit, passa dans la Salle commune d'Hésiode, où il salua Nier, Mystago et une étrange créature du nom d'Amaliann.

  Il sortit puis ouvrit directement la fenêtre donnant sur l'extérieur qui se trouvait devant lui, il pleuvait mais cela ne le alentit pas pour autant. Prenant de la vitesse, il sauta par delà la murette contournant un grand escalier qui s'enfonçait de l'académie à l'orée de la forêt, laissant sa frénésie naturelle et sa passion pour le dépassement de soi l'englober il continua de courir aussi vite que ses jambes lui permettaient jusqu'à arriver au coeur de la forêt, près d'un ruisseau. Là il retira son pourpoint, maintenant plein de sueur, puis s'exerca au Sublim, danse de combat rapide et stylisée à la base inventée par son grand-père Klada qui lui donna son titre. Alors qu'il dansait ainsi depuis plus de 10 minutes, Shigan entendit du bruit derrière lui, un long hurlement pour être précis, refusant de se laisser effrayer par ce cri qui aurait été pour lui un signe de faiblesse et un déshonneur pour son pays, et n'ayant (pour une fois) pas pris ses armes, il s'avança en direction du bruit, torse en avant.

Il tomba sur une jeune fille allongée, aux yeux et cheveux mauves, aux lèvres inhabituellement rouges et dont un peu de sang débordait de ses babines, il ne lui fallut pas plus de quelques secondes pour la reconnaître comme étant une vampire, à l'odeur, car depuis ses récentes transformations il avait appris à reconnaître certaines personnes par l'odeur, comme l'aurait fait un vrai dragon. Toutefois ayant perdu sa concentration, il serra les poings en s'avançant, des flammes bleues crépitant de ses mains et les yeux virant à l'orange. Il parvint à contenir sa rage assez pour ne rien dire et s'arrêta à quelques centimètres du corps de la jeune chimère en la fixant de ses yeux ambres
.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
"Par le feu le monde a été créé, par le feu tu mourras" Cri de guerre de Shigan.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mayta Milao
Hydrisse

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2009
Messages: 1 356
Race: Sorcière vampirisée
élève/ assistante à l'Epéiste Affirmé
Points personnels: 439
en deuxième année

MessagePosté le: Sam 31 Aoû - 18:26 (2013)    Sujet du message: Courir... Encore... Plus loin... Répondre en citant

Mayta avait  vu l'homme arrivé les points en flammes, mais n'avait préféré pas bouger. Elle reconnu Shigan. Il fallait dire que le jeune homme passait rarement inaperçu en cours. C'est comme cela d'ailleurs qu'elle avait appris son nom. Et elle trouva sa façon de se présenté un peu déplaisante. Il ne bougeait plus depuis un certains temps, elle décida donc de rouler vers la rivière et d'y plonger. Elle traversa la rive et se releva. Elle se mit face à lui, debout, le regard plongé dans le sien. Elle le fixa, avec un sourire et dit :

"Alors, aurait-il perdu les bonnes manières le jeune homme...? "

La vampire avait largement conscience que se dernier devait être énervé. Mais il n'y avait aucune raison que ce soit contre elle, et si il avait véritablement un problème contre elle, elle verra sur le moment. Elle le regardait. Son visage était vraiment fermé, se qui montrait qu'il était énervé. Ses yeux ambres la fixait, ce qui commençait à agacer la jeune fille. Et le pire, c'était ses mains qui brûlait. Elle avait bien reconnu que c'était un dragon. Elle n'avait nul besoin de ses pouvoirs télépathiques pour savoir cela. Sa relation avec Spada lui avait appris à les reconnaître. Elle serra légèrement les points.

Un loup, perché sur un rocher plus loin, les regardait. Il était grand, fort et majestueux. Sa posture fier montrait qu'il était le chef de sa tribut. Il descendit de son rocher, avec une agilité presque étonnant pour un animal de sa taille. Il se posa du côté de l'homme de feu, et le regarda, assez surpris. Puis, se mit doucement à boire sur le côté.

La sorcière souriait. Elle connaissait bien les animaux, et la confiance débordante de ce dernier trahissait quelque détails. Il était non seulement chef, mais aussi père. Et sa tribut devait pas être loin, car il s'était approché de celui qui semblait être le plus dangereux. Elle l'admira un moment et sourit. Puis, elle regarda le jeune homme en face. A côté de cet animal si fier, il semblait instable et désordonné. Cela la fit de nouveau sourire.. Restait plus qu'a voir comment ce dernier réagirait...


[Désolée du retard... :/ Plus internet ]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
La vie est une maladie mortelle sexuellement transmissible...

Revenir en haut
Shigan Teriafahrian
Hésiode

Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2012
Messages: 548
Race: Hybride animal
élève
Points personnels: 224
en deuxième année
Salle des miroirs: URL

MessagePosté le: Sam 31 Aoû - 23:47 (2013)    Sujet du message: Courir... Encore... Plus loin... Répondre en citant

Shigan nota les déplacements de la jeune fille, puis alors quelle li adressa la parole, il remarqua qu'il avait laissé Athlen prendre le dessus sur son corps, mais pas sur son esprit, aussi, redressant la tête en arrière il laissa s'échapper un hurlement de rage et revint dans son état normal, bien que légèrement bouleversé par ces changements d'état rapides auxquels il n'était pas habitué. Il prit quelques instants pour reprendre son souffle, puis se redressa, il remarqua alors la jeune fille, puis prit la parole:

"Désolé... Ce n'était pas... voulu, dirons-nous. Il semble que la longue course qui ai précédé notre rencontre ai mis à mal ma concentration, et connaissant ma haine des Non-morts, mon cher Athlen en a profité pour prendre le dessus... Hum, je connais ton visage, tu es une élève d'Hydrisse, non ?

Il tourna la tête puis sursauta légèrement, autant de surprise que d'éblouissement, car il n'avait pas remarqué le pourtant remarquable, grand loup qui buvait près de lui.

"Par Nastia la Mère-Terre, quel animal grandiose. Les créations de la déesse de la nature m'étonneront toujours..."

Il se retourna vers Mayta quelques instants plus tard, admirant encore le pelage et la taille de la bête, elle souriait presque bêtement face à son attitude malhabile.

"Ah, je vois, on se moque de moi face à ma maladresse, n'est ce pas ? Chose étrange quand on est soi même plus humide qu'un Kracol et quand on a les vêtements plus mouillés et crasseux que les feuilles d'un saule pleureur."


Il s'approche d'elle pour lui tendre la main, prenant une expression plus "agréable à vivre", puis affiche soudainement un large sourire presque carnassier.

"La prochaine fois, s'il y en a une, peut être laisserai-je Athlen jouer avec toi plus longtemps... Chère inconnue dont le nom m'échappe."

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
"Par le feu le monde a été créé, par le feu tu mourras" Cri de guerre de Shigan.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mayta Milao
Hydrisse

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2009
Messages: 1 356
Race: Sorcière vampirisée
élève/ assistante à l'Epéiste Affirmé
Points personnels: 439
en deuxième année

MessagePosté le: Sam 7 Sep - 19:14 (2013)    Sujet du message: Courir... Encore... Plus loin... Répondre en citant

Mayta fut surprise des façons du jeune homme d'Hésiode. Franchement surprise. Elle en sourit de nouveau. Puis elle descendit dans l'eau avant de répondre à toutes ses questions :

"Déjà je suis en effet d'Hydrisse Shigan. On se croise souvent lors des cours ou se genre de regroupement. Tu es peu discret ce qui explique j'ai retenu ton nom. Je ne lui suis pas non plus ! Mais bon, moi c'est Mayta. "


Puis elle s'approcha du grand loup. Doucement, elle posa un genou au sol dans le lac. Se dernier se baissa et posa son museau sur le front de la jeune fille. Elle se releva de nouveau, et s'assit au côté de l'animal, elle le caressant. Elle continua :

"Ensuite, non merci, je tiens à ma vie. Et ce n'est pas une bonne façon de faire des avances à une femme, et si c'est vraiment ce que tu comptais faire, je t'arrêtes tout de suite. Et si tu n'aimes pas les non-morts, comme tu dis, ça ne sers à rien de rester... Tu crois vraiment que j'ai le choix ? "

Sérieusement, c'est cela qui l'avait le plus étonnée. Déjà, il avait l'air d'avoir deux personnes dans un corps, et puis, en plus il n'aimait pas les vampires. C'était sa veine dis donc ! Elle s'allongea, en regardant de nouveau le ciel, les jambes toujours dans l'eau, et parla essayant de ne pas s'énerver :

"Tu crois franchement que c'est facile de sentir son corps mourir alors que toi tu vis ? Sérieusement désolée si tu n'aimes pas les personnes de ma "race", mais je pourrais en dire autant. Franchement, tu as de la chance que je ne sois pas violente. Ca aurait été quelqu'un d'autre, tu aurais pu avoir de sérieux ennuis... Fais attention la prochaine fois... "

C'était assez étrange quand même cette histoire. Il n'aimait pas les vampires... Cela l'agaçait franchement, pourtant elle resta calme. Mais elle n'eut pas le temps de penser plus, le loup venait de partir en courant. Intriguée la vampire se leva rapidement et le suivit. Un ours se trouvait devant la meute. Elle soupira, évitons le sang une deuxième fois, elle avait eu sa dose. Elle s'approcha de l'ours en le calmant, et le rassurant, et elle l'éloigna vers la rivière. Une chance qu'elle ne se soit pas fait manger par l'un des loups. Ils arrivaient souvent à comprendre qu'elle voulait les aider. Même si il y avait toujours un risque, elle le prenait. Ca ne marchait pas à chaque fois, mis là oui, seulement car elle avait rencontré le chef avant. Les animaux étaient, comme les Chimères, parfois si simples et vulnérables, parfois poussés par des forces incompréhensibles, violent, doux, étrange. Elle retrouva Shigan et lui dit :

"C'est comme l'ours et la meute, un jour tu finiras engloutit si tu ne fais pas attention... "

La sorcière le trouvait étrange, mais elle ne comprenait pas pourquoi. Elle n'avait pas de haine envers lui, mais une certaine méfiance. Elle préférait garder ses distances.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
La vie est une maladie mortelle sexuellement transmissible...

Revenir en haut
Shigan Teriafahrian
Hésiode

Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2012
Messages: 548
Race: Hybride animal
élève
Points personnels: 224
en deuxième année
Salle des miroirs: URL

MessagePosté le: Dim 8 Sep - 11:44 (2013)    Sujet du message: Courir... Encore... Plus loin... Répondre en citant

Shigan commençait à trouver les brefs sourires de la vampire un poil agaçants, bien qu'il continua à l'écouter avec la même ferveur qu'auparavant.

"Mayta, je me souviens maintenant, j'ai quelques difficultés à retenir les prénoms,et pour ta gouverne Les Mande-colère comme moi n'ont que faire de la discrétion, encore plus si ils sont princes, je suppose, nous on recherche plutôt le contact rapide avec les lignes adverses."

Il trouva cela presque étrange qu'un animal aussi majestueux soit-il ne ressente aucune adversité vis à vis du vampire à son approche, s'il en avait été le cas en Eunoyab, les Grand Loups Kelziks qui peuplent cette contrée lui auraient déjà sauté au cou pour l'égorger, mais peut être les capacités spéciales de cette dernière lui garantissaient de "bons rapports" avec la bête, ce qui expliquerait tout. Il éclata de rire soudainement puis, continuant à rire bassement lui expliqua:

"Tu crois que je te fais des avances ? Tu n'es absolument pas mon type, jeune fille, je préfère les femmes grandes, et... costaudes, de plus mon cœur est déjà réservé à une jeune assassine Kelzik de chez moi, au grand dam de mon paternel d'ailleurs. Enfin, je crois que si je rentrais en Eunoyab avec une vampire à mes côtés dans l'intention de partager ma vie avec elle, eh bien mon père lui ferait couper la tête et mettrait le feu à ses chairs froides. Désolé si mon attitude peut sembler froide, distante et peut être agressive mais je viens d'un Royaume où l'on combat les gens de ton espèce depuis presque sept décennies, ce qui explique pourquoi il n'y a aucune chance pour qu'il se passe quoi que ce soit entre toi et moi, quand bien même le voudrais-je, voilà pourquoi il n'y avait aucune subtilité dans mon approche, j'ai plus habitude de trancher les têtes des vampires plutôt que m'acoquiner avec, et Athlen ressent globalement la même chose, comme tu as pu voir. De plus je ne suis pas venu dans le but de te rencontrer, il fallait que je m'entraîne, comme bien souvent, et puis je t'ai entendu crier, et comme je suis d'un naturel curieux..."

Il lui laissa le temps de décrypter le flot de paroles qu'il déversait avant de reprendre ses explications.

"Tu me parles de choix, à moi, qui suis aussi "maudit" aux yeux de certains de chez moi, je n'ai pas choisi d'être un hybride-dragon, mais peut être aurais-je dû m'abstenir de toucher cette orbe il y a quelques années, je crois que pour ce qui est de ce nourrir du sang d'êtres vivants, je ressens à peu près la même chose, car l'appétit de violence du dragon Athlen est lui aussi insatiable, et il faut bien que je satisfasse son penchant extrême, comme tu le fais. Ça fait d'ailleurs assez longtemps que je ne l'ai pas "nourri" de carnage, ce qui explique qu'il m'ait résisté plus que d'ordinaire. Il est vrai que je vis, mes j'ai moi aussi mes fardeaux, j'ai entre autre dû affronter ma sœur, alors ranimée en cadavre ambulant par des gens comme toi, tu n'as aucune morale à me faire."

Il éclata de rire une nouvelle fois, un peu plus fort que la première, en vérité.

"Moi, j'ai de la chance que tu ne sois pas violente ? Ma pauvre... Je ne te donne pas 30 secondes face à un Athlen affamé, et au meilleur de sa forme, mais il est vrai que certains Non-morts ici pourraient se montrer plus coriaces ici, quand bien même je voudrais en découdre avec eux, ce qui n'est pas le cas. Toutefois il y a un vampire ici pour qui je n'ai aucune "haine héréditaire", un certain Sebastian, que tu dois sûrement connaitre, bref."

Il songeait aussi aux Stewart, qui l'avaient déjà fait tourner en bourrique une ou deux fois, c'était sûrement à ces vampires que Mayta avait fait allusion, mais il ne sembla pas touché plus que cela. Le loup bougea, et Shigan le suivit sans un bruit précédé de Mayta. Ils tombèrent sur un ours que Mayta sembla apaiser, quel étrange pouvoir que celui qu'elle avait sur ces bêtes.

"Bah, englouti ? Pas par un ours en tout cas, et pas se combattre et mourir avec honneur, si c'est ce que Tosh veut de moi. Mais je crois que le dieu des morts a d'autres projets pour moi... Bien que prudence soit mère de sûreté, aussi j'accepte volontiers de tenir compte de ton conseil."

Il sembla se calmer, avant tout pour retenir l'appel de violence d' Athlen qui aurait bien voulu un ours au dîner...

"Tu sembles avoir un certain pouvoir mental sur ces animaux, j'ai déjà vu faire la même chose, en Inasia par Nastia, la déesse de la nature, de plus la manière dont tu es devenue vampire m'intrigue et pourrait m'être utile dans le futur et j'aime connaître les personnes à qui je m'adresse. Pourrais-tu éclairer ma lanterne sur ces sujets, maintenant qu'Athlen semble s'être calmé ? Après tout, tu ne sembles pas ressembler aux Untodes..."


Il s'était assis dans l'herbe mouillée et avait sorti sa pipe en bois ornée, comme souvent après ces exercices. Il la bourra de salsefeuille, une plante de chez lui dont le goût ressemblait au tabac Muggle, en plus acide et plus fort, l'alluma à l'aide de son doigt par la foudre-flammes et commença à fumer...

 
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
"Par le feu le monde a été créé, par le feu tu mourras" Cri de guerre de Shigan.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mayta Milao
Hydrisse

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2009
Messages: 1 356
Race: Sorcière vampirisée
élève/ assistante à l'Epéiste Affirmé
Points personnels: 439
en deuxième année

MessagePosté le: Dim 8 Sep - 12:11 (2013)    Sujet du message: Courir... Encore... Plus loin... Répondre en citant

Mayta se mordit la lèvre. Il avait le dont de l'agacée. Mais elle prit sur elle, c'était pas le moment de cédée. Elle soupira, et ne releva presque rien de se q'il avait dit. Elle trouvait juste débile qu'il rejette des individus selon leur race. Cela la faisait penser un peu aux humains, qui certains noirs, d'autre blancs, avec les yeux ridés ou non, passaient leur temps à se tirer dessus. De plus, l'extermination dont parla Shigan la fit fortement penser aux guerres de religions, et aux exterminations des sorcières à une certaine époque. Il ne voulait pas comprendre, il ne comprenait pas. Par contre, il l'intrigua fortement au sujet de sa transformation de dragon. Mais le plus étrange, c'était sa façon de changer d'humeur. Il était totalement lunatique en fait. Mais elle ne dit rien, et prit l'opportunité de sa question pour en savoir plus :

"Je te parlerais de moi seulement si tu m'expliques cette histoire sur le pourquoi du comment tu es devenu un hybride dragon, qui serait Athlen si j'ai bien tout suivis... "

La vampire pourra peut être tiré des choses intéressantes de tout ça. Toujours allongée, elle repensa à sa transformation. Cela c'était fait ici même. Après un moment de réflexion, elle finit enfin par lui répondre :


"Oui, je peux communiquer avec les animaux. J'utilise ce pouvoir depuis que je suis petite, ce qui expliquée, que malgré le fait que je suis vampire, les animaux ont quand même confiance en moi. Et puis, je les apprécie énormément, je passe beaucoup de temps ici... "


Elle sentit le vent qui faisait doucement bouger l'herbe autour d'elle, faisait glisser l'eau sur ses mollets et qui bougeait les branches des arbres à un rythme régulier. Elle sourit. Cet élément était si mystérieux, apparaissait et disparaissait si vite, si fort, si doucement... Sortant de ses rêveries elle continua :


"Ma transformation est un accident... Si on peut dire, mais je m'y suis habituée. Et je ne suis pas un monstre parce que je suis un vampire. Il y en a qui sont beaucoup plus simples physiquement mais de vrais monstres à l'intérieur. Ne vous fiez pas à l’apparence. "

La sorcière se retourna alors vers l'Hésodien et lui demanda :


"Alors, racontes moi ton histoire de transformation et comment tu es devenu dragon... Et, c'est quoi tes pouvoirs à toi ? "

Il l'intriguait vraiment. C'est pour ça qu'elle voulait des réponses. En les attendant, elle regarda le ciel, surtout la lune, qui perdait de l'attidude, signifiant que le matin allait arriver.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
La vie est une maladie mortelle sexuellement transmissible...

Revenir en haut
Shigan Teriafahrian
Hésiode

Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2012
Messages: 548
Race: Hybride animal
élève
Points personnels: 224
en deuxième année
Salle des miroirs: URL

MessagePosté le: Dim 8 Sep - 22:19 (2013)    Sujet du message: Courir... Encore... Plus loin... Répondre en citant

Shigan en arrivait là où il ne voulait pas être mené: dévoiler à une énième personne le pourquoi du comment de la présence d'Athlen dans son corps et son esprit, non pas qu'il n'aimait pas en parler, mais il avait vraiment de se répéter à la longue. Mais finalement, il se résigna...

"Si tu teins à savoir, le 14 décembre 197 du calendrier Eunoyabien, ma mère rentrait d'une mission importante concernant une étrange orbe farouchement gardée par un certain dragon nommé Athlen. J'ai plus tard découvert que, n'ayant pu tuer la bête, elle aurait rapporté la dite orbe dans le premier but de l'étudier, sans se rendre compte que j'observais sa discussion avec Jakhar. La nuit, après que ma mère se soit couchée, j'entre dans son atelier magique, puis poussé par ma curiosité déjà débordante, m'empare de l'orbe, à peine l'eus-je touchée que l'orbe se met à briller vivement et se joint à mon corps dans une douleur... pour le moins particulière. Pendant plusieurs jours on essaie de retirer l'orbe de mon corps sans résultat autre que d'intenses douleurs dans ma poitrine et l'apparition de ma nouvelle forme, appelée plus tard Athlen, du nom du dragon avec lequel l'orbe est liée. Le semi-dragon, moi, fais des ravages dans le château, tuant une dizaine d'hommes avant d'être arrêté de justesse par la puissante magie jointe de ma mère et de ma soeur. On arrive finalement, à force d'efforts soutenus, à canaliser la puissance de l'orbe dans une amulette en copiant l'essence magique même de l'orbe dans l'amulette que tu peux voir, attachée à mon cou, empêchant alors le dragon de faire surface dès que l'envie lui sied.

Cependant à cause des dégâts engendrés mon père décrète plus tard que ma présence constitue un risque pour la province de Valdec, dont je suis temporairement exilé. Par ces nombreux contacts au sein des mondes magiques, ma mère m'apprend l'existence de WAND, dont l'un de ses anciens apprentis (à savoir le prédécesseur de Sidgis) était autrefois membre, elle me conseille alors de mettre à profit cet exil pour m'entraîner et rejoindre l'académie dans la mesure du possible. Elle espère ainsi que l'Académie m'aidera à contrôler les pouvoirs de l'orbe, pour mon bien, et que je pourrais rendre gloire à ma lignée après ces quelques évènements malheureux en devenant un puissant mage de guerre ou chaman, comme elle.

Athlen est en fait un grand dragon noir habitant l'extrême Ouest du Lyandin, un Empire voisin du Royaume, où il réside encore, bien qu'affaibli par son combat avec ma mère, il y a quelques années déjà. Toutefois certains éclaireurs elfes racontent l'avoir vu dans les années suivantes, et il ne montre pas beaucoup de signes de blessure, paraît-il, il a donc pu enfermer une partie de sa puissance dans l'orbe en la créant, ce qui veut dire deux choses: d'abord qu'il ne peut mourir si l'orbe n'est pas détruite car l'orbe contient aussi une partie de son esprit et de sa chair, et de même, il ne peut mourir si je meurs, car l'orbe continuera à se développer en mon cadavre, à moins que quelqu'un ne la récupère, bien sûr. A vrai dire étant lié à la fois à Athlen et à l'orbe de par son utilisation, je me demande des fois si je ne suis pas moi même immortel à condition que l'orbe soit intacte, mais je n'ai pas encore trouvé le courage de m'enfoncer une lame dans la tête, pour confirmer la véracité de ces propos. Il se trouve que j'ai un dragon domestique à la serre, un cadeau de mes amis Drakels qui l'ont trouvé dans les profondeurs du désert, et il s'avère que Hardantz, c'est son nom, descend de la même couvée qu'Athlen, qui est en fait son grand frère, à quelques milliers d'années près, car tous les oeufs de dragon n'éclosent pas en même temps selon leur force, leur durée de gestation et leur morphologie, c'est complexe la vie des dragons, aussi moi non plus je n'ai pas bien compris la première fois, ce qui peut expliquer toutefois pourquoi je m'entends si bien avec lui..."


Il est prit d'un rire simple suivi d'une petite quinte de toux due à la fumée de la salsefeuille emplissant ses poumons. Après sa toux passée il patiente quelques instants pour laisser Mayta réfléchir à ce qui a été dit, puis reprend:

"Tu es donc... Comment disaient les disciples de Doswimel, déjà, euh... Télépathe ? J'apprécie moi aussi les animaux, mais depuis toujours, et cela peut être expliqué en partie par ma relativement "récente" transformation en hybride j'ai toujours préféré les reptiles aux autres catégories d'animaux. Et ma transformation, ne te paraît-elle accidentelle, ou peut être due à ma trop grande curiosité... Moi aussi je m'y suis habitué, j'ai vite compris qu'il y avait des avantages et des défauts dans cette seconde vie. Bah, j'ai toujours la même réaction face aux Non-morts, c'est par prudence, et par réflexe aussi, puis j'avais perdu ma concentration pour retenir Athlen... Ouh... Tu vas pas m'apprendre à moi à me méfier des apparences quand même."

Il eut un sourire en coin qui se voulût amical vis à vis de sa nouvelle forme, qu'il insinuait dans ses propos. Il continua dans ses propos.

"Mes pouvoirs... J'en ai deux, un qui est dû à ma race : utiliser la forme d'Athlen et la grande vitesse de déplacement qui lui est relative, en plus de sa force, et un qui est dû à mon entraînement : manier la foudre-flammes,
une flamme bleue électrifiée qui ne s'éteint pas avec l'eau et n'a pas besoin d'oxygène ou de combustible pour brûler, ce pouvoir s'est magnifié avec ma transformation en Athlen, car étant un dragon noir, Athlen combat avec la puissance téllurique dans ses souffles (feu, éclair, terre, vent)."

Puis il lui laisse emmagasiner tout ça, tire une grosse latte sur sa pipe, relâche la fumée et attend de voir ses autres prérogatives...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
"Par le feu le monde a été créé, par le feu tu mourras" Cri de guerre de Shigan.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mayta Milao
Hydrisse

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2009
Messages: 1 356
Race: Sorcière vampirisée
élève/ assistante à l'Epéiste Affirmé
Points personnels: 439
en deuxième année

MessagePosté le: Mar 10 Sep - 21:05 (2013)    Sujet du message: Courir... Encore... Plus loin... Répondre en citant

Mayta écouta Shigan. Il était vraiment pleins de réserves. Il avait en effet un passé un peu spécial. Comparer au sien qui était plutôt banal, sauf la mort de ses parents qui restaient inexpliqués. Le reste : vie normal, à quelques petites choses prêtes évidemment. Mais cette histoire de dragon était vraiment étrange et intrigante. Mais, elle se retient de poser un milliard et demi de questions là dessus. Et, elle se demanda, alors de quelles espèces était Spada. C'était débile comme question, mais elle se promit de se documenter dans la bibliothèque. Elle n'y était presque jamais allée. En relançant la discutions, le jeune Hésodien la tira de ses rêveries :

"Hum, je suis en effet télépathe. Mais je ne suis pas obligée de passer par la pensée pour parler avec eux. "


La vampire sourit et demanda alors :


"Mais tu arrives à tout contrôler ? Moi, perso, je ne connais pas les limites de mes pouvoirs, ça reste très flous.... "


Et c'était vrai. Elle ne s'était jamais posée la question. Évidemment, elle s'était un peu entraîner, au niveau de la télékinésie et de la transmission des images. Mais c'était tout. Elle ne savait pas si elle était capable de faire quelque chose de vraiment puissant avec son pouvoir. Cela l'étonnait fortement. Elle se demandait même si ce n'était pas un seul pouvoir, télépathie avec les animaux, mais elle n'avait jamais approfondie cela. Ce qui était plutôt étrange car elle était très curieuse. Il faudrait qu'elle en parle avec Hollow, il saurait l'aider. Puis, elle s'assit, faisant des dessins sur le bord de l'eau. En fait, son cerveau ne se reposait jamais, elle percevait beaucoup de choses, tout le temps. Aujourd'hui, elle n'y faisait plus attention, mais quand elle pensait, elle perdait très vite le fil de ses pensées. Elles s'emmêlaient, et c'est un peu ce qui se passa. Elle soupira alors et secoua la tête.

La jeune fille demanda à l'hybride dragon :


"Mais le dragon ne peut bouger si l'orbe est intact ? "


Elle commençait déjà à penser des choses qui ne la regardait pas. Peut être parce qu'elle préférait penser sur la vie des autres que sur la sienne ? Peur de savoir la vérité sur ce qu'ils s'étaient passé réellement ? Et sur son pouvoir ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
La vie est une maladie mortelle sexuellement transmissible...

Revenir en haut
Shigan Teriafahrian
Hésiode

Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2012
Messages: 548
Race: Hybride animal
élève
Points personnels: 224
en deuxième année
Salle des miroirs: URL

MessagePosté le: Jeu 12 Sep - 22:50 (2013)    Sujet du message: Courir... Encore... Plus loin... Répondre en citant

De la télépathie, donc, un pouvoir qui peut s'avérer utile, surtout lorsqu'on a besoin de savoir ce que l'interrogé pense. Il aurait voulu poser plus de questions, mais se retint, pour ne pas perturber le rythme de la conversation, et puis bizarrement il préférait l'écouter plutôt que de se lancer dans une série ininterrompue d'interrogations inutiles... Décidément, cette petite vampire était bien curieuse, dans tous les sens du terme, elle ne ressemblait pas à la plupart des Non-morts qu'il avait rencontré jusqu'alors, cependant voyant dans le fait de ne pas répondre un manque de politesse, Shigan décida de faire le contraire...

"J'arrive à contrôler Athlen, par mon amulette, mais comme pour la foudre-flammes d'ailleurs je ne pense pas être encore arrivé au summum des capacités que mes pouvoirs puissent me conférer, comme toi d’ailleurs, mais comme souvent il suffit d'une bonne dose d'imagination, de concentration et de pratique pour se découvrir de nouvelles possibilités. Je suis de ceux qui pensent que si on s'en donne les moyens, nos pouvoirs peuvent être sans limites..."

Comme pour appuyer ce qu'il disait, il alluma un peu de foudre-flammes sur son index et le plongea dans sa pipe éteinte pour la rallumer, ses yeux devinrent momentanément oranges et fendus comme ceux d'un reptile puis reprirent leur aspect normal, il retira son doigt de sa pipe, maintenant rallumée puis tira quelques bouffées dont la fumée s'extirpa de sa bouche en cercles parfaits.

Il ne mentait pas, c'étaient les mots de sa mère qu'il avait prononcés, et il voulait les croire vrais, car il savait son potentiel, et avait tout fait depuis sa naissance pour faire en sorte que ce dernier soit assez puissant pour protéger les gens qu'il aime, sa famille et son peuple, souvent au prix d'une grande souffrance mais il faut des fois faire preuve de robustesse, on a rien sans rien après tout, et son pouvoir était déjà conséquent, car il s'était longtemps "entraîné" sur les "semblables", qui maintenant semblait être un bien fort mot, de Mayta. Il la regarda secouer sa tête, gênée, puis répondit à sa question:

"Une bonne question, au moins tu suis ce que je dis, d'autres ont abandonné avant toi, trop je-m'en-foutistes... ou trop stupides... Mais oui, le dragon peut bouger même si l'orbe est en moi, car le procédé ne l'a pas affaibli à ce niveau là, il s'est d'ailleurs nourri plusieurs fois si on en croit les rapports de Elfes. Il suffit que tu t'imagines que l'orbe est un deuxième coeur en plus du sien, car c'est tout ce que représente l'orbe: un coeur artificiel, garant du pouvoir du dragon, qu'il a créé pour ne pas mourir le jour où il tomberait sur plus coriace que lui. Si toutefois cela arrivait et qu'il était vaincu, je ne peux prédire ce qu'il se passerait pour moi, mais l'orbe ne devrait rien subir de désastreux..."

La curiosité grandissante de Mayta le faisait sourir, peut être s'était-il trompé, en fin de compte, peut-être que tous les vampires ne sont pas des vulgaires carnassiers comme les Untodes mais des êtres réprouvant leur nouvel état, un peu comme lui, mais la comparaison n'est sans doute pas possible, quoique... Il commençait presque à se demander s'il l'appréciait quand une présence se fit de plus en plus proche, il l'avait déjà sentie quelques moments auparavant, aussi se retourna vivement et marmonna, comme pour lui même...

"Tosh...".

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
"Par le feu le monde a été créé, par le feu tu mourras" Cri de guerre de Shigan.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Shigan Teriafahrian
Hésiode

Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2012
Messages: 548
Race: Hybride animal
élève
Points personnels: 224
en deuxième année
Salle des miroirs: URL

MessagePosté le: Ven 6 Déc - 13:37 (2013)    Sujet du message: Courir... Encore... Plus loin... Répondre en citant

(voila juste un petit post pour dire que je suis dispo pour continuer le RP chère mayta ^^)
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
"Par le feu le monde a été créé, par le feu tu mourras" Cri de guerre de Shigan.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mayta Milao
Hydrisse

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2009
Messages: 1 356
Race: Sorcière vampirisée
élève/ assistante à l'Epéiste Affirmé
Points personnels: 439
en deuxième année

MessagePosté le: Dim 8 Déc - 21:54 (2013)    Sujet du message: Courir... Encore... Plus loin... Répondre en citant

[Oups désolée ^^ J'avais un peu oublié le RP ^^ ]

Mayta écoutait son camarade, mais à chaque nouveau mot, elle ne pouvait s'empêcher de se poser à elle même une bonnes dizaines de questions. C'était au fond un réel problème, parce que premièrement ça ne la regardait pas, et qu'il avait été plutôt sympa de lui répondre jusqu'à maintenant, mais aussi parce cela la faisait beaucoup réfléchir. D'ailleurs, c'est ce qu'elle fit directement après la fin de sa dernière phrase. Dire qu'un dragon bougeait à des milliers de kilomètre et qu'il était en même temps ici... Elle trouvait cela formidable, impressionnant, génial.. Sauf pour la personne à qui ça arrivait. Mais bon, chacun avait ses problèmes après tout. Dans cette académie, il avait tous plus ou moins eu leur doses d'embrouilles. Certains plus que d'autres, mais c'était jamais des petites choses et des petits détails. C'était souvent d'assez belles embrouilles voir catastrophes...

Mais elle fut subitement sortit de ses pensées par Shigan. Car il n'avait certes pas parlé très fort, mais ce qu'il avait dis était très audible. Le plus étrange était qu'il parlait à un buisson. Sans dire un mot, elle se releva lentement sur ses jambes, méfiante. Évidemment, il y avait quelque chose de bien vivant derrière ce buisson, même un aveugle aurait pu le voir. Mais la question était quoi ? Au fond, ça ne la regardait pas vraiment, mais elle préféra demandé :


"Tu parles à qui ou quoi ? "

Il n'y avait pas de panique dans sa voix, mais plutôt une sorte de méfiance. Elle était véritablement prête à bondir. Surtout qu'en plus sous cette forme, elle pouvait aller assez haut, et ça l'amusait ! Mais là n'était pas le problème. Elle hésita un moment entre avancer ou ne rien faire, et décida de faire un pas, un unique pas, un seul et unique pas en avant, et s’accroupit. Elle était maintenant à la hauteur du buisson. Elle n'aimait pas vraiment être dans ce genre de situation, les situations de doutes et d'attentes, c'était pas vraiment son fort. Même si pourtant, grâce à la forge, et surtout à Hollow, elle était devenue un peu plus patiente. Elle ne bougea pas, préférant attendre, pour une fois. Trop curieuse de savoir ce que c'était et trop méfiante pour avancer maintenant. Il fallait donc attendre, attendre le bon moment.


[Désolée manque d'inspi]
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
La vie est une maladie mortelle sexuellement transmissible...

Revenir en haut
Shigan Teriafahrian
Hésiode

Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2012
Messages: 548
Race: Hybride animal
élève
Points personnels: 224
en deuxième année
Salle des miroirs: URL

MessagePosté le: Mar 10 Déc - 11:42 (2013)    Sujet du message: Courir... Encore... Plus loin... Répondre en citant

[Pas de soucis ça m'arrive aussi]

Shigan parut le plus déconcerté du monde, c'est pas tous les jours qu'on reçoit la visite d'un divin, surtout quand c'est ailleurs que sur son monde d'origine. Le dieu Tosh, représentation de la mort, qui se tenait devant lui, était représenté par un squelette d'une extrême blancheur, si ce n'est quelques runes rouges présentes sur son crâne, ses yeux sans orbites reluisaient d'une pâle couleur rouge. Il était vêtu d'une ample faseth brun, habit cérémonial eunoyabien avec lequel on enterre les eunoyabiens les plus fortunés, constitués de cuir bouilli et de lourdes parures en or, enfin le "bâton des morts" prenait place dans sa main droite, comme à son habitude. Le dieu s'approcha et posa sa main glacée sur l'épaule de Shigan, le dieu sentait les os propres et le vieux cuir.

"Je vous salue, Fils de Draksar."

Sa voix était caverneuse et profonde, comme si sorite d'un écho sans fin. Il retira sa main, Shigan voulut répondre mais Tosh lui emboîta le pas.

"Ne vous inquiétez pas, tout va bien dans les halls, je suis ici en porteur de mauvaises nouvelles pour vous, aussi cela peut intéresser votre camarade, toutefois j'ai eu le temps de sonder son esprit, elle n'abrite pas la peur ou la méfiance... Normal pour une Non-morte après tout..."

Il passa sa main libre devant son visage en direction de Mayta.

"Maintenant que j'ai votre attention, je vais pouvoir vous dire ce qui m'amène. Quelques jours auparavant, j'ai été appelé par Temparos et Doswimel, ce dernier m'a alors expliqué qu'une créature aux pouvoirs fabuleux mais terriblement dangereux pourrait être réveillée sur ce plan. Ils ne savaient ni son nom ni l'étendue de ses pouvoirs mais savaient au moins quand il apparaîtrait, c'est à dire demain dans..."

Il jeta un crêne en l'air avec sa main libre, ce dernier s'immobilisa dans l'air et se transforma en petite horloge, Tosh serra ensuite le poing et l'horloge squelette fut réduite en poussière...

"Deux heures, j'ai mis plus de temps que je ne croyais à percer la faille spatio-temporelle entres les mondes on dirait...  Je me devais de vous mettre en garde, peut être pourrons nous vous aider dans cette nouvelle épreuve, mais gardez bien ceci en tête: les plus vertueux seront les plus touchés, je dois maintenant partir, mon ingérence dans ce monde n'a que trop durée..."

Aussitôt ce dernier mot prononcé le Dieu sembla s'enfoncer dans le sol, ne laissant à sa place que des vêtements et des bijoux en or. La mine grave, Shigan s'en emparra, les enroula, puis mit les parures dans les poches de ses vêtements... Il se tourna vers Mayta.

"En route, nous ferions mieux de trouver un abri... t'en as de la chance, c'est pas le premier péquenot qui peut se permettre d'observer un divin hors de son monde, je ne sais pas quoi penser de ce que nous a dit Tosh, mais je sais une chose, il ne ment jamais, ça fait parti de son contrat divin... Et toi qu'est-ce que tu pênses de tout ça ?"

Il s'éloignait déjà avant même d'avoir fini sa question, sans même attendre son camarade... Le temps était maintenant une ressource dont ils allaient manquer...

[Je te laisse conclure.]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
"Par le feu le monde a été créé, par le feu tu mourras" Cri de guerre de Shigan.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mayta Milao
Hydrisse

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2009
Messages: 1 356
Race: Sorcière vampirisée
élève/ assistante à l'Epéiste Affirmé
Points personnels: 439
en deuxième année

MessagePosté le: Ven 13 Déc - 21:46 (2013)    Sujet du message: Courir... Encore... Plus loin... Répondre en citant

Mayta se leva, complètement étonnée, et déboussolée. Quand Shigan lui demanda :

"Se sal*part a sonder mon esprit ! Qu'il y touche encore une fois je le bouffe ! Enfin, ça risque d'être compliqué je n'ai jamais manger des os.. Bref, ce que j'en pense... "


Elle réfléchit trente petites secondes. Puis continua :


"Sérieusement, je n'en pense pas grand chose, mais il ne doit pas parler de toi... Certainement de l'autre partie, enfin, à un moment où elle pourra entrer en contact.. Et sérieusement, je m'y suis un peu perdue avec ses noms de dieux..."

*Oh ! Et puis tas de déjections encore fumantes! ! Comment ça je n'ai ni peur ni méfiance ? Espèce de vieux dragon sans écailles ! Non-mortes ! Franchement, Non morte, non mais c'est le mot dernier cri du jour !! Oh et puis tas de déjections encore fumantes! ! *


Elle se mit à courir. Voir si Shigan suivrait ou pas, elle s'en moquait. Elle avait juste envie de courir. Et puis, cela lui évitait de préter un cable. Elle aimait de plus en plus courir, aller de plus en plus vite, avec de plus en plus de facilité et d'agilité. Oui, elle aimait slalomer entre les arbres, jouer à la course avec des oiseaux. Des jeux de vitesses, et autres. Elle accéléra, de plus en plus vite pour arriver devant les portes de l'Académie en faisant un dérapage. Fière de son magnifique dérapage contrôlé, ce qui était rare il faut avouer, elle sourit, et entra dans l'Académie. Un grand courant d'air fraic passa. Elle frissonna, se couvrit un peu, et dans le noir, continua d'avancer, après avoir jeter un petit coup d'oeil derrière elle.

[Tu me suis ou pas, comme tu veux; ]
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
La vie est une maladie mortelle sexuellement transmissible...

Revenir en haut
Shigan Teriafahrian
Hésiode

Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2012
Messages: 548
Race: Hybride animal
élève
Points personnels: 224
en deuxième année
Salle des miroirs: URL

MessagePosté le: Jeu 19 Déc - 22:36 (2013)    Sujet du message: Courir... Encore... Plus loin... Répondre en citant

[oui je te suis mais où ça ? On reste dans le même post ?]
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
"Par le feu le monde a été créé, par le feu tu mourras" Cri de guerre de Shigan.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:14 (2018)    Sujet du message: Courir... Encore... Plus loin...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    W.A.N.D. Academy Index du Forum -> Enceintes extérieurs de Wand; Le parc -> La Forêt de Bethseda -> La Rivière enchantée Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com